A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

06 février 2009

Cornas : un hymne au plaisir!

P2040323

Je vous avais que je ne parlerai pas de vin pendant 4 jours. Je l'ai fait. Maintenant, on repasse aux choses sérieuses avec une soirée dédiée aux Cornas. Nous avons la chance d'avoir comme membre dans notre club Laure Colombo, la fille de l'inspecteur Jean-Luc Colombo, l'un des grands vinificateurs de la région rhodanienne. En effet, elle apprend en ce moment dans le Bordelais comment l'on fait du vrai vin ;o)

P2040324

Laure nous a donc ramené de son pays une sélection très personnelle. D'abord trois blancs vinifiés par son père, puis neuf Cornas divisés en trois séries (on n'en sait pas plus...). Vous aurez peut-être remarqué sur la table les cupcakes aux myrtilles ... et plein d'autres desserts! Pour une fois, quasiment la moitié des participant en avaient amenés! C'est vrai que c'est connu que le Cornas est un vin de dessert ;o)

D'abord les blancs, donc. Il faut signaler qu'ils n'étaient pas vraiment servis à bonne température. Cela permettait des nez assez exubérants, mais des bouches un peu "chaudes"...

P2040325

Premier vin : la robe est jaune pâle. Le nez est puissant, sur les fruits jaunes bien mûrs, le miel et la fumée. La bouche est d'une belle ampleur (mais hélas chaude...), expressive, avec du corps, avec une acidité qui a du mal équilibrer l'ensemble. La fin de bouche est de bonne persistance. Bu à bonne température, ce vin serait sûrement très agréable... C'est un Saint-Péray "la belle de Mai" 2007.

P2040326Deuxième vin : la robe est un peu plus intense. Le nez plus confit, avec des notes de pêche rôtie, de nougat. La bouche a plus de gras que le précédent , et surtout une belle acidité qui lui apporte un bon équilibre. Si bien que la température de service est à peine un handicap. La finale est plus expressive, mais également plus fraîche. Joli vin. C'est un Condrieu "amour de dieu" 2007.

P2040327Troisième vin : la robe est d'un beau doré, avec des larmes nombreuses. Le nez est superbe, sur des notes d'encaustique (cire et thérébentine), d'abricot et de raisin secs, de pain grillé. La bouche est d'une grande harmonie : grasse, mûre, avec une acidité portant littéralement le vin, le mettant en suspension. Ce n'est que du bonheur. La finale renforce ce bien être. Ca, c'est du BEAU vin! C'est un Hermitage "le rouet blanc" 1999.

A peine la dernière goutte bue, arrivent les trois premiers vins rouges, servis simultanément (ils ont un point commun).

P2040329Premier vin : nez émoustillant sur la framboise, la mûre, légèrement poivrées, avec une touche de caramel. La bouche est gourmande, juteuse, avec des tannins veloutés et beaucoup de fraîcheur. La finale est l'avenant, avec un goût de "reviens-y". Pas franchement proche de l'idée qu'on se fait d'un Cornas, mais c'est drôlement bon! C'est la Louvée 2006 de JL Colombo (mais plutôt fait par sa femme, dixit leur fille).

P2040332Deuxième vin : la robe est un peu plus sombre. Le nez est plus sauvage, sur des notes viandées, le laurier, l'olive noire. La bouche est plus dense, un peu monolithique, avec des tannins relativement fermes, et une finale un peu dur. Belle matière, beau potentiel, mais moins de plaisir pour l'heure (par contre il correspond mieux à l'idée que je me faisais d'un Cornas). C'est un Cornas 2006 d'Auguste Clape.

P2040330Troisième vin : robe dense. Nez explosif, bourré de fruit, d'épices, avec des notes de griotte, de cacao. Un régal pour le nez! La bouche est charnue, d'une grande intensité aromatique, mais aussi très élancée : ça envoie. Si vous rajoutez des tannins parfaitement fondus, une finale longue avec une belle mâche, vous avez un très beau vin! C'est les Ruchets 2006 ... de JL Colombo (ce coup-ci, c'est vraiment lui qui l'a fait!)

Nous passons à une deuxième série composée de deux vins.

P2040333Premier vin : nez superbe, intense, sur des notes de violette, de fruits mûrs et d'épices. La bouche est ample, douce, sensuelle, avec des tannins de rêve et une fraîcheur impressionnante. Seule une légère amertume en finale me dérange quelque peu. Mais c'est vraiment bon! C'est un Cornas 2004 "vieilles vignes" d'Alain Voge.

P2040334Deuxième vin : nez plus discret, avec des notes de lard fumé. Bouche plus dense, plus profonde, avec des tannins veloutés et une bonne fraîcheur. Là aussi, de l'amertume, plus intense que le précédent. Effet millésime? C'est les Ruchets 2004 de JL Colombo.

Nous finissons sur une série de quatre vins.

P2040336Premier vin : robe fluide. Nez sur la framboise, le noyau et la cannelle. Bouche assez mince marquée par une acidité quasi tranchante. Les tannins sont doux mais quasi absents. Finale marquée par l'acidité. Je ne comprend pas ce vin, alors que d'autres semblent l'apprécier. C'est de nouveau les Ruchets, mais 2005!

P2040337Deuxième vin : robe plus sombre. Nez plus méridional, sur les fruits bien mûrs et la garrigue. Bouche plus dense, avec des tannins encore bien fermes, et une acidité bien présente mais plus enveloppée. Mieux que le précédent, mais pas emballé... C'est le Cornas "vieilles vignes" 2005  d'Alain Voge.

P2040338Troisième vin : nez plus marqué par l'élevage (notes caramélisées). La bouche est ronde, pulpeuse, fraîche, mais hélas se durcit en finale avec des tannins vraiment asséchants. Bbbbrrrrr. Dommage, car ça démarrait plutôt bien. C'est le Cornas 2005 d'Auguste Clape.

P2040339Quatrième vin : robe sombre. Nez classieux, fin , d'une grande complexité. Bouche ample, sphérique, profonde, avec des tannins parfaitement polis, et surtout un élan enthousiasmant! Je le dis : j'ai adoré ce vin qui frôle pour moi la perfection! C'est vraiment très très bon!! C'est la Louvée version 2005 de (madame) Colombo.

Au final, une dégustation assez enthousiasmante qui change vraiment de tous les vins que j'ai pu boire récemment (beaucoup de Bordeaux, pour tout dire...) Il y a un fruit, un soleil, une générosité qui font vraiment plaisir à vboire  (le tout en restant très frais et équilibré)!

P2040335

Merci à la famille Colombo (et aux deux autres producteurs)!




Commentaires sur Cornas : un hymne au plaisir!

    C'est la deuxième fois que j'écris ça: Tu n'as pas siphoné tes cupcakes?

    Posté par maloud, 06 février 2009 à 18:06 | | Répondre
  • Cornas, vin qui décrit les gens du Pays !

    Cornas : vin attaché à son terroir et à l'âme généreuse !

    voici un résumé,

    toon

    N.B. : La vrai Syrah dans différentes expressions ! Mais avec Clape, Voge, Colombo et les autres (Allemand, Paris, Robert ...)il est difficile de ne pas succomber aux charmes de Mlle Syrah.

    Posté par toon, 08 février 2009 à 10:30 | | Répondre
Nouveau commentaire