A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

07 juin 2010

Un dimanche midi en compagnie d'un lecteur (photos repas)

Il y a un peu moins d'un mois, Jean-François est arrivé sur mon blog en cherchant des renseignements sur la tomate noire de Crimée. Il m'a envoyé un message pour dire qu'il appréciait le site. Et nous avons échangé quelques mails. Il se trouve qu'il habite à Périgueux, à moins d'une heure de la maison. Je lui ai donc proposé de passer manger un dimanche pour que l'on fasse connaissance. Ce fut hier.

017


On démarre avec un Brut Tradition de Jacky Blot (Montlouis, chenin) qu'a amené Jean-François. Il accompagne des gougères à la mimolette extra-vielle & noisettes grillées. Un robe jaune pâle finement pétillante. Un nez minéral sur la coquille d'huître et l'ardoise mouillée. Une bouche ronde et fraîche, avec des bulles picotantes qui agacent agréablement la langue, et une amertume typique du cépage qui va crescendo, associée à une légère astringence en finale. Au vu d'expériences passées avec cette cuvée, plutôt une bonne surprise.

015

Nous avons continué avec un tartare de boeuf à la truffe blanche, roquette et parmesan avec un Château Tirecul la Gravière sec 2002.

032

La robe est un peu plus intense que le vin précédent mais ne montre que peu de signes d'évolution. Le nez est complexe, mariant les notes d'écorce d'agrume, de craie, de sous-bois et d'épices grillés. La bouche est ample, élancée, avec une acidité tranchante qui équilibre la matière riche, presque grasse. La finale se conclue sur des notes ostréiculo-champignonesques. 

025

Le plat qui suit est peut-être le plus barré de mon existence, même si ça ne se voit pas sur la photo. Je ne sais même pas comment l'intituler, si ce n'est le rôti de boeuf du dimanche revisité. Vu que la recette est sortie de mon tortueux cerveau, je n'aurais pas dû être plus surpris que cela. Et bien j'ai pris une grosse claque comme ça ne m'est arrivé que quelques fois dans un 3*. On en reparle dans quelques jours...

030

Avec ce plat, un vin que je n'avais pas goûté depuis un bon bout de temps : Château d'Aiguilhe 2003. Une robe pourpre et opaque. Un nez très expressif sur la crème de mûre finement épicée et le cacao, une bouche ronde, douce, veloutée, avec un fruit intense et frais, sans aucun signe de surmaturité comme aurait pu le laisser craindre le millésime. La finale n'est pas très longue, mais finit en douceur, sans dureté ni sécheresse. Un très beau 2003.

031

Un Selles-sur-Cher

(vi, avec le rouge... en fait, ça allait bien)

034

Le dessert est à peu près aussi barré que le plat précédent, d'où la même difficulté de lui trouver un nom. Appelons cela : variation thermique et structurelle de la banane et du kumbawa. Et non, il n'y avait pas de vin pour l'accompagner. Jean-François avait déjà largement dépassé la limite autorisée de jaja. Fô pas trop charger la mule dordognote...

Nous avons passé 5 heures à discuter, et ce fut vraiment très sympa. S'il fallait prouver encore qu'Internet n'est pas si virtuel qu'on veut bien le dire, Jean-François pourrait témoigner à la barre ;o)



Commentaires sur Un dimanche midi en compagnie d'un lecteur (photos repas)

  • Mon Dieu ! J'en salive...
    c'est chouette le net !
    j'ai aussi rencontré plein de gens grâce au forum d'un groupe de musique et me suis fait pas mal de nouveaux amis !
    Bonne journée !

    Posté par Cé., 07 juin 2010 à 09:42 | | Répondre
  • Dimanche gourmand

    Certains en salivent, d'autres l'on en mémoire.

    Je reconnais que cette rencontre physique avec Éric fut en harmonie avec nos échanges précédent sur le net.
    Mais bon vous ne m'en voudrez pas de préférez mettre mon nez dans cet intime Château d'Aiguilhe 2003 plutôt que de me contenter de simples billets sur le net.
    Le net oui mais encore mieux quand cela aboutit sur du concret!
    Encore un grand merci pour ce repas et ces dégustations et surtout pour le partage de tes savoirs.
    En attendant d'autres belles dégustations et échanges, je souhaite que ta route rayonne de douces lumières.
    A bientôt.
    Amicalement.
    JF Tremege

    Posté par jftremege, 07 juin 2010 à 13:11 | | Répondre
  • demande de recettes

    je suis une mamie et j'adore vos recettes.je n'ai jamais osé vous déranger.aujourd'hui j'ai vu le mot gougère peut-etre mettrez-vous le déroulement de la préparation.merci.

    Posté par gillou, 07 juin 2010 à 15:29 | | Répondre
  • Ben mon lapin....

    Waooowwww, Eric.
    Moi qui ne suis d'ordinaire pas trop sensible aux recettes....sur le Net. Là, j'avoue que les images ont déclenché en moi les réactions ordinaires de l'affamé qui n'a (il est 18h) que son clavier à se mettre sous la dent!
    De la même façon, le Net m'a permis récemment en Bourgogne de bien belles rencontres.
    Mystérieux comme le atomes peuvent "crocher" d'aussi loin et de façon si virtuelle...?
    Le bon côté de la toile.

    Posté par chris.. Bétourné, 07 juin 2010 à 18:05 | | Répondre
  • toutes ces photos mettent vraiment en appétit !
    bises

    Posté par cecile, 07 juin 2010 à 19:26 | | Répondre
  • Quel magnifique blog!! bravo, je vais revenir régukièrement... bravo et bonne soirée...

    Posté par nanoumiam, 07 juin 2010 à 21:24 | | Répondre
  • clin d'oeil

    Dommage que je n'habite pas à moins d'une heure de chez toi...

    Posté par jlm boutique vin, 08 juin 2010 à 14:09 | | Répondre
Nouveau commentaire