A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

05 juin 2017

Le bonheur est dans le jardin

DSCF3351

J'ai acheté il y a deux mois un appartement en copropriété. La maison posssède derrière un long terrain qui descend vert une petite rivière. Le père de l'ancienne propriétaire y faisait son jardin. Dès que le temps a bien voulu s'y mettre, je m'y suis mis à mon tour. Début mai, le sol étaient encore à l'état de "prairie"  : il y avait un mètre d'herbe, dont pas mal d'orties, de liseron, de géranium "sauvage"... J'ai demandé à un service d'aideà la personne de transformer ces 80 m² en terre jardinable. Cela a été fait en une matinée avec une debroussaillage et un motoculteur. La terre en dessous est superbe (elle regorge de vers de toutes tailles), avec juste ce qu'il faut d'argile pour retenir l'eau, de la matière organique (elle est bien noire), un peu de sable et de limon  pour la rendre facile à travailler. Bref, elle serait parfaite ... si elle ne contenait pas des milliers de morceaux de racines d'adventices contre lesquelles je dois lutter au quotidien depuis un mois, avec un ennemi n°1 : le liseron

DSCF3352

Mais bon, on  arrive tout de même : voici des pommes de terre (Rosabelle, car elles sont précoces)

DSCF3353

Un mélange de plantes méllifères

DSCF3354

De la laitue à couper que j'ai commencé à manger (il faut dédrucir...)

 

DSCF3355

Des radis...

DSCF3356

dont les feuilles sont attaquées par l'altise, l'ENNEMIE n°2. Elle ne s'attaque qu'aux crucifères. Ont également morflé : la roquette, le daikon et le chou Kale. Pas sûrs qu'ils tiennent jusqu'au bout...

DSCF3358

De la capucine pour faire joli dans le jardin... et dans l'assiette !

DSCF3359

Des bébés fenouil

DSCF3361

de la roquette (avec les feuilles trouées, donc)

DSCF3362

Des fraisiers (Mara des bois)

DSCF3364

Encore quelques jours de patience..

DSCF3366

Tomates, évidemment : cornue des Andes, noire de Crimée, coeur de boeuf et cerises jaunes.

DSCF3367

Les brocolis sont déjà presque à point

DSCF3371

Itou pour les courgettes

DSCF3373

 Haricots nains pourpres (mes préférés)

DSCF3374

De la bourrache, pour les mêmes raisons que la capucine ;-)

DSCF3375

Des pois gourmands nains

DSCF3378

De la menthe

DSCF3379

De l'estragon

DSCF3380

 Du thym citron

DSCF3381

De la Ciboulette

DSCF3382

Une Sauge tricolore

DSCF3383

Une sauge Ananas (deux pieds de celle-ci, car c'est trop bon !)

DSCF3384

Du romarin

DSCF3385

 Un groseille à maquereau

DSCF3386

Un cassissier

DSCF3389

Un des 6 pieds de potimarron

DSCF3390

Et du cresson alénois.

Arrivent aussi : coriandre, plantain des certs, shizo, cerfeuil, persil, panais, carottes, ciboule de Chine... Et j'espère pouvoir faire tourner ce jardin toute l'année, en plantant après poireaux, celeri, etc... Sans parler du bonheur simple de cueillir ce que l'on va manger, c'est un bonheur de passer des heures dans son jardin, y compris à faire des tâches répétitives comme le désharbage. Dans un monde d'agitation permanente, on se pose en adoptant un autre ryhtme, les mains plongées dans la terre. Une vraie thérapie, quoi !



Commentaires sur Le bonheur est dans le jardin

    Tu as tout planté ? C'est un travail phénoménal ! J'ai aussi pas mal d'aromatiques, du chou kale (plante du romarin à côté), des framboisiers et des capucines (surtout pour croquer le petit grain qui pourrait devenir un genre de câpre). Mais chez moi c'est bien plus petit...

    Posté par Mirelha, 06 juin 2017 à 08:26 | | Répondre
    • Oui, oui. Et ce n'est que le début. Il n'a qu'un mois, ce potager
       
       
       
       
       

      Posté par Eric B, 06 juin 2017 à 09:12 | | Répondre
  • Créer son potager mais surtout ,l'entretenir et le faire fructifier,demande une somme de travail énorme. Je sens que tu es plein de vitalité,et j'en suis heureuse pour toi,ainsi que pour ta petite famille.
    A vous les bonnes dégustations. Bien amicalement

    Posté par chris 06, 07 juin 2017 à 22:56 | | Répondre
  • Le plus dur est l'entretien. Ma mère mélangeait fleurs et légumes dans son énorme potager qui l'occupait en saison 8h par jour (tot le matin et en fin de journée). Mais quelle récompense au final. c'est gratifiant de manger ce que l'on a fait pousser.

    Posté par VeryEasyKitchen, 13 juin 2017 à 08:39 | | Répondre
Nouveau commentaire