A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

10 février 2012

Mini-Carottes et oignons grelots glacés au Ras-El-Hanout et coriandre fraîche

020

Après un long silence, c'est un peu la recette de l'espoir. Celui d'un renouveau du blog qui a bien du mal à exister en ce moment. Il faut dire qu'entre mon boulot très prenant et la rédaction du futur livre... y a pas trop de place pour une cuisine élaborée, et donc pour mon blog. Mais bon, je vais tout de même un gros z'effort pour continuer à l'alimenter. 

En ces temps sibériens, ces légumes printaniers peuvent sembler un peu hors saison. Pourtant, je les ai achetés au pays du froid, j'ai nommé Picard. Je n'y vais pas tous les 4 matins – le magasin le plus proche est à 30 kms – mais ça vaut le coup d'y aller de temps en temps car leurs légumes me changent de ma routine fécampoise (par contre,  les viandes et les poissons sont carrément hors de prix, je trouve).

J'ai donc utilisé ici des mini-carottes et des oignons grelots surgelés. La courgette, elle, est fraîche (et oui, je sais, un peu aussi hors saison...).

J'ai mis dans une casserole 20 cl de vin moelleux (du vouvray), 20 cl de bouillon de volaille, 20 g de beurre, 50 g de raisins secs et une grosse pincée de Ras El Hanout. J'ai ajouté les carottes (environ 200g)  et les oignons (environ 100g), et j'ai laissé mijoter tranquillement sans couvrir

Parallèlement, j'avais préparé du quinoa (voire mode de cuisson ICI) car j'évite le gluten. Mais vous pouvez cuisiner de la semoule de couscous

Lorsque les légumes s'attendrissent (ça prend 20-25 mn), vous pouvez ajouter la courgette coupée en batonnets. Puis laisser cuire 5 mn. Si le niveau du jus de cuisson est encore un peu élevé, il va falloir en vider 90 % (que vous verserez sur le quinoa/couscous), car vous allez maintenant glacer les légumes. Cela consiste à bien les enrober du jus de cuisson qui s'est épaissi. Normalement, le beurre mis au début n'a pas disparu, et doit suffire à faire briller les légumes. Mais bon, vous pouvez en remettre un peu si nécessaire.

A la fin du glaçage (5mn), vous ajoutez de la coriandre fraîche (aussi Picard) et de l'écorce de citron confit au sel. Vous remélangez bien ... et vous avez des légumes absolument divins !

Il ne reste plus qu'a les déguster avec votre quinoa/couscous. Au niveau du vin, vous pouvez soit partir sur un chenin demi-sec, soit sur un rouge épicé aux tannins civilisés (Cabardès, Roussillon-Villages...)

021

 

 Voici à quoi ressemblait ma maison en ces jours neigeux (prise dimanche après-midi).

ext



Commentaires sur Mini-Carottes et oignons grelots glacés au Ras-El-Hanout et coriandre fraîche

    sublimeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

    Posté par Poucinette, 10 février 2012 à 07:36 | | Répondre
  • Glacés ! Mais, ça va pas la tête ! Avec le froid qu'il fait ! Jolie ta maison sous la neige ...

    Posté par Mirelha, 10 février 2012 à 10:54 | | Répondre
  • Le vouvray, c'est notre vin du moment à l'apéro. Une découverte faite à saint pierre et miquelon, comme quoi ! Mais si je me fais violence, je consentirai à en mettre un peu dans mes légumes.

    Posté par boljo, 10 février 2012 à 16:20 | | Répondre
Nouveau commentaire