A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

01 janvier 2014

Belle transition entre 2013 et 2014 !

008

J'ai passé mon réveillon de la Saint-Sylvestre avec quelques membre du club de dégustation que j'anime à Saint-Yrieix. C'est Claudine qui a la gentillesse de tous nous recevoir dans sa belle maison (où j'ai dormi, histoire de ne pas reprendre la route). Pour une raison que j'ignore, j'ai été chargé d'amener l'ensemble des vins. J'ai également préparé la viande et le dessert, et finalisé la préparation des huîtres. 

017

Nous démarrons avec un Champagne Moutard 1996, 100 % Chardonnay. Un vin toute en finesse et en tension, d'une grande intensité, vibrante, avec une finale très saline, évoquant une "eau de cure."

020

Il accompagne des gougères...

021

... et des toasts au foie gras

025

Puis, nous passons au repas, avec des huîtres (amenées et ouvertes par Christian), parsemées de noisettes grillées et de jambon légèrement fumé.

026

avec un BBF de Stéphane Tissot. Lui aussi 100 % Chardonnay, élevé sur lattes durant 4 ans et demi. Il est très noisette/brioche, avec une fraîcheur vivifiante qui se marie bien avec l'huître.

029

Puis des ris de veau aux morilles préparés par Claudine, très très goûteux...

034

avec un Châteauneuf du Pape blanc 2001 de Beaucastel. Je m'attendais à un vin nettement plus évolué. Il est fait encore très jeune, sur des notes de miel, de pêche jaune, d'épices douces. Sa rondeur et sa douceur vont très bien avec les ris de veau.

030

Puis des pavés de boeuf fumés aux cèpes avec des pommes de terre à la "scandinave", sauce au cassis et jambon fumé.

037

Avec un Château Talbot 2001, en tout début de maturité. Que du bonheur !

035

Avec un comté de 36 mois et un Beaufort de compétition (oublié de photographier, comme d'hab'), un vin jaune 2005 des Marnes Blanches. Rien moins qu'un moment de grâce (peut-être le plus grand du repas). J'avais mis une petite pincée de curry dans les assiettes afin que les convives se rendent compte du côté "détonnateur" que les épices engendrent... 

032

Avec un crumble de mangue, ananas et fruits de la passion...

038

Un Jurançon Suprême de Thou 2011, aux accents très exotiques

043

Bonne année à tous !...



Commentaires sur Belle transition entre 2013 et 2014 !

    Tout cela m'a l'air succulent à l'extrême ! Vive les vins du jura, entre autres ! Et Bona annada !

    Posté par Mirelha, 02 janvier 2014 à 11:41 | | Répondre
  • et BONNE ANNEE
    le ris de veau a l'air un peu sec,
    c'est comment les pdt à la sacndinave

    Posté par etiam, 02 janvier 2014 à 12:31 | | Répondre
  • Et bien moi j'en ai l'eau à la bouche !!

    Posté par marie c, 02 janvier 2014 à 17:48 | | Répondre
  • Photos très festives ! bonne année !

    Posté par framboisine14, 03 janvier 2014 à 21:31 | | Répondre
  • Bonne année de Fécamp, je suis toujours ton blog avec plaisir et gourmandise. Chantal

    Posté par mamiechat, 23 janvier 2014 à 10:39 | | Répondre
Nouveau commentaire