A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

04 juin 2006

Soirée dans un chai (II)

Vendredi 28 mai 2006. 18h00. Saint-Jean de Monts. Chai Carlina.

La journée a déjà été bien remplie: dégustation Alsace le matin. Japonaise le midi. Que nous réserve la soirée?

Nous commençons tout d'abord par la découverte des vins d'un jeune domaine de Montlouis: les Loges de la Folie. Emmanuel et Olif en ont déjà parlé. Je ne vais pas refaire tout un topo sur leur parcours, d'autant que Valerye le fait superbement sur son site. Intéressons-nous plutôt à leurs vins.

2006_0528fleurs00701

Méthode traditionnelle 2004(non dosée): robe or très pâle, bulles fines et rares. Nez sur le silex, le buis et la pomme blette. Bouche vive, soutenue par une grande acidité. Finale persistante sur l'amertume. **

2006_0528fleurs0066Méthode traditionnelle "brut" 2004: Robe identique, bules plus présentes. Le nez se fait plus délicat, avec de notes moins marquées. En tout logique, l'on ressent beaucoup plus le CO² en bouche, ce qui donne un vin plus friand. La finale est marquée par la craie, avec une sensation d'astringence. **(*)

Cuvée FMR 2004: c'est au départ un "ratage". Le vin était un demi-sec et il est reparti en fermentation. Couleur quasi identique. Le nez est sur les fruits blancs, le silex et le genêt. La bouche est vive, perlante. Bonne structure et bel équilibre. Fin de bouche crayeuse (je ne le vois pas comme un défaut ). ***

Chemin des loges 2004: robe quasi identique. Nez sur la poire sauvage et le genêt et l'asperge 2006_0528fleurs0068blanche. Bouche fraîche, en rondeur, assez aromatique. Finale un peu astringente. **(*)

Nef des fous 2004: robe légèrement moins pâle. Nez sur l'amande, l'acacia, les fruits blancs et la noisette fraîche. Bouche plus ample, avec une matière plus riche et un bel équilibre entre moelleux et fraîcheur. Le vin garde sa vivacité jusqu'en fin de bouche et la prolonge. Autant la matière me séduit, autant la palette aromatique me laisse un peu sur ma faim... ***(*)

Touraine rouge 2004: (80% gamay, 10% côt, 10% pineau d'aunis) robe rouge violacé, translucide. Nez sur la prunelle, la fraise, le silex et le poivre blanc. Bouche ronde, gourmande, fruitée, très aromatique. Finale marquée par une légère amertume. ***

Il faut le dire: 2004 a été un millésime ingrat en Touraine. Il est normal que Valérye et Jean-Daniel n'aient pas fait de vins exceptionnels. On peut même dire qu'ils se sont bien débrouillés pour leur premier millésime. Et d'après ce que j'ai pu entendre leur 2005 seraient superbes... A suivre!

Ce n'est pas tout, mais Doc a son anniversaire à fêter: attention, les bouchons pêtent!

2006_0528fleurs0073Champagne non dosé, Janisson-Baradon: robe or pâle. Belles bulles. Nez intense sur la noisette, le pain grillé et le pralin. Bouche vive, pétillant bien présent en bouche, avec une belle puissance aromatique. Grande persistance.

Champagne blanc de blanc, Pierre Gobillard: robe or pâle. Nez plus qu'étrange sur le chou fermenté (sic). Bouche vive, tranchante. Longue finale.

Retour au vin dits "tranquilles...

2006_0528fleurs0074Sauvignon - Sémillon "vieilles vignes " Casa Mayor, Casa Silva: robe or pâle. Nez sur les agrumes et les fleurs blanches. Bouche fraîche, vive, avec de la rondeur et un bel équilibre. Vin savoureux, que personne ne situe au Chili. LE vin piège!

Mais arrive sur notre table quelque chose que je n'ai jamais goûté et que je vais adorer: des couteaux panés! C'est délicieux, ces trucs-là (en tout cas, avec la panure maison...On en mangerait sur la tête d'un pouilleux! Mais ce serait tout de même meilleur avec un p'tit quelque chose à boire, non? Ca arrive!...

Vouvray 1970, domaine de la Bourdonnerie: nez un peu moisi, bouche éteinte... Y autre chose?

2006_0528fleurs0076Muscadet 01 "Granite de Clisson": nez peu expressif. Bouche fraîche, florale. Pas désagréable. Pas top non plus. Next!

Muscadet Granit 01, Guy Bossard: Nez sur les fleur et le miel. Bouche vive assez marquée par le minérale. Finale sur des notes calcaires. J'ai connu ce vin meilleur...

Blanc Moutier 04 (vin blanc de Noirmoutier): robe pâle. Nez mûr sur le pomelos et l'orange2006_0528fleurs0079 sanhuine. Bouche fraîche, ronde, agréable. Vin sympa (et nom inoubliable!)

Saint Joseph 2000, cuvée Ro-Rée, Domaine Chèze: nez sur l'agrume confit, des notes terpéniques et légèrement oxydatives. Bouche fraîche, ronde, avec une belle matière et un bel équilibre. Finale assez longue. Joli vin!

Côtes du Jura 02, domaine Ganevat (chardonnay): nez peu expressif. Bouche dense, un peu confite avec des notes minérales. Fin de bouche puissante et expressive.  Bien!

2006_0528fleurs0084Muscadet 1993, Château de Chasseloir de Saint-Fiacre: robe presque orangée. Nez évolué sur des notes d'oranges confites, de brioche beurrée, et de minéral. Bouche riche, onctueuse, avec une belle acidité et une minéralité marquée. Belle finale. Grand vin que ce muscadet! (personne n'a trouvé ce que ça pouvait être...)

Picpoul de Pinet 05, Château de Saint-Martin de la Garrigue: robe pâle. Nez sur le citron et le silex. Bouche vive, nerveuse, minérale.  Très sympa!

On a bu ces derniers vins avec un tournedos de sardine très sympa (j'ai oublié de2006_0528fleurs0086 demander la recette...). Et puis il y a eu des langoustines, aussi. Et puis des huîtres! Qu'est-ce que vous croyez, on ne fait pas que boire, tout de même!...

Avec le plat qui suivait (une daube de boeuf), on a - forcément - attaqué les rouges...

2006_0528fleurs0087"Piège 2003" Christophe Abbet (valais, gamay/syrah): robe rouge légèremetn évoluée. Nez sur la cerise, le cuir, le tabac et la crème brûlée. Bouche ronde, tannins soyeux. Belle expressivité avec un côté très "terroir". Un beau vin!

Châteauneuf du pape 99, "cuvée de mon aïeul", Pierre Usseglio: robe sombre. Nez sur le pruneau et les fruits compotés. Bouche chaude, riche, épaisse. Finale un peu alcooleuse sur des notes tertaires. Ce vin aurait été très bien avec 2° de moins.

Côtes du Roussilon village 2001, domaine du Rancy (85% carignan, 15% de syrah/grenache). Robe sombre. Nez sur la caramel au lait et le cassis. Bouche riche, pulpeuse, avec des tannins encore marqués. Beaucoup aimé malgré tout!

VDP des côtes de brian 03 "Lo vièlh, Domaine de Gravillas (100% carignan): robe rouge très sombre. Nez frais sur le pruneau et le cassis. Bouche ronde, riche, pulpeuse, avec des tannins fondus. Finale un peu chaude. Mais que c'est bon! (une révélation pour ceux qui ne le connaissaient pas!).

Minervois 03, L'oustal blanc (grenache, carignan, syrah): nez mûr sur la réglisse, les fruits mûrs et les épices. Bouche ronde, suave, épicée. Finale (encore) un peu chaude. Bon vin!

Ces quelques vins avaient donc accompagné ce plat:

2006_0528fleurs0089

Nous sommes ensuite passés au Comté de 30 mois avec un vin oxydatif auvergnat:

Le Renard des côtes, Thierry Renard (sauvignon): nez sur la noisette grillée, le caramel et la pomme au four. Bouche plutôt suave, marquée par l'oxydatif.

2006_0528fleurs0095Puis nous sommes passés au dessert, une soupe de fraise à mourir! Et quelques vins pour ne pas se dessécher le gosier:

Audace, passerillé rouge 2004, Stéphane Tissot (vin de paille de poulsard): robe rouge teintée de brun. Nez sur les fruits cuits, la cerise et le biscuit. BOuche riche, ronde, suave, de grande puissance aromatique. Bon, quoi!

"Tombé du ciel" 03, mas de mortiès (grenache passerillée): robe plus sombre. Nez sur2006_0528fleurs0094 le noyau, la prunelle et les épices. La bouche est rapidement asséchante. Dommage...

Côtes de Bergerac 01 "les verdots", Domaine des Verdots: robe or intense. Nez confit mais frais sur l'orange, l'angélique, le miel et la vanille. Bouche suave, soyeuse, riche, concentrée, superbement équilibrée par une belle acidité. Longe finale. Un très beau vin!

2006_0528fleurs0096Côteaux de l'Aubance, rosé de cabernet 1944, Domaine de Bablut: robe or ambrée, nez sur la truffe blanche, l'olive verte, le miel, la cire à parquet. Bouche riche, très aromatique, un brin rêche. Bel équilibre. Vin absolument incroyable. Jamais bu avant de rosé de 62 ans d'âge!

Spirale 03, Stéphane Tissot (vin de paille de savagnin, poulsard et chardonnay): robe ambre "teck". Nez sur le pralin, l'encaustique, le sparadrap, et le miel. Bouche ample, texture soyeuse, matière très riche, liquoreuse. Grande puissance aromatique. Longue et belle finale. Un monument dans son genre!

C'eût été d'ailleurs vain de boire autre chose après CA. Nous partîmes nous coucher (il était pas loin d'une heure du mat').



Commentaires sur Soirée dans un chai (II)

  • 2004 en Touraine

    Il faut le dire: 2004 a été un millésime ingrat en Touraine > C'est moins simple que ça. L'arrière saison a été pluvieuse donc le millésime était très ingrat pour le chenin. En revanche les rouges étaient murs et récoltés avant la pluie et on trouve donc des vins magnifiques.

    Posté par Guillaume, 05 juin 2006 à 12:30 | | Répondre
  • Merci Guillaume de ces précisions!

    Posté par Eric, 05 juin 2006 à 13:16 | | Répondre
Nouveau commentaire