A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

14 novembre 2010

"Thank you for your love"

anthony

Si tu penses, lecteur, que cette phrase s'adresse à toi, c'est que tu m'aimes suffisamment fort pour que je le ressente à travers les méandres de la toile. Et je ne peux que te remercier pour cet amour que tu m'envoies :o)

Si tu es branché musique, tu sauras que c'est le titre-phare du nouvel album d'Anthony and the Johnsons (à écouter ICI). Depuis quelques années, je suis un nul total en la matière. J'ai découvert la chanson (et le groupe) mardi dernier en écoutant un podcast de la "tête au carré" dans le train me menant lentement du Havre à Paris.

Cette pause musicale m'a scotché, autant par la voix que la mélodie, douce, chaleureuse, avec cette fêlure qui la rend si émouvante. Du coup, dès mon retour à la maison, j'ai essayé d'en savoir plus sur ce groupe. Je n'ai pas eu besoin de chercher longtemps ; énormément d'informations sont disponibles, avec un point commun à celles-ci : elles sont inspirées, émouvantes, déchirantes. La musique semble déteindre implacablement sur la personne qui l'évoque (j'en ai aussi trouvé une qui le massacre : ça équilibre un peu).

Se renseigner sur Anthony Hegarty, fils naturel de Nina Simone et Brian Ferry, n'est toutefois pas sans risque : vous allez pénétrer dans des univers transgenres et hallucinés inspirés par le Buto, la danse de la mort. Brrrrr...

Ses albums sont tous en écoute gratuite ICI

cryinglightcover


Commentaires sur "Thank you for your love"

Nouveau commentaire