A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

17 février 2010

Château Chambert : mi-figue, mi-raisin... (avec cadeau bonus)

chambert

 

Allez, promis, après la visite de ce château, je ne vous parle plus de Cahors avant un bon bout de temps. Je tenais à passer à Chambert parce que depuis son rachat par Philippe Lejeune en 2007, il y a une grande volonté de changement. Le domaine s'est converti à la biodynamie en se faisant conseiller par Stéphane Derenoncourt.

039

chambert3Contrairement aux apparence, le château n'ai rien de moyenâgeux. C'était une construction de style Viollet-le-Duc qui par chance a brûlé à la fin du XIXème siècle et a été reconstruite dans un style plus sobre ;o)

J'avais vu sur le site du domaine que l'on pouvait passer en semaine sans prendre rendez-vous. Aussi y suis-je allé en sortant du Clos d'un jour. Il m'a fallu sonner pour qu'une personne vienne m'ouvrir la salle de dégustation.

040

J'ai demandé s'il était possible de visiter, mais la réponse a été négative : ce n'est pas la saison (comme s'il y avait une saison...). Vous ne verrez donc rien des installations qui ont pourtant l'air de valoir le détour. Nous sommes donc passés directement à la dégustation. Tous les vins ? Tous les vins.

041

Au déplaisir des afficionados du domaine, je n'ai pas pris de notes. Tout simplement parce qu'il n'y avait pas grand chose à en dire. Aucune bouteille n'a été ouverte à mon attention. Elles étaient toutes entamées et "protégées" avec des bouchons "vacuvin". Tous les vins sentaient plus ou moins le porto (d'où mon titre  à significations multiples). J'ai beau l'avoir signalé au vendeur. Ca ne l'a pas ébranlé, et je crains que les visiteurs suivants aient droit à la même soupe...

J'ai commencé à éprouver du plaisir avec le Grand vin 2007, le premier millésime du tandem Lejeune/Derenconcourt. On change de registre, d'autant qu'il a beaucoup mieux supporté l'oxydation. On retrouve un joli nez cadurcien de fruits noirs, de violette et d'épices. Le vin a une musculature dense dans un beau costume de velours. Avec une finale qui dépote. Ca, c'est du vin ! Mais bon, ça peut : 23 €, tout de même (soit quasiment le double des belles cuvées de Lacapelle Cabanac et du Clos d'un jour).

004J'ai bien apprécié le rosé Chambert gourmand, très fruité, épicé, avec un très léger sucre résiduel qui passe très bien et ajoute à son charme. Je l'imagine parfaitement avec un tajine ou un dessert aux fraises.

Et surtout j'ai adoré le Rogomme qui est un vin muté (le moût est chauffé pour extraire arômes et couleurs, puis le jus est filtré et muté à l'eau de vie, et enfin élevé 18 mois en barriques). La couleur est noire de chez noir. Le nez évoque le chocolat noir, la mûre, la cerise. En bouche, c'est très ample, d'un velouté rare et d'une grande intensité aromatique. La longue finale se conclut en douceur sans sensation alcooleuse ni sucrailleuse sur des notes cacaotées. Un très bel équilibre et une grosse gourmandise. Vous l'aurez compris : c'est le seul achat que j'ai fait ici (24 € la bouteille de 50 cl).

042

Ce qui est drôle, c'est que lorsque je suis revenu à la maison, je suis tombé sur une vidéo du domaine qui vaut son pesant de cacahuètes. Je ne résiste pas à vous la montrer (interdit de pouffer...).

 

chambert2



Commentaires sur Château Chambert : mi-figue, mi-raisin... (avec cadeau bonus)

    rogome

    Toujours à l'affut de nouveauté, je suis interpellé par le rogome dont tu parles. si je ne m'abuse, il doit couter environ trente cinq euros la bouteille de 75. ça commence à faire!! et avec quoi le servir? et ou s'en procurer? direct à la propriété ou chez certains cavistes? En tous cas merci pour ces infos. Perso, j'ai été tant et tant déçu par les cahors que je n'en achete plus, persuadé qu'un phénomène de mode et de snobisme ont fait la surcote de ces vins. S'il est vrai qu'il arrive de boire de belles choses, c'est à quel prix?

    Posté par frantz, 17 février 2010 à 08:28 | | Répondre
  • Super, la vidéo,
    Hervé

    Posté par Hervé (RVL), 17 février 2010 à 09:13 | | Répondre
  • The stupid video c'est un must Sur le porto ils n'ont pas cet humour ou ils ont le sens du ridicule.
    Thank you so much!

    Posté par maloud, 17 février 2010 à 11:33 | | Répondre
  • Merci de cet article, intéressant! Je suis toujours étonnée de l'attitude exhibée par ces gens-là~

    Posté par tasteofbeirut, 17 février 2010 à 12:23 | | Répondre
  • Chambert un Must

    Parce que le reportage est amusant étonnant et bien écrit on est quand même un peu décu par la critique des vins qui certes n´ont pas été présentés ds les meilleures conditions...Bon, la personne en question n´a pas bénéficié d´une formation de sommelier.
    En général, lorsque je teste un domaine, je me présente et fais en sorte que mon souhait soit exaucé.
    En deuxième lieu, il est tout à fait inexact que " Clos d´un jour" et " Lacapelle Cabanac" présentent des cuvées à vinification semblable à moitié du prix des vins de Chambert .

    Même si vous avez pu reconnaître la qualité du Rogomme, qui est vraiment à l´heure actuelle un des TOP vin de dessert( acheté par les sommeliers de restaurants prestigieux)ainsi que celle du Grand vin 2007 et du Chambert Gourmand en rosé 2009, je conseille vivement au passionné que vous êtes de vous pencher une 2.fois sur ce domaine exceptionnel mené avec respect et intégrité par un vrai pro..

    Posté par Libellule, 25 février 2010 à 18:54 | | Répondre
  • auxerois,malbec,cot..

    Adepte du Cahors j'ai decouvert Chambert il y a peu. J'etais plus Gamot ou Lacapel Cabanac, mais j'ai été agréablement surpris par la finesse des differentes cuvées proposées..Bouteilles ouvertes devant moi, vin bien travaillé et contrairement au Triguenina type cuvée Probus au prix d'un grand Bordeaux j'ai gouté un cahors tanique mais pas âpre long en bouche et pas astreingeant. Bref du bon vin pour le prix d'un bon vin.

    Posté par papou, 29 novembre 2011 à 17:06 | | Répondre
Nouveau commentaire