A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

21 juin 2017

Dernières nouvelles du front...

002

Après mon terrifiant billet de samedi dernier, je me devais de vous informer de la suite des évènements. Les bruits ont évolué vers des formes plus "musicales". Selon les journées, j'ai droit à un orchestre à corde (avec beaucoup de violoncelles) qui joue successivement un Si et un Mi (graves, 82 et 123 hz). Au bout de 4 Si-Mi, j'ai droit à un long mi. Et en général au bout de 4 séries, j'ai droit à une timbale qui accompagne le Mi, façon fin de concerto. C'est d'un réalisme impressionnant.  Je précise qu'il n'y a pas une seconde de veille où je n'entends rien. Ca ne s'arrête jamais, sauf lorsque je dors.

D'autres journées, c'est un choeur qui murmure bouche fermée  et en douceur les notes Si-Sol-Si-Si-Mi. Ca fait très choeur céleste. C'est entrecoupé de coups de tonnerre des plus réalistes. 

Mais le plus embêtant, c'est toujours la nuit vers 2h30 : un Fa (85 hz) en continu et des plus bruyants m'empêche de dormir. Je suis alors forcé de me "droguer" pour y arriver. Le matin, heureusement, il a disparu. Si je devais entendre toute la journée, je deviendrais cinglé... 

Autant dire que l'on s'écarte de l'hypothèse du Hum. Ce n'est clairement pas des sons produits par des machines (ou des failles sismiques) que des sens soudainement ultra-développés capteraient. Il est beaucoup plus probable que ce sont des hallucinations auditives fabriquées par mon cerveau.

Mais, ça, ce sont les symptômes. La cause est plus mystérieuse. On peut d'ores et déjà éliminer la schizophrénie. Cela peut-être une conséquence d'une baisse de mon audition. En la corrigeant, cela pourrait s'améliorer. Avant même que tout cela m'arrive, j'avais prévu de consulter un ORL prochainement on verra ce qu'il en pense. J'ai déjà vu mon médecin qui prend ça très au sérieux. Je vais passer prochainement un IRM pour voir si le cerveau n'est pas atteint d'une façon ou d'une autre. Je prends également des anti-hallucinatoires... qui pour le moment n'ont aucun effet.

Affaire à suivre... 

 

 

 



Commentaires sur Dernières nouvelles du front...

    Bon courage...

    Posté par ducla, 21 juin 2017 à 07:53 | | Répondre
  • On compatit...

    Posté par domiduv, 21 juin 2017 à 10:50 | | Répondre
  • Hum, si j'ose dre, ne serait-ce point des acouphènes ? Courage...

    Posté par Mirelha, 21 juin 2017 à 11:41 | | Répondre
    • Des acouphènes ne ressemblent pas du tout à ce que j'entends qui parait non seulement réel mais semble provenir de l'extérieur. C'est ce que je croyais au départ, d'ailleurs. Alors que les acouphènes ont un côté plus "mécanique" et on sent bien qu'ils viennent de l'intérieur de l'oreille. 
       
       
       

      Posté par Eric B, 21 juin 2017 à 13:54 | | Répondre
  • oh la la c'est quoi cette merde ?
    j'espere qu'il y aura une solution et que tout rentrera dans l'ordre pour toi
    patience et courage

    Posté par pierrovino, 21 juin 2017 à 15:56 | | Répondre
  • tres t ouché par ce qui t'arrive , Eric ; j'espere sincerement que tu vas trouver la solution ; si c'est "endogène" , c'est déjà p ê plus facile ; attention à l'hypertension notament
    laurent

    Posté par lolo, 21 juin 2017 à 15:58 | | Répondre
    • Posté par Eric B, 21 juin 2017 à 17:17 | | Répondre
  • Bonjour Eric, navrée de ce qui vous arrive. Je compatis très sincèrement ☹
    Si la médecine occidentale sèche et que vos médicaments ne sont d'aucun effet, peut-être pourriez vous vous adresser à un praticien (sérieux, reconnu) de médecine chinoise? Si vos hallucinations étaient liées à un problème de circulation sanguine cérébrale, ou à un vide de ce que les Chinois nomment Rein (qui comprend le rein occidental, mais aussi des fonctions cérébrales, hormonales, certains neurotransmetteurs...), la phytothérapie et l'acupuncture pourraient éventuellement vous aider.
    Peut-être y êtes vous hermétique, réticent, sceptique... Désolée si j'ai rajouté une couche de surnaturel à votre quotidien. Bon courage.

    Posté par Emma, 24 juin 2017 à 23:44 | | Répondre
    • Bonjour Emma,
       
      Non, votre message ne me pose aucun souci. Bien au contraire. Merci pour votre préoccupation. Il est clair que si la science ne m'apporte pas de solution (IRM et ORL dans les semaines qui viennent) je me pencherais vers des solutions alternatives (et douces). En plus de celles que vous avez énumérées, peut-être l'hypnose ?...
       
      Amicalement
       
      Eric
       
       
       
       

      Posté par Eric B, 25 juin 2017 à 09:32 | | Répondre
  • Bonjour Eric, merci pour votre réponse.

    Je connais hélas très mal les possibilités de l'hypnose, notamment sur les troubles organiques. Pour moi, c'est donc elle qui est... du chinois! 😆

    J'ai relu vos billets à tête reposée. Le vide de yin du Rein (au sens chinois du terme) se manifesterait davantage par des acouphènes aigus, type sifflements. On considère en général les bourdonnements graves comme un état de plénitude (et non de vide)... notamment des organes Foie/Vésicule biliaire (encore une fois, au sens chinois, ils comprennent bien plus de fonctions que nos "équivalents" occidentaux. L'hypertension, dont parlait l'un de vos lecteurs plus haut, est par exemple une conséquence d'un excès d'énergie yang du Foie selon la médecine chinoise).

    Il n'est pas possible de diagnostiquer sérieusement quoi que ce soit à distance (et je n'ai pas du tout la compétence d'un praticien pour le faire. Je possède juste une petite culture acquise à la lecture des livres de médecine chinois).
    Sachez simplement que les tableaux cliniques de cette médecine sont assez précis: à l'interrogatoire, un praticien confirmé posera un diagnostic en mettant en évidence un ensemble de symptômes qui forment un tableau pathologique cohérent (ou plusieurs tableaux imbriqués, car il n'est pas rare, lorsque les problèmes se manifestent, de cumuler plusieurs déséquilibres). La palpation, l'examen de la langue et la prise des pouls viennent en complément pour affiner le diagnostic... Puis on cherchera à traiter la cause, et pas seulement les symptômes.

    Si vous souhaitiez davantage de renseignements un jour, je serai à votre disposition et je ferai de mon mieux, avec plaisir !
    En attendant, je vous souhaite surtout de trouver un soulagement le plus vite possible.
    (et mille pardons pour ce message beaucoup trop long... et peut-être ésotérique)
    Bon courage !
    Emma

    Posté par Emma, 27 juin 2017 à 21:20 | | Répondre
    • Posté par Eric B, 27 juin 2017 à 21:41 | | Répondre
  • Bonjour, après 30 ans de concert métal en live à raison de 10/12 par an, je n'ai aucun problème d'acouphènes ou Hum. Par contre je n'entends plus depuis longtemps les fréquences hautes ou très basses. Conclusion : le Métal, ce devrait être obligatoire.

    Posté par vinozzy, 28 juin 2017 à 19:31 | | Répondre
Nouveau commentaire