Newsletter du blog A boire et à manger - http://www.boiremanger.net/
Date de publication : 3 janvier 2015 - 12:55

Bonne année à tous !

Vous ne pourrez pas me reprocher d'encombrer votre boite mail avec mes newsletters. Je n'en ai pas envoyé depuis 19 mois ! Je profite d'un peu de temps libre pour vous souhaiter une bonne année 2015. Pendant longtemps, cette cérémonie des voeux relevait plus du rituel automatique. Aujourd'hui, même si cela relève de l'incantatoire, on espère vraiment que tout se passe pour le mieux pour ses proches, car plus personne n'est à l'abri de se retrouver dans une situation difficile.

Je ne vous ai pas non plus assaillis de mails vous avertissant de la publication d'un nouveau billet. Alors que pendant des années, il ne se passait pas une journée sans que je crée une recette, cela s'est beaucoup calmé depuis deux ans. Il faut dire que je me consacre désormais à un autre blog, et qu'il est difficile de courir plusieur lièvres à la fois. Mais il faut être honnête : il y a d'autres raisons.

D'une part, je suis au quotidien un régime relativement strict dont je ne dévie que pour les repas entre amis : pas de gluten, de beurre, de crème fraîche, peu de fromage et de viandes. Cela m'a permis de perdre 15 kg en douceur depuis 3 ans, et surtout de me sentir mieux (ça va ensemble). "A boire et à manger" pourrait se transformer en "blog de régime" mais je n'y tiens pas. Je tiens à ce qu'il continue à être un hymne à la gourmandise. Ce n'est bien sûr pas incompatible, mais je me vois pas vous publier chaque semaine une énième variation sur le quinoa ou le sarrasin.

D'autre part, après plus de 2000 recettes publiées, il n'est pas toujours évident de se renouveller. Quand je le fais, c'est pour des occasions particulières, et cela me demande souvent de longues réflexions étayées par des essais pour aboutir à une réussite tant esthétique que gustative. Si ce n'est pas le cas, je ne publie pas. Il y a déjà de quoi se faire plaisir avec les recettes existantes (d'où les 80.000 pages lues durant le mois de décembre 2014).

Dans les prochains jours, vous pourrez découvrir les recettes de mon repas de la Saint-Sylvestre. En attendant, comme dans toute newsletter qui se respecte, je vous propose un "very best of" de ce que vous avez peut-être raté depuis un an et demi !

025

Huîtres et concombre en gelée d'eau de mer, écume à l'échalote

DSCF0384

Emincé de Saint-Jacques et champignons de Paris, châtaignes rapées, pâte de citron

024

Spaghetti de courgettes, tomates séchées et pignon, crème de parmesan

013

Foie gras & aiguillettes de canard fumés à la fève tonka, pain d'épices et bacon croustillants

010

011

Truite fumée et ses oeufs, petits pois et ses pousses, pomelo frais et confit, groseilles de mer

004

Médaillons de langouste, champignons snackés, émulsion aux cèpes et brioche

021

Rouget cuit à l'unilatéral, croustillant de parmesan, vrai faux risotto nero aux légumes croquants

019

021

Dos de cabillaud, purée de panais au citron, jus de persil

018

Brochette de ris d'agneau au pamplemousse confit & yuzu, feuilleté laqué, champignons crémés aux agrumes

014

Pigeon en deux cuissons, purée de céleri rôti, coulis de framboises, croustillants aux cèpes et cacao

025

Selle d'agneau basse température en croûte d'olive et genièvre

023

Vieux comté, crème de parmesan au colombo et cumin torréfié, noix grillées

052

Mystère à la mangue et la noix de coco

024

Abricots confits, pain de Gênes à la pistache, glace pistache et touron liquide

032

Quatre sorbets (pêche jaune & blanche, poire, framboise),

espuma framboise & rose, framboise croustillante et neige de pistache

036

Fraises aux olives noires confites, glace au thym, cristalline à l'anis vert

Et puis quelques visites marquantes de restaurants :

DSCF9921

Maison Decoret à Vichy

092

Kei à Paris

Et pour finir, deux journées exceptionnelles à Saint-Emilion,

autant pour les vins bus que pour deux repas magiques :

j0529

Jour 1

0601

Jour 2

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout, et à très bientôt !




Vous aussi, créez votre blog dès maintenant ! C'est gratuit.