A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

22 juin 2010

Gâteau roulé au thé blanc & pêches jaunes

P6218241

prep

Suite à mon semi-échec de l'autre jour dû à une erreur de dosage (j'avais mis le paquet entier au lieu d'un demi-paquet), le fabricant m'a renvoyé gentiment un nouveau sachet pour que je puisse tester à nouveau. 

Eh bien, c'est fait. Et il faut dire que ça va beaucoup mieux ;o)

Pour faire la pâte, il faut rajouter 3 oeufs entiers et 70 ml d'eau chaude à 250 g de mélange, et fouetter 1 mn doucement puis 3 mn plus fort.

Plutôt que mettre de l'eau chaude, j'ai mis un thé blanc aux fleurs et saveur abricot. Voici le paquet :

P6218240

J'ai laissé infuser 5 mn, le temps que mon eau passe de très chaude à chaude, puis je l'ai versé dans la pâte avec les oeufs. Après avoir fouetté le temps nécessaire, j'ai étalé ma pâte sur une feuille de cuisson et enfourné 7mn à 220°

Une fois sorti, j'ai recouvert le gâteau d"un torchon légèrement humide puis procédé comme ICI (super bien expliqué avec des images).

Bon maintenant faut que je vous parle de la garniture...

La compote de pêche jaune

Il vaut mieux la préparer AVANT de faire le gâteau, car ça nécessite un minimum de temps.

J'ai utilisé un kilo de pêches (avant épluchage et dénoyautage) pour la recette. Je les ai saupoudrées de 70 g de sucre, puis laissés mariner 30 mn. J'ai porté  le tout à ébullition puis j'ai séparé le jus et les fruits, en pressant un peu. J'ai fait réduire le jus jusqu'à un état proche du sirop (15mn environ à feu doux) puis j'ai remis mes pêches "bouillir" 2mn sur le feu, histoire qu'elles se conservent mieux. La compote rend un peu de jus ? C'est pas grave : il va servir à imprégner le gâteau.

La crème pâtissière

Et c'est maintenant que je parle d'un troisième produit envoyé par Mon fournil : la crème pâtissière en tétra-brick UHT (sans conservateurs). Toute seule, c'est pas très expressif, on va dire, mais avec la compote de pêche, c'est quelque chose ! J'en ai mis environ 400g avec ma compote.

Le montage

Comme dit un peu plus haut, j'ai d'abord versé le jus de ma compote sur le gâteau, en essayant d'en mettre un peu partout.

Puis j'ai mis une belle couche du mélange crème pâtissière/compote. J'y suis allé un peu généreusement. Du coup, alors que j'avais réalisé un beau "pré-formage" bien rond, mon gâteau est devenu un peu difforme (par contre, il est "plus bon"). Pour habiller l'extérieur, j'ai mixé le mélange, parce que ça aurait trop bizarre, sinon. Il n'y a plus qu'à le mettre au frais quelques heures...

Le résultat est vraiment très très bon. Comme si c'est moi qui avait tout fait. Alors que Mon fournil m'a un peu aidé, quand même...

P6218242



Commentaires sur Gâteau roulé au thé blanc & pêches jaunes

  • Choix des pêches...

    Moi, avec les pêches, j'ai du mal...à les choisir pour les manger crues et encore davantage pour les faire cuire comme tu le fais dans ta recette. Autrement dit, pour la cuisson comment faut-il les choisir : un peu dures pour ne pas qu'elles se transforment en bouillie mais alors elles risquent être sans goût...et puis après comment faut-il les couper, peut-être en morceaux un peu gros pour éviter la purée...mais peut être qu'il faut que ce soit un peu purée quand même ???
    Ton avis m'intéresse car le gateau a l'air sympa.
    Connais tu le produit : Mamie Gateau vendu en grande surface ? moi je le prépare comme indiqué et puis je l'apprête juste à la minute en découpant des parts, les séparant en deux, je badigeonne de sirop kirsch (si on aime et en fonction des fruits que l'on met après on peu varier à l'infini...), je mets une giclée de crème chantilly (Isigny Ste Mère à la vanille) puis des fruits de saison (en ce moment des fraises) et toc ! on remet morceau du dessus (imbibé bien sûr) et on sert immédiatement : le tour est joué et c'est hyper léger et pas trop sucré. Bien sûr on peut ajouter d'autres "à cotés" (coulis, boules de glaces, mini crème, etc...pour faire un assiette plus composée...)
    A suivre...

    Posté par corinne, 22 juin 2010 à 10:22 | | Répondre
  • Les pêches, je les prends les plus mûres possibles (mais pas molles non plus). Tendres au toucher, on va dire.

    Avec ma méthode de préparation, il reste encore des morceaux, car c'est très peu cuit.

    Posté par Eric, 22 juin 2010 à 11:01 | | Répondre
  • ça doit etre bien bon ce truc

    Posté par sab, 22 juin 2010 à 14:21 | | Répondre
  • Délicieuse

    ça à l'air bien bon mais que boire avec ce dessert ?
    Un vin de pêche, une cote des gascogne ?
    merci

    Posté par patricia, 22 juin 2010 à 21:46 | | Répondre
  • Un vin à base de Muscat pas trop sucré (non muté à l'alcool), voire pétillant (Clairette de Die, Moscato d'Asti...)

    Posté par Eric, 22 juin 2010 à 21:49 | | Répondre
  • Recette bien sympa!

    Votre recette à l'air très bonne, je vais l'essayer ce week end.

    Si vous aimez les thés blanc, n'hésitez pas aller sur le site l'Aiguille d'argent, je ne propose que des thés blancs bio et de super qualité.

    Posté par Rolphe, 25 juin 2010 à 00:23 | | Répondre
Nouveau commentaire