A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

08 décembre 2011

Pétales de cabillaud nacrés au Ras El Hanout & ses légumes nappés de jus de mangue

008

Cette recette est une suite à la précédente. L'idée était d'explorer d'autres pistes avec le Riesling Kastelberg 1996 évoqué avant-hier). On peut tout à fait la servir immédiatement après. Ou ne faire que celle-ci en oubliant le carpaccio de Saint-Jacques.

La première chose à faire ici, c'est un "bouillon à couscous". Pour cela, j'ai fait revenir dans une casserole avec un trait d'huile d'olive :

- deux courgettes coupés en brunoise

- deux carottes coupées en brunoise

- un oignon émincé

Puis au bout de 10 mn, rajouter 50 cl de bouillon de volaille, une belle cuillerée de Ras El Hanout, couvrir et laisser mijoter 30 mn. Filtrer afin de récupérer les légumes ... et le bouillon.

Plonger dans ce dernier un beau morceau de dos de cabillaud, couvrir et laisser reposer 10 mn. Afin que le bouillon ne refroidisse pas trop vite, j'avais placé la casserole sur l'induction au minimum (1). Comme cela, il restait aux alentours de 50°.

Sortir alors le dos de cabillaud et séparer les pétales les uns des autres.

Réchauffer les légumes dans une casserole avec du coulis de mangue/passion/mandarine (= mangue crue +  jus de fruit de la passion + 1 trait de jus de mandarine, mixer le tout) et une noix de beurre.

Les disposer en assiette et les recouvrir de pétales de cabillaud. Saupoudrer le tout de Ras El Hanout.

012

L'accord avec le vin fonctionne très bien aussi :o)



Commentaires sur Pétales de cabillaud nacrés au Ras El Hanout & ses légumes nappés de jus de mangue

    ton assiette me donne envie de passer a table de suite

    Posté par sab, 09 décembre 2011 à 04:37 | | Répondre
  • Question fourneau

    Bonjour,
    En projet,rénovation de notre cuisine et donc des
    équipements de cuisson.Actuellement plaque de cuisson "gasse" comme on dit dans le Sud-Ouest! mais je trouve difficile la bonne conduite du mijotage même avec une grille perforée intercalée.
    Avec l'induction que vous utilisez peut-on vraiment obtenir des résultats identiques au mijotage au coin du fourneau de nos grand-mères?
    Obligation de changer toutes les casseroles?
    Que penseriez-vous d'un équipement mixte,plaques gaz et induction,on a un peu de place?
    Merci pour vos idées qui plaisent bcp à ma femme quand je passe au fourneau.
    Avec mes meilleures salutations du Lot et Garonne.
    Jean-Claude DEMAISON

    Posté par J-C DEMAISON, 09 décembre 2011 à 07:42 | | Répondre
  • oui c'est super l'induction

    Super l'induction cela permet à la fois une cuisson vive type gaz mais aussi de mijoter à 50° en position une.
    Seul inconvénient c'est la plaque en verre qui se salit un peu mais c'est super!
    J'ai moi même une plaque mixte é feux induction et deux bruleurs gaz
    S'agissant des casseroles il faut évidemment des instruments adaptés

    Posté par bernard88, 09 décembre 2011 à 10:45 | | Répondre
Nouveau commentaire