A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

09 juin 2011

Champagne Tarlant : génération des enchantés !

028

 

qvLorsqu'on est la douzième génération de Tarlant en Champagne, avec une production qui se vend plutôt bien, il est tentant de ne surtout pas bousculer l'ordre établi. Beaucoup de grandes maison font cela à merveille, produisant des Champagne d'un ennui inégalable. Pas de cela chez les Tarlant : le XXIème siècle démarre en fanfare avec Benoît et Mélanie. Si le frère a rajeuni la palette des vins proposés en mettant en valeur les différents terroirs du domaine, la sœur a donné un coup de d'jeunz et de strass à la communication en pariant sur le buzz - cf la désormais célèbre QV Discobitch – et les réseaux sociaux *.

 

034

Passer une matinée avec Benoît est passionnant, car cela vous permet de mieux saisir l'étendue des facteurs à maîtriser pour faire un grand champagne. À la vigne d'abord, où il est indispensable de connaître les sols des différentes parcelles. Trouver les cépages les mieux adaptés en fonction de ceux-ci. Tenir compte aussi de la pente, de l'exposition. Travailler ou non les sols. Y semer des couverts adaptés. Traiter peu, mais bien. A ce sujet, la question d'officialiser la démarche écologique du domaine n'est pas encore tranchée.

039

Par contre, au chai, les Tarlant n'ont pas hésité à d'acquérir deux pressoirs à plans inclinés (Coquard), afin de respecter au mieux la vendange et de limiter au maximum les risques d'oxydation. Les fermentations en barriques sont ici privilégiées : les 2/3 de la production restent ainsi en fûts de chênes des Vosges jusqu'au printemps.

041

Les dégustations des vins clairs qui vont déterminer les assemblages se font entièrement à l'aveugle, ce qui permet de faire des choix en fonction de la qualité des lots, et non de leur origine. Une fois le vin en bouteille, il faut attendre patiemment. Près de 10 ans pour certaines cuvées.

048

Lors du dégorgement, le rajout de liqueur d'expédition est loin d'être systématique. Non par effet de mode – Benoît l'a précédée – mais parce que l'équilibre de certains vins ne le justifie pas.

050

Ainsi, sa cuvée Zéro n'est que finesse et fraîcheur, sans la brutalité souvent présente dans ce type de Champagne. La version rosée, aux arômes de framboises et d'épices, gagne en richesse et en onctuosité, avec des bulles délicates : il est vraiment difficile d'imaginer qu'il est non-dosé.

052

Le Rosé prestige 1999, a une personnalité plus affirmée encore, avec une grande vinosité, une multitude d'épices et une longue finale expressive. Un vrai champagne de repas, certainement parfait avec du gibier à plumes.

064Difficile de ne pas évoquer la cuvée prestige 1998, probablement le meilleur rapport qualité-prix du domaine. Pour moins de trente euros, vous avez un champagne puissant, complexe, harmonieux, prêt à boire ou pouvant patienter encore quelques années. La cuvée Louis, en grande partie du même millésime, est plus riche et plus onctueuse encore.

055La Vigne d'Antan provient d'une parcelle au sol sableux où des pieds de Chardonnay non greffés résistent au phylloxera. Cela donne un champagne au nez d'une puissance telle que le verre semble d'un coup bien étroit. La bouche est toute aussi impressionnante, alliant la densité à la droiture, vous laissant sans voix. Une expérience rare. Que la suivante ferait presque oublier.

062En effet, la Vigne d'Or est le plus bel hommage que la vallée de la Marne pouvait rendre au Pinot Meunier. Qui pourrait imaginer que le cépage mal-aimé de la Champagne puisse offrir un vin aussi complexe, sensuel, charmeur, tout en gardant un équilibre et une fraîcheur remarquables. On ne peut rêver meilleure conclusion que ces deux dernières cuvées qui illustrent brillamment le travail parcellaire entrepris par Benoît depuis une décennie.

* Mélanie, diplômée en communication, a pris en main en celle du domaine en 2003. Ayant conscience qu'elle n'aurait jamais les moyens des grandes maison, elle crée la même année l'un des tous premiers blogs de vigneron afin d'expliquer aux amateurs leur travail au quotidien. L'une des premières aussi à utiliser Facebook, créant un dialogue avec une clientèle plus jeune : les clients deviennent des amis, et inversement. La page de Tarlant compte 10 000 fans, soit nettement plus que celles de champagnes prestigieux !

029

Champagne Tarlant , 51480 Oeuilly (de 18 à 57 €)

Tél : 03 26 58 30 60  



Commentaires sur Champagne Tarlant : génération des enchantés !

    Très sympa, le gars, j'aimerais beaucoup visiter en sa compagnie... Et j'aime vraiment son Zéro, c'est je crois le premier non dosé que j'ai bu.

    Posté par tiuscha, 09 juin 2011 à 15:22 | | Répondre
Nouveau commentaire