A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

01 avril 2013

Chêne : Colbert et Saint-Louis peuvent aller se rhabiller...

... à Saint-Léonard, nous avons le chêne de Clovis ! Où est-ce que les Miauletous (habitants de la ville NDLR) ont été chercher pareille faribole ? Clovis était en fait le parrain de Saint-Léonard. Il rendait visite à son filleul une fois par an, le jour de la Saint-Martial. En 491, ça tombait un dimanche. Le fleuriste était fermé. Ceci dit, c'était pas bien grave : les Mérovingiens trouvaient qu'offrir des fleurs, ça faisait tapette. Clovis s'était donc mis à la recherche du plus beau gland qu'il pouvait trouver(ça, c'est viril !) et l'avait offert à Saint-Léonard  : "tiens mon gars, tu le déposeras là-haut sur la colline en mémoire de moi [Joe Dassin et Jésus dans la même phrase, fô le faire, hein ?]  Il en naîtra un chêne dont on parlera encore dans un millier d'années !"Et ainsi fut fait.

034

Depuis, tous les ans à la Saint-Martial, les habitants de Saint-Léonard montent là-haut sur la colline et chantent des hymnes à Clovis et à Saint-Martial (ça, c'est vrai, en plus). Il y a même des vidéos qui circulent pour immortaliser ces bacchanales...

Evidemment, c'est une histoire totalement bidon. Ce chêne a environ 150 ans, ce qui est déjà pas mal. À cet emplacement, il y avait autrefois un château-fort qui a été démantelé.  Il faut dire que la vue sur la vallée est imprenable. Enfin, façon de parler, puisque je j'ai prise pour vous ;-)

042

Bon allez, une dernière photo de ce joli chêne : 

044

 



Commentaires sur Chêne : Colbert et Saint-Louis peuvent aller se rhabiller...

  • Bonjour, juste pour dire que c'est pas la vraie histoire du chêne de clovis

    Posté par Hiro, 13 octobre 2018 à 05:15 | | Répondre
Nouveau commentaire