A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

12 novembre 2011

Superposition bicolore de crèmes : l'une au riz et sésame noir, l'autre à la patate douce, mandarine et yuzu

012

polentaTout est parti d'une recette d'Hervé Rodriguez – chef du Ma Sa – comprenant une polenta de riz noir(e). Le principe est de réduire en poudre du riz venere (de couleur violet sombre) et de le cuire comme une polenta (il rajoute du noir de seiche en plus). Je n'ai pas sous la main du riz venere, mais par contre, j'ai du sésame noir. Et même de la pâte de sésame noir. Ainsi donc, je me lance dans une préparation totalement inédite, ne sachant pas trop où elle va me mener...

 

Afin d'obtenir un mélange assez sombre, je mets dans mon moulin à café 2/3 de riz (à risotto) et 1/3 de sésame. C'est sûr que ça marque aromatiquement nettement plus que du simple riz noir.

La poudre fine obtenue, je la verse dans (environ) deux fois son volume d'eau bouillante. Et je mélange le tout énergiquement sur un feu qui l'est beaucoup moins (energique).

Il faut goûter régulièrement afin de juger de la cuisson de ma "polenta". Et puis rajouter un peu d'eau car ça devient très épais. Au bout d'une petite dizaine de minutes, c'est cuit !

On sent toutefois des petits grains pas trop agréables en bouche. Du coup, je passe le tout au mixer, et afin d'être sûr de ne plus en avoir, je filtre à la passoire fine. J'obtiens alors quelque chose de bien crémeux. Je rajoute une grosse cuiller à soupe de pâte de sésame noir (trouvable chez un "chinois" bien achalandé) et deux cuiller de sirop d'agave (remplaçable par sucre, car ça liquéfie légèrement la crème). Le résultat est très bon, même si c'est sûr : il faut aimer le goût du sésame ;o)

La crème de patate douce à la mandarine et yuzu

Afin d'ajouter un peu de couleur et une aromatique complémentaire, j'ai fait cuire deux patates douces coupées en brunoise dans 20 cl de jus de mandarine (sans couvrir). Au bout d'un quart d'heure, j'ai mixé le tout, et ajouté une cuiller de pâte de yuzu (remplaçable par de la marmelade de clémentine) et un peu de sucre.  Ca donne quelque chose de très sympa, avec un côté tonique qui tranche bien avec le côté plus doucereux du sésame.

013

Les deux ensemble : impec !!!



Commentaires sur Superposition bicolore de crèmes : l'une au riz et sésame noir, l'autre à la patate douce, mandarine et yuzu

  • superbe couleur !!!!!!!!!!!!!!!! cela donne envie

    Posté par Poucinette, 13 novembre 2011 à 07:20 | | Répondre
  • le sésame noir, le yuzu, des saveurs magnifiques !

    Posté par ctresfacilafaire, 13 novembre 2011 à 10:22 | | Répondre
  • Ta version autant que celle du chef m'intéressent ! pâte de sésame noir, j'adore mais je n'en ai pas. Contrairement au yuzu... Va falloir refaire le plein !

    Posté par tiuscha, 13 novembre 2011 à 18:24 | | Répondre
Nouveau commentaire