A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

07 février 2011

La Petite Auberge à Ganzeville : y a bon !

002

Lors de nos soirées accords mets & vins, je m'étais rendu plusieurs fois à la Petite Auberge. J'avais beaucoup apprécié la cuisine, mais c'était comme si je mangeais un peu la mienne puisque j'avais co-créé le menu. En discutant avec le chef la semaine dernière, j'ai salivé lorsqu'il m'a évoqué son menu actuel. Et j'ai donc décidé d'y faire un tour afin de découvrir son porc en trilogie.

003

Je ne me sens pas vraiment en terre inconnue : les premières personnes que je croise dans la salle sont des clients du magasin. Fécamp est petit ;o)

008

Après avoir choisi mon menu, je choisis mon vin. Je connais ce Côtes du Rhône du Domaine de l'Aure dans le millésime 2007 (dans le format 75 cl). Mais comme c'est ici une 50 cl, c'est un 2009. Et c'est très différent. Le 2007 est sur l'olive et la violette. Ici, c'est plutôt la fraise et la framboise, avec pas mal d'épices.

010

En entrée, j'ai pris des samossas d'épaule d'agneau confit avec un jus d'agneau dans lequel on prend plaisir à patauger (les samossas évidemment). Le tout est accompagné d'une salade composée, croquante et parfumée :

009

Après ce début de festin ... un trou normand !

013

Puis arrive la trilogie de porc

021

La joue braisée au cidre

017

La poitrine confite au caramel de moutarde à l'ancienne

022

Le canneloni farci

Je suis fan des deux premiers (et particulièrement de la poitrine, diabolique). Mais je ne vois pas trop l'intérêt du troisième. Je verrais plutôt un petit tronçon de filet mignon en basse-temp'. 

040

Le plateau de fromage est digne d'un étoilé.

030

Pour le dessert, j'ai craqué pour une nouvelle trilogie ... de glaces ! Faites par un artisan savoyard, elles sont vraiment géniales (et il y a une vingtaine de parfums, tous plus tentants les uns que les autres. Ici, de l'avant à l'arrière : macaron-framboise, cactus-citro vert et framboise-violette.

Pas pris de café. Z'ont pas de déca. Grrrrr...

Le tout (vin compris) m'a coûté 38 €. C'est plus que raisonnable au vu de la quantité et de la qualité. Autant dire que je vous recommande ce restaurant (en plus le couple qui le tient est  vraiment adorable ! ).

036

 

__________________________________________

La Petite Auberge. 19 Route Vallée 76400 GANZEVILLE Tél. : 02 35 28 80 66



Commentaires sur La Petite Auberge à Ganzeville : y a bon !

  • Hate d'y aller !!!

    Et bien nous aurons l'occasion de "tester" ce petit resto dont les mets m'ont l'air bien sympas , nous avons en effet réservé une table avec un couple d' amis pour "notre St Valentin" ......Rendez vous le 15 Février pour vous donner mes impressions ....
    Cordialement .

    M.B

    Posté par mimi76, 07 février 2011 à 20:02 | | Répondre
  • trilogie de porc

    bien d'accord avec le canneloni qui doit etre proche de la joue de porc dans son fondant.
    le filet mignon orphelin sur cette trilogie est comme une evidence. Mais le tout a l'air d'etre bigrement savoureux.
    Je retiens l'adresse sur j'y passerai.

    Posté par epicurien22, 07 février 2011 à 21:58 | | Répondre
  • mmh tout ces plats sont fort alléchant, je garde l'adresse au cas où .

    Posté par féenoménale, 08 février 2011 à 11:45 | | Répondre
  • Gastronomie à petit prix

    La découverte de ce restaurant à quelques km du centre de Fécamp a été pour nous un grand moment de bonheur. Tout y est, accueil, service impeccable, qualité et présentation des plats et le tout pour un rapport qualité-prix défiant tous ces attrape-touristes du front de mer. A ne surtout pas rater !!!

    Posté par Thierry, 18 juillet 2011 à 17:26 | | Répondre
Nouveau commentaire