A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

06 décembre 2023

Retour dans le Bordelais, jour 3 (part. 2) : Château Mangot

mgt01

 

Ludovic a eu la bonne idée de nous emmener à Mangot, un château que j'apprécie depuis longtemps. J'y avais fait une longue visite en 2014 à laquelle je vous renvoie pour l'historique et tout le tintouin. La grande nouveauté, c'est que le domaine est devenu Grand Cru Classé lors du dernier classement de 2022. 

mgt02

 

Je me sers de cette carte du Sieur Le Hong pour vous montrer où se situe Mangot. Il est vraiment à l'extrême-est de l'appellation. Quelques mètres plus loin, nous sommes en Castillon-Côtes de Bordeaux. Et tout autour de lui,  des Grands Crus Classés : Faugères, Péby-Faugères, Fleur Cardinale, Pressac et même un 1er GCC : Valandraud. On va dire que c'est devenu l'un des secteurs les plus "hype" de Saint-Emilion, alors que pendant longtemps, il a été jugé trop "froid".  Une conséquence inattendue du réchauffement climatique ;-)

mgt21

 

Péby-Faugères et Faugères vu de Mangot.

mgt22

Le château datant de 1890

mgt03

 

Un plan qui permet de s'y retrouver

 

mgt04

 

Le cuvier

mgt05

 

Le chai de 1ère année

 

mgt06

 

Le chai de 2nde année

mgt07

 

Zoom sur une amphore

mgt08

 

La taille en dessous

mgt09

 

Un foudre

mgt11

 

La boutique a changé. Beaucoup plus sympa !

mgt12

 

Les vins en dégustation

mgt13

 

mgt14

 

Fossiles trouvés dans les vignes

mgt15


Rosé Mangot 2022 (merlot) : la robe évoque le pétale de rose. Le nez est fin et épicé, sur les fleurs fanées et le bonbon anglais. La bouche est élancée, tendue,  avec une belle ampleur, une rande fraîcheur, et  pas mal d'épices, sans soublier des notes fruitées :  framboise, groseille et pêche de vigne.  La finale est concentrée,  séveuse et épicée. Je ne suis pas trop rosé, mais là, c'est très bon !

Castillon La Brande 2022  (67% Merlot, 22% Cabernet Franc, 8%  Cabernet Sauvignon et 3% Petit Verdot) : la robe est grenat sombre. Le nez est expressif, sur les fruits noirs mûrs et les épices. La bouche est ronde,  ample, avec une matière entre soie et velours, sur un  fruit gourmand et juteux, finement épicé. La finale est mâchue,  gourmande,  bien fruitée, complétée par les épices. Meilleur que pas mal de Saint-Emilion Grand Cru !

Saint-Emilion GC Mangot 2019 : la robe est proche. Le nez est concentré, mûr, confit et épicée. La bouche est élancée, avec une  matière aérienne, fine, élégante, sur les  fruits bien mûrs,  et dotée d'une bonne  fraîcheur en arrière plan. La finale est plus tannique, légèrement accrocheuse, avec une fraîcheur acidulée. Avec une belle pièce de boeuf, ça doit être un délice !

Todeschini Distique 9 (2016 - 40% Cabernet Franc,  30% Merlot et 30% Cabernet Sauvignon - 50% barriques neuves, 50% barriques d’un vin) : la robe est plus sombre. Le nez est frais, fruité,  mentholé, avec une légère touche de cacao. La bouche est très fraîche,  ample,  explosive, avec une matière veloutée,  pulpeuse,  pleine de fruits. La  finale est bien tannique (mais pas agressive) très fraîche,  avec une rare intensité de fruits. Pas un vin de fillette, mais difficile de ne pas tomber sous le charme. 

L'autre Mangot 2020 (60 %  Merlot, 40 Cabernet Franc - Elevé en amphore et jarres. Sans sulfites ajoutés) : la robe est pourpre bien sombre. Le nez est fiun, avec une pointe de volatile, la  réglisse, les épices et le sous-bois (bouteille ouverte depuis plusieurs jours). La bouche est  fine,  tendue,  déployant une matière élégante,  aérienne, très enveloppante,   et offrant beaucoup de  fraîcheur et un fruit pur? La finale est plus ferme, avec un fruit plus confit  et des épices. Je pense que si je buvais une bouteille fraîchement ouverte, j'adorerais ! 

mgt17

 

Le domaine propose une formule de repas sentant bon l'italie, où tout est mis en bocaux. Cela permet de pique-niquer facilement (quand il fait beau). Par contre, ce n'est pas forcément hyper pratique pour récupérer tous les ingrédients avec une fourchette. 

mgt18

 

Là, c'était une très bonne salade  très transalpine. 

mgt19

 

Et là, un vitello tonnato avec des fregoli sardes. Très bon ! En dessert, il y avait un tiramisu. La photo est toute pourrie. Je ne vous la montre pas ;-)

Nous prenons tout notre temps, le rendez-vous suivant étant à quelques minutes... 

 



Commentaires sur Retour dans le Bordelais, jour 3 (part. 2) : Château Mangot

  • Merci pour cette adresse. Il y a 2 cuvées qui retiennent mon attention.
    J'ai bien l'intention de me balader un jour dans cette région, car l'on mange fort bien à Bordeaux ou ses alentours.
    Cette année, j'ai beaucoup voyagé dans de lointains pays, mais pas de vignes. Bien cordialement Chris 06

    Posté par chris 06, 07 décembre 2023 à 11:22 | | Répondre
Nouveau commentaire