A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

28 août 2013

Maintenant, je peux mourir...

... après cette préface de notre livre par Pierre Arditi. 

 

preface 2Un grand merci, car il donne à notre ouvrage une valeur que je ne lui avais même pas imaginée...



Commentaires sur Maintenant, je peux mourir...

    Magnifique article ! Quelle chance et quel honneur . Monsieur Arditi, en grand humaniste qu'il est, vous auréole d'un article plein de sensibilité.

    Posté par Michèle, 29 août 2013 à 09:52 | | Répondre
  • Sans vouloir remettre en doute la sincérité de M. Arditi, je me souviens néanmoins qu'il avait participé activement à une campagne d'affichage publicitaire du Crédit Mutuel, en exigeant toutefois que la région parisienne soit exclue de ladite campagne.
    Comme le dit le message précédent M. Arditi est peut être un grand humaniste, au fait qu'a t-il fait pour l'humanité, doté d'un amour propre qui l'incite à dissimuler une vénalité somme toute bien compréhensible.

    Posté par richard, 29 août 2013 à 12:43 | | Répondre
    • En tout cas, il n'y a ici aucune vénalité de la part de Pierre Arditi. Il a fait cette préface gratuitement. Nous lui enverrons bien sûr un livre, ce qui est la moindre de corrections.

      Posté par Eric B, 29 août 2013 à 12:54 | | Répondre
  • Le couronnement d'un travail bien mérité en espèrant que le succès des cru classé de St Emilion dépasse le 1er. cru classé du médoc

    Un épicurien un ésthète ;doubler d un homme de lettre AVEC UN ESPRIT BRILLANT et oui humaniste n en déplaise a certain.

    Chère éric quel chance faudra que tu me dises apr mp comment il en est venue a faire cette magnifique préface de ton livre ^^.

    et a bientôt sur Limoge

    Fabien

    Posté par fabien, 29 août 2013 à 13:10 | | Répondre
  • Pierre Arditi ! Mazette ! Tu as fait fort ! Il est vrai que dans la série de films, "le sang de la vigne", il semblait bien s'y connaître en vins et alcools... Et puis, il est si beau... J'ai presque envie d'écrire un livre, moi aussi, on se sait jamais ! Encore bravo !

    Posté par Mirelha, 29 août 2013 à 14:34 | | Répondre
  • En sélectionnant l'option "répondre" sous le message de Michèle j'imaginais qu'elle seule serait destinataire de mon commentaire.
    Il n'était nullement dans mes intentions d'insinuer que la préface de M. Arditi n'était que le résultat d'un contrat passé avec une personne dont la notoriété favoriserait la diffusion d'un ouvrage. Sans connaître la situation sociale de M. Eric B, je ne crois pas pour autant me tromper en estimant que ses moyens financiers sont très éloignés de ceux de l'organisme bancaire pour lequel M. Arditi a vendu son image en son temps.
    Quant à l'humanisme de M. Arditi, chacun est en droit d'en penser ce qu'il veut. Suffit il d'être acteur et d'afficher ses opinions politiques, bien vacillantes en certaines occasions, pour hériter d'une telle vertu ?

    Bravo à l'initiateur de ce blog que j'ai découvert il y a peu et que je consulte régulièrement avec curiosité et plaisir.

    Richard

    Posté par richard, 29 août 2013 à 22:52 | | Répondre
  • Bonjour,
    Bravo !!!

    La rigueur du travail menée pour faire cette ouvrage semble une fois de plus toucher juste dans les cœurs, les esprits et les savoirs.

    Amitié,
    Antoon

    N.B. : je serais fidèle pour qu'il rejoigne l'opus précédent du Médoc.

    Posté par Toon, 30 août 2013 à 07:37 | | Répondre
  • On reconnaît bien à la lecture, la signature de l'auteur dans cette belle préface. Bravo et Longue vie à votre ouvrage !

    Posté par Ctresfacilafaire, 03 septembre 2013 à 21:07 | | Répondre
  • tu peux encore continuer un peu j'espère!
    bravo

    Posté par veryeasykitchen, 05 septembre 2013 à 10:17 | | Répondre
Nouveau commentaire