A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

08 janvier 2019

Bûche à la châtaigne et au chocolat blond

P1010430

Ce type de dessert étant très saisonnier, il est peu probable que l'un d'entre vous la fasse dans le mois qui vienne. Mais il suffit de glisser la recette dans ses favoris, et il n'y aura plus qu'à la ressortir vers le 20 décembre. Par contre, je préfère l'écrire maintenant, car c'est encore relativement frais dans ma tête. 

Pour la recette de la génoise, je l'ai prise sur CE BLOG, car il utilisait de la farine de châtaigne, et ça me plaisait bien. Par contre, faire juste une chantilly à la crème de marron me plaisait moins. J'ai donc fait ma recette perso. 

La génoise 

4 oeufs (jaunes et blancs séparés)

120 g de sucre en poudre

20 g de farine

100 g de farine de châtaigne

1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Pour préparer la génoise, séparer les jaunes des blancs d'oeufs. Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à obtention d'un mélange blanc et mousseux.

Ajouter progressivement les deux farines. Dans un autre bol, mettre une picée de sel dans les blancs d'oeufs et les monter en neige ferme. Les incorporer en deux fois à la préparation oeufs-sucre-farine. Verser la pâte sur une plaque rectangulaire tapissée d'un papier sulfurisé.

Enfourner pour  12 à 15 minutes.

La "ganache" au marrons et chocolat blond

J'ai découvert il y a quelques mois l'équivalent  du Dulcey chez Barry. Il s'appelle le Zéphyr-Caramel. Je le trouve mieux à tous points de vue, n'en déplaise aux Valrhon' addicts : moins sucré, plus équilibré, d'une gourmandise irrésistible. Alors que je suis normalement  fan exclusif de chocolat noir, j'adore grignoter des pistoles de Zéphyr. Je me suis dit qu il se marierait parfaitement 'avec la châtaigne, et effectivement, c'est le grand amour entre les deux !

Au départ, je pensais faire une préparation différénte pour l'intérieur et l'extérieur de la bûche. Mais la ganache intérieure était tellement bonne que j'ai refait la même pour l'extérieur. 

Il faut 

30 cl crème liquide

250 g de chocolat zéphyr

500 g de châtaignes cuites 

2 cuill à soupe de cacao

50 g de sucre de coco

Vous remarquerez que c'est très peu sucré (même si le chocolat l'est). C'est ce qui la rend addictive car le palais ne sature pas du tout. 

Faire chauffer la crème jusquà la quasi-ébullition. La verser en trois fois sur le chocolat en fouettant bien. Placer dans un mixer avec les autres ingrédients et mettre en marche jusqu'à ce que la texture soit la plus lisse possible. La passer au tamis ensuite est un plus (mais vous faites comme vous voulez). 

Y a plus qu'à... 

Etaler la "ganache" sur la génoise. Pour apporter du croustillant, ajouter éventuellement des  perles au chocolat au lait (également de chez Barry). C'est un vrai plus. Puis rouler en serrant bien tout en ne brisant pas la génoise. Puis mettre au frais pour une journée ou deux 

Le jour J, couvrir la bûche avec le reste de la "ganache" en imitant l'écorce du bois. Placer ici et là des perles au chocolat et des éclats de marrons glacés. J'ai saupoudré le tout de poudre d'or pour donner un côté plus festif, mais c'est optionnel. Tout comme les bouts de ma bûche à base de chocolat Zéphyr que j'ai coulé dans  des moules "tourbillons". et également dorés. 



Commentaires sur Bûche à la châtaigne et au chocolat blond

    Bonjour, Tous les parfums qu'un de nos amis aime. Alors je n'attendrai pas le 20 décembre pour la faire. Mais en lui donnant une forme de d'un gâteau classique ou une autre forme et pourquoi pas le simple gâteau roulé. Çà à l'air trop trop bon.

    Posté par Adisson, 08 janvier 2019 à 10:00 | | Répondre
    • Oui, bien vu.  Je serais ravi de votre retour
       
      Bonne année !
       
      Eric
       
       
       
       
       

      Posté par Eric B, 08 janvier 2019 à 10:13 | | Répondre
Nouveau commentaire