A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

04 décembre 2023

Retour dans le Bordelais, jour 3 (part. 1) : Clos Fourtet

ft01

 

Cela faisait 10 ans que je n'avais pas mis les pieds à Clos Fourtet. Mais c'est la première  fois que je le fais avec mes amis belges. Si le propriétaire, la famille Cuvelier, n'a pas changé, il s'est passé pas mal de choses depuis 2013.

mft02

 

Le Château Grande Muraille a été acheté en 2013 et a été intégré au 1er GCC en 2019 (et validé par le nouveau classement de 2022). La famille Cuvelier possède également une participation dans le tout proche Clos Saint-Martin qui garde néanmoins son indépédance pour l'instant.  Cela devrait lui éviter la mésaventure connu qu'elle a connu avec Beauséjour Duffau-Lagarosse que la SAFER  a finalement attribué au groupe Clarins (un procès devrait avoir lieu à ce sujet).  Au total, la surface du vignoble de Clos Fourtet est de 19 ha, entièrement sur le plateau calcaire. L'encépagement actuel est  83% Merlot, 9% Cabernet France et 8% Cabernet Sauvignon (ce dernier est rare dans l'appellation). 

 

ft06

Les vendanges sont évidemment manuelles. Les grappes sont placées dans des petites cagettes pour éviter tout tassement. Les raisins sont égrappés et les baies sélectionnées par tri optique.  Elles ne sont pas foulées avant d'arriver dans l'une des 25 cuves inox thermo-régulées. . L’extraction est réalisée par pigeage manuel afin de respecter les raisins. La cuvaison varie de 25 à 30 jours selon le millésime. 

ft10

 

Puis le vin est entonné dans l'une des 250 barriques situées dans  les anciennes carrières, 

ft11

 

Il y restera de 14 à 18 mois selon les millésimes

ft12

 

Les bouteilles jeunes et anciennes reposent aussi dans les 12 hectares des carrières où la température et l'bygrométrie sont idéales pour la conservation. 

ft13

 

Il y a en tout 100.000 bouteilles. 

 

ft09

 

Il y a une quinzaine d'années, un plan très précis des différent niveaux a été réalisé afin de pouvoir ensuite faire des travaux pour les consolider, histoire  d'éviter un effondrement (comme c'est arrivé en 1997 à Belair).

 

ft08

De mémoire, cette salle d'accueil n'existait pas lors de ma précédente visite. 

ft07

 Mais je peux me tromper ;-)

ft15

 

Un seul vin à la dégustation, Clos Fourtet 2017 : la robe est grenat sombre translucide. Le nez est très beau et  expressif, sur le coulis de fruits noirs, le pain grillé, le  menthol et le laurier. La bouche est ronde, ample, veloutée, très fraîche, avec un fruit mûr et complexe finement épicé. La finale est fraîche, puissante et énergique, avec une mâche savoureuse et une persistance sur des notes salines et épicées / toastées. 



Commentaires sur Retour dans le Bordelais, jour 3 (part. 1) : Clos Fourtet

Nouveau commentaire