A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

15 octobre 2008

Le Lion d'Or à Arcins : à la hauteur du mythe!

DSCF0015

Dans le Médoc, il y a un restaurant mythique. Non, je ne parle pas du restaurant de Thierry Marx, certes sympathique, mais du Lion d'Or à Arcins (petit village situé entre Margaux et Saint-Julien). Un autre mythe, jurassien celui-là, en parle d'ailleurs dans son blog avec émotion (leçon n°10). Depuis plusieurs années, je voulais aller goûter la cuisine de ce restaurant, mais j'avais la mauvaise idée de visiter le Médoc au mois de juillet. Et c'est à ce moment-là que Jean-Paul Barbier prend ses vacances. Pas de chance.

DSCF0014

Jeudi dernier, donc, quittant la Lagune pour aller à Poyferré, je passe à Arcins et me dis : ce coup-ci, on tente.  Je m'enquiers du menu, écrit à la main. Ca à l'air sympa, avec un côté très tradi. Je ne croyais pas si bien dire...

DSCF0006

Un serveur très stylé (style garçon de café parisien) m'accueille et m'installe à ma table. Je peux y découvrir les fameux casiers destinés aux différentes propriétés qui y stockent leur consommation personnelle. Ils y sont tous : Lafite, Mouton, Palmer, Pontet-Canet, Ducru-Beaucaillou, etc... Impressionnant, toutes ces bouteilles. J'ai seulement un doute quant à la bonne conservation de celles-ci. J'espère que le verre est traité anti UV...

DSCF0002

Je décide de prendre le menu à 14€10 qui a l'air très complet, puisqu'il comprend soupe, hors d'oeuvre, viande, fromage, dessert et un verre de vin. Difficile de faire mieux...

DSCF0004

A peine le repas commandé que l'on me sert une mise en bouche pour patienter. On est loin de celles d'un grand restau, mais c'est l'intention qui compte, je trouve. Et elle remplit parfaitement son office.

DSCF0007

Tout juste desservi, la soupe arrive. Elle est délicieuse comme peut l'être une bonne soupe faite maison. C'est là que je me rends compte que je n'en fais pas assez de soupe, en fait. J'adore ça!

DSCF0009

Je finis par croire qu'ils veulent récupérer rapidement ma table... Deux minutes après que le garçon ait récupéré mon bol, le pâté de lotte arrive. Alors là, attention :  chef d'oeuvre! J'aimerais savoir faire une telle merveille. Autant la texture que le goût sont à mourir, et la sauce qui l'entoure est peut-être encore meilleure (je l'ai entièrement saucée; tant pis si ça ne se fait pas...). C'est au moment où je m'ébahis de cette merveille que le propriétaire (et chef) fait son entrée. Me voyant proche de l'orgasme gustatif, il me lâche un "c'est bon, hein?" tout en me faisant un clin d'oeil complice. Sacré Jean-Paul!

DSCF0010

A peine remis de mon émotion, le poulet Marengo fait son entrée. Ce n'est peut-être pas au niveau du pâté de lotte, mais c'est peut-être plus émouvant tellement ça évoque la cuisine familiale comme on n'en fait plus. Un véritable retour en enfance! Là aussi j'ai pompé toute la sauce que j'ai pu tellement elle était bonne...

DSCF0005

Je ne vous ai pas parlé du vin. Je n'ai pas souvenance du nom. Je me rappelle simplement que c'était un médoc. Il tient tout à fait la route :  sur le fruit, avec des tannins doux. Très loin de la cuvée du patron de nombreuses petites auberges.

DSCF0011

J'ai complétement oublié de photographier le fromage. Pas très grave. Sachez qu'il y avait un morceau de camembert et une tranche de chèvre en buche. Le tout servi avec un peu de salade assaisonnée. Et correct, sans plus. Par contre, le dessert est lui aussi à tomber: je ne sais pas vraiment ce que c'est. Il doit y avoir de la pomme, de l'amande. C'est comme une tarte, sauf que le fond est en biscuit moelleux. Et la garniture fait frangipane, mais en meilleur. Là aussi, on est pris d'une bouffée de nostalgie. Un dessert comme on n'en fait plus...

DSCF0013

J'ai commandé un café décaféiné (je ne supporte pas la caféine). Il est à la hauteur du reste. Bon. Ce qui n'est pas si courant pour un déca. Autant dire un sans-faute pour ce repas qui ne m'aura coûté que 16€10. Bon à savoir pour ceux qui se balladeraient dans le coin!

DSCF0001

A lire également le chouette compte-rendu de François sur le même restaurant (et qui a apprécié autant que moi!).



Commentaires sur Le Lion d'Or à Arcins : à la hauteur du mythe!

    Pour les bouteilles, rassure-toi! A mon avis, elles ne sont pas dans les casiers pour être conservées! Le turn-over est rapide, je pense!

    Posté par olif, 15 octobre 2008 à 09:09 | | Répondre
  • C'est incontournable, non?
    Je te recommande de faire des soupes. C'est très diéthétique et d'accord avec l'air du temps. Chez-nous au Portugal, l'entrée est presque toujours une soupe de légumes et nos enfants l'aiment.

    Posté par maloud, 15 octobre 2008 à 13:38 | | Répondre
  • le paradis ...

    Eh oui nous partageons votre émotion en lisant ce billet régulier,ou notre infatigable découvreur de talent partage ses coups de coeur et coups de fourchette avec les lecteurs ébahis confondus dont je fais partie.
    si le paradis existe sur terre il ressemble à cette salle de restaurant, c'est une évidence.

    Posté par laurent, 15 octobre 2008 à 21:27 | | Répondre
  • Jaloux je suis

    de ne être à proximité d'une pareille adresse

    Posté par monlogin99, 18 octobre 2008 à 22:02 | | Répondre
  • Je prend connaissance avec retard... je suis en retard en ce moment... sur tout...
    Bref, je me plonge dans ton article qui m'a fait revivre avec émotion mes deux passages chez Jean Paul Barbier...
    Il faut savoir que la coutume locale autorise d'y apporter sa propre bouteille...
    C'est absolument génial de pousser la porte, ici en plein médoc, tendre sa bouteille de Chateauneuf au garçon et lui dire : "vous pourre me carafer ceci ?" et s'entendre répondre : mais avec plaisir Monsieur !
    Enorme souvenir.
    Et l'agneau de Pauillac... je vous raconte pas !

    Posté par Francois, 02 novembre 2008 à 22:00 | | Répondre
  • hooo que oui la cuisine est toujours aussi splendide et le chef !!!!un poeme a lui tout seul
    a decouvrir sans retenu

    Posté par nath, 27 novembre 2008 à 07:32 | | Répondre
  • Oh oui

    Le Lion d'Or est un très, très grand restaurant, un mythe vivant, et on n'en fera jamais assez l'éloge.

    Posté par Ptipois, 04 novembre 2009 à 18:18 | | Répondre
  • mr

    Lion d'Or RUDE CHEF, UN-SANITORY CONDITIONS AND NO VEG FOOD

    Unfortunately we had a terrible and harrowing time at Lion d'or in Arcins . It is unfortunate that despite your recommendation and booking they were unable to provide both my guests with any vegetarian food. They served them boiled vegetables only and were not even marinated or with any sauce. It was really sad. I will never recommend the food or restaurant to any Indians visiting France/Bordeaux.

    I strongly recommend discouraging any vegetarian from visiting the restaurant. The Chef was rude and abnoxious. He came and challenged us about our booking stating that only , but when he saw his diary and that he had noted veg consumers, he quickly changed his tune and became rude instead of angry. He started shouting at his people for taking our reservation. It was very very embarrassing in front of my guest. He them proceeded to whistle each time he passed our table (he gave us a table close to the kitchen and their was a drainage pipe there so it smelt of urine all over). Also when I requested for some one to explain the menu, they refused and they threw the menu at us. I finally persuaded the waiter to explain the French menu to us but alas, no veg food. I believe a good chef is not known only for his main specialities but the versitality and capability to invent. This chef is a failure. And given that the world is flat and people from around the world are coming to bordeaux to buy and taste wine, he better shut down his restaurant or retire and allow a new generation to cook

    Posté par Shamit, 11 mai 2010 à 11:36 | | Répondre
  • Ayant lu de si bons commentaires, nous avons réservé au Lion d'Or: quelle déception! Mauvais accueil, serveuse pas aimable, qualité du service très moyen,
    et l'impression que le personnel n'était attentif qu'aux habitués. La qualité du repas n'étant pas plus satisfaisante, l'addition nous a parue bien salée.

    Posté par coyo, 22 novembre 2010 à 21:57 | | Répondre
  • Dimanche

    Bonjour

    êtes vous ouvert le dimanche 6 février pour un repas d'anniversaire pour 7 personnes.
    Merci pour votre réponse
    Mme Gericot

    Posté par Gericot, 14 janvier 2011 à 13:43 | | Répondre
  • Comme je regrette de ne pas ( encore ) connaître cet havre de la restauration! aussi,

    J'ai hâte d'écouter les commentaires d'un amie qui sera là ce midi(19-06)

    Posté par princesse, 19 juin 2016 à 10:26 | | Répondre
Nouveau commentaire