A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

22 avril 2011

Soirée accords mets & vins autour de l'Espagne

018

Ca y est : je peux enfin dévoiler le menu des accords mets & vins que nous animions depuis près d'un mois au château de Sassetôt. En tout, ce sont 250 personnes qui sont venues y assister soir après soir. Sur les 5 vins choisis, 4 étaient espagnols (thème de nos cours de dégustations en mars-avril) et 1 était alsacien (thème du cours de février mars). 

039

Si le menu en lui-même n'était pas très espagnol, il était fait pour mettre en valeur les différents vins, et de mieux percevoir l'usage gastronomique que l'on peut en faire.

023

Ainsi, les "makis de Saint-Jacques en crescendo" permettait d'aborder les différents aspects du Fino de la Bodegas Hidalgo. Le premier "rouleau" était nature (Saint-Jacques crue + jambon cru + parmesan), dans l'esprit d'un tapas. Le deuxième avait macéré dans de l'huile de noisette grillée afin de faire ressortir  les arômes de fruits secs du vin. Et l'on y ajoutait du curry au troisième afin de faire exploser littéralement l'aomatique du fino. C'était vraiment spectaculaire. Vous aviez l'impression de boire 3 vins différents.

028

Le plat suivant était composé de gambas cuites dans du jus d'orange réduit, de chou poêlé, le tout saupoudré de zeste de combawa. Vous l'aurez compris : c'était le plat destiné au Riesling GC Kirchberg 2008 de Stoeffler. Il est peu de dire que ce vin un peu austère avant d'attaquer le plat se déchaînait dès que vous aviez avalé la première bouchée. Il gagnait autant en ampleur qu'en puissance aromatique, devenant magistral.

030

Un filet mignon de porc cuit en basse-température, des pois gourmands et une sauce aux airelles accompagnaient un Bierzo Castro de Valtuille 2008. L'idée était ici de respecter d'une part les tannins délicats et le fruité du vin, d'autre part de rehausser encore sa fraîcheur avec l'acidité des airelles et le "végétal" du pois. Le Bierzo devenait plus éclatant qu'il ne l'était bu seul.

031

Le magret de canard basse-température et sa sauce aux cerises épicée mettait en valeur un Valdepenas Gran Reserva Laguna de Nava 2008. La chair de la viande correspondait bien au velouté du vin. Mais surtout les épices du vin et du plat se renvoyaient la balle avec beaucoup de bonheur, amplifiant les sensations.

034

Pour conclure, un dessert composé de chocolat croustillant et de crèmes lègères au caramel et café, en accompagnement d'un cream de Gonzales Palacios. Ce vin aux arômes de fruits secs, de café et de noix se mariait parfaitement avec le plat, d'autant que des petits grains de sel venaient vous titiller les papilles. 

025

Un voyage gustatif qui a duré deux bonnes heures, entrecoupé d'explications sur les vins et les accords.

035

Les cuisiniers ont été applaudis par l'assistance.

037

Le chef et JP, le co-propriétaire du château.

021

Le menu aux intitulés peu ordinaires

(cliquer pour agrandir)

Vivement le prochain !



Commentaires sur Soirée accords mets & vins autour de l'Espagne

Nouveau commentaire