A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

24 février 2010

Ou l'on parle de la Suisse, d'amertume ... et de pignons de pin !

milka

D'abord la Suisse. Avant même de commencer, l'aventure se termine. Cela faisait deux mois que je vous parlais de mon départ vers la neutralité incarnée. Pour rien. Alors que j'avais donné ma réponse le 20 décembre, envoyé les papiers réglementaires (et même plus, appris-je par la suite), j'ai découvert en fin de semaine dernière que les autorité neuchâteloises n'avaient jamais entendu parler de moi :oS Les lenteurs que je leur reprochais n'étaient pas de leur fait. En fait, moi seul pouvait déposer le dossier en me déplaçant. Et je l'obtenais sous 10 jours. Encore eût-il fallu le savoir. Mais non. C'était déposé, paraît-il. Et ils sont looooongs, ces suisses (mon ex-futur patron n'est pas suisse, je précise).

Bref, une fois appris ça, vous pensez bien que j'ai cherché à obtenir des explications. Et c'est là que ça coince. Déjà, il a fallu plusieurs jours pour avoir un début de réponse. Et non seulement je n'ai obtenu aucune justification de ce mensonge, mais je me suis fait eng... d'avoir contacté les autorités locales. A croire que tout devait se faire dans la clandestinité. Inquiétant.

C'est ce que je me suis dit après une petite journée de réflexion. Même si les histoires de papier s'arrangeaient par la suite, comment renouer un lien de confiance ? Mission impossible.

Exit donc la Suisse. Moi qui me réjouissait de me rapprocher de chez Olif, c'est raté (sauf si tu me trouves un travail dans le coin, camarade!). Il n'empêche que mes cartons sont toujours emballés, et que je suis prêt à partir vers une nouvelle destination si une place intéressante m'est proposée... (ayant trait au vin, si possible, ou à la bio, autre secteur que je connais bien).

pignon

En lisant le blog qui m'a piqué mon nom, je suis tombé sur un texte qui m'intrigue. Il y a deux ans environ, j'avais eu le problème qu'évoque l'auteur : pendant plusieurs jours d'affilée, je trouvais tout amer. Même ce qui ne l'était pas. Contrairement à lui, je n'avais pas pensé à regarder sur internet. Car j'aurais trouvé la solution :

pignon1

Eh oui : manger des pignons de pins provenant de Chine ou du Pakistan (à mon avis les 3/4 de ce que l'on trouve sur le marché) peut donner des sensation d'amertume durant la semaine qui suit l'ingestion. C'est confirmé par un nombre impressionnant de témoignages. Je signale que vous pouvez le signaler au centre antipoison le plus proche, afin de faciliter les recoupements et contribuer à l’identification du coupable. 



Commentaires sur Ou l'on parle de la Suisse, d'amertume ... et de pignons de pin !

  • Désolé pour cette triste nouvelle. Cela me parait une sage décision au vu des pratiques douteuses de cet ex-futur employeur.

    C'est dommage, il y a beaucoup à faire bouger dans le vin en Suisse. Notamment pour mettre fin à la domination du chasselas (voir même à sa présence mais je m'emporte )

    Bon courage dans les recherches d'alternatives et que ça ne laisse pas d'amertume

    Posté par Xavier, 24 février 2010 à 08:38 | | Répondre
  • c'est mon premier message depuis que je visite quotidiennement votre blogue mais aujourd'hui je tient à vous dire de garder courage et vous témoigner toute ma sympathie .Ce qui vient de vous arriver est révoltant !
    Dominique

    Posté par dominique, 24 février 2010 à 09:13 | | Répondre
  • Révoltant

    Heureusement que ce faux suisse se soit dévoilé avant votre engagement définitif. Pas de regrets !
    C'est plutôt lui qui devrait en avoir, de se priver de vos précieux conseils.
    Je ne peux hélas, vous faire de propositions de travail sinon vous exprimer ma solidarité et courage pour la période à venir.
    dominique (une deuxième !)

    Posté par doduv, 24 février 2010 à 09:54 | | Répondre
  • C'est vraiment une mauvaise nouvelle et un peu incompréhensible de la part de l'ex-futur employeur. J'espère qu'un nouvelle proposition va venir bientôt. Merci encore pour le blog et les recettes, j'en ai essayé une autre, il faut que je mette un CR sur LPV pour le repas correspondant.

    Bon courage,
    Guillaume

    Posté par wiquyl, 24 février 2010 à 10:16 | | Répondre
  • Il ne sait pas ce qu´il perd

    votre ex-futur! On aurait presque envie de mfaire un tour par la Chaux-de-Fond pour lui dire ce que l´on pense...et avec des mots crus. Desolée de ne pouvoir vous proposer un boulot passionnant, mais au fond de mes forets suedoises, la demande est inexistante. Bonne chance et merci de continuer à nous faire partager vos experiences et excellentes idées
    elmire

    Posté par elmire, 24 février 2010 à 10:26 | | Répondre
  • Ben mince, alors! Moi qui me réjouissais de la création d'un nouveau club de dégustation du côté de Morteau! Les lenteurs de l'administration le sont encore plus en Suisse, de façon naturelle!
    Et obtenir un permis de résident n'est pas toujours évident, à moins d'une bonne volonté de l'administration. Ils ne savent pas ce qu'ils perdent, les Chaudefonniers!

    Posté par olif, 24 février 2010 à 12:10 | | Répondre
  • Peut-être ton ex-futur patron lit ton blog. Je veux qu'il sache que j'ai honte de l'avoir comme compatriote.

    Posté par maloud, 24 février 2010 à 13:30 | | Répondre
  • Lamentable, l'attitude de ce voyou!
    Je lis votre blog tous les jours et je suis désolée pour vous.
    J'espère que votre quête d'emploi aboutira rapidement sur un job gratifiant dans lequel vous pourrez enfin vous épanouir.

    Posté par JOSS, 24 février 2010 à 15:42 | | Répondre
  • Ne t'ínquiete surtout pas

    cote positif, tu as fait le menage de tes placards et freezer....pour le reste avec le talent que tu as, je ne me fais pas trop de soucis, deception oui, mais c'est pour mieux reussir.tu te serais fait tartir en Suisse
    Les chicken wings a la Buffalo ??? ont toujours le meme succes chez tous les francais a qui on les fait gouter...........
    Une grosse bise de Bourgogne

    Posté par Mad77, 24 février 2010 à 19:20 | | Répondre
  • Désolé pour toi Eric, mais en cette période diffile, je me permet de t'écrire une citation d'un auteur inconnu :
    " Plus il fait sombre, plus on voit les étoiles ".
    Ce soir je trinquerai à tes futures étoiles.
    Bruno le chtibb.

    Posté par chtibb, 24 février 2010 à 19:24 | | Répondre
  • vraiment désolée pour vous, mais il mériterait que vous alliez dénoncer son comportement douteux auprès des organismes officiels ce qui éviterait qu'il récidive avec d'autres et qu'il soit peut être sanctionné.
    Au vue de vos compétences, je ne doute pas que vous allez trouver le soleil derrière ces nuages qui sont venus obscurcir, j'espère le plus brièvement possible,votre vie. Bon courage

    Posté par cerise, 24 février 2010 à 22:32 | | Répondre
  • Désolée pour toi Eric. Dis toi que dans toute expérience négative, il ressort toujours du positif ! Cela dit, je ne me fais aucun souci pour ton avenir. Tu es bourré de talent et je suis convaincue que tu vas trouver très rapidement un job correspondant à tes aspirations.
    Allez, courage !

    Posté par Virginie, 25 février 2010 à 08:32 | | Répondre
  • Flûte alors

    Caramba.. encore raté pour se croiser plus souvent!

    Bonne chance pour la suite..

    Alain

    Posté par Alain Bringolf, 25 février 2010 à 13:21 | | Répondre
Nouveau commentaire