A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

09 janvier 2008

Boudins déguisés en croûte de pomme de terre

La recette n'a rien de compliqué et réclame peu d'ingrédients. Par contre, il faut une grooOOSSsse pomme de terre (type bintje) pour faire des longues lamelles de pomme de terre. Et une mandoline. Parce que sinon, je vous souhaite bien du courage si vous n'avez qu'un couteau... Vous épluchez donc votre pomme de terre et avec la mandolines vous faites des tranches fines dans le sens de la longueur.  Puis vous les blanchissez à l'eau bouillante 1mn histoire de précuire les tranches et éviter qu'elles ne noircissent à l'air. Vous... [Lire la suite]
Posté par Eric B à 08:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 novembre 2007

Tricandilles grillées à la cheminée (ou des tripes croustillantes)

Les tricandilles sont les tripes versions bordelaises. Elles se font traditionnellement griller aux sarments de vignes. Ici, c'était carrément aux braises de vieux ceps car la cheminée est large. Oui, j'ai osé cuisiné dans la cheminée du salon et j'en suis ravi: plus besoin d'attendre l'été prochain pour manger au barbecue. Et paradoxalement , ça sent moins la fumée dans la maison parce que la fumée est évacuée dehors ;o) J'ai juste légèrement huilé les tricandilles pour qu'elles n'accrochent pas à la grille et je les ai... [Lire la suite]
Posté par Eric B à 07:35 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
28 juin 2007

Ris de veau clouté aux lardons fumés, sa réduction de vin & champignons juste saisis

Voici la suite de l'épisode précédent. Il me reste encore un beau morceau de ris que je dois cusiner pour accompagner un vin rouge. Mon ris a été blanchi en même temps que celui de la première recette. Inutile, donc, de recommencer. Par contre, chez vous, blanchissez-le une minute, refroidissez-le à l'eau fraîche, et enlever la pellicule disgracieuse qui peut rester ici ou là. Première chose à faire: raidir les lardons fumés. Je l'ai fait à sec dans une poêle, en n'y touchant presque pas. Environ 10mn. On en garde la moitié pour... [Lire la suite]
Posté par Eric B à 08:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 juin 2007

Ris de veau laqué au café & cardamome, légeretés croustillantes, brunoise de champignon

Olivier a ramené l'autre jour environ 500g de ris de veau. Pour deux, ça fait pas mal. Aussi ai-je repris l'idée de l'année dernière de les accommoder de deux façons différentes. Sauf que je ne les ai pas servi au même repas. Voici la première version, inspirée par une recette de Pierre Gagnaire (qu'il accompagnait de couscous aux olives). Le ris de veau Il a d'abord été blanchi 1 mn à l'eau bouillante, puis rafraîchi de suite. Puis nettoyé de sa pellicule blanche. Puis il a été poêlé entier pendant 20mn dans un mélange de... [Lire la suite]
Posté par Eric B à 11:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 mars 2007

Andouillette de canard croustillante à la moutarde & panais rôtis

C'est mon fournisseur de volaille du marché qui me proure les andouillettes de canard. Elles contiennent tout de même un peu de porc, mais le côté canard les rend moins puissantes et plus goûteuses. Les personnes réticentes aux andouillettes peuvent certainement mieux apprécier celles-ci. La recette est simple: les andouillettes sont enduites de Savora, puis roulées dans une feuille de filo, elle-même enduite de Savora (au pinceau). Et au four à 200° pour 1/4 d'heure. Le panais est coupé en batonnet et rôti à la graisse de canard... [Lire la suite]
Posté par Eric B à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 octobre 2006

Ris de veau caramélisé à l'orange, paillasson de pommes de terres croustillants

Après la Saint-Jacques, la chantilly de foie gras, la crépinette d'agneau et l'hommage à pedro Ximenez, voici le dernier opus de ma soirée dédiée aux membres de mon club de dégustation avant mon départ en dordogne. Chaque plat était dédié à un vin. Celui-ci accompagnait un vin de table hors normes: l'Ineptie du domaine des Belles Pierres (millésime 2002). Cet assemblage de 60% Roussane, 15% Viognier, 20% Vermentino et 5% Muscat Petit Grain donne un vin d'une grande finesse aromatique, d'un gras sensuel avec cependant une fraîcheur... [Lire la suite]