A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

05 décembre 2009

Sandre rôti & bouillon mousseux aux coquillages

046

Et voilà, c'était le dernier filet de sandre du congélateur. Il a fini sa vie en beauté. Car cette recette est vraiment délicieuse. Et c'est l'occasion de rendre un hommage à la patience d'une pauvre attachée de presse  qui m'avait envoyé des échantillons il n'y a rien moins qu'une éternité, et qui désespérait de me voir utiliser ceux-ci dans mes recettes. Les observateurs auront remarqué que j'en parlais vite fait ici. Les autres vont découvrir aujourd'hui cette gamme de bouillons pas comme les autres.

Je parle des bouillons Ariake. Ils se distinguent de ses concurrents par leur composition : pas de glutamate, peu de sel et de levure. Les ingrédients principaux, c'est la volaille, le boeuf ... ou les coquillages. Le boeuf, je n'ai pas encore goûté, mais promis, Mathilde, je le ferais ;o) La volaille, je l'ai trouvé bien, mais il faudrait qu'ils rajoutent (juste) un peu de glutamate pour le corser un peu... Le bouillon aux coquillages, je l'ADORE ! Mathilde devait s'en douter : elle m'en a mis plusieurs sachets (youpi!) alors qu'il n'y en avait qu'un des autres.

Dernière chose sur les bouillons avant que je vous donne la recette : ils se présentent sous forme d'infusette, ce qui permet d'obtenir un bouillon parfaitement clair, sans bidules qui traînent dedans. Ils sont sensés infuser dans 33cl d'eau. C'est certainement le max à conseiller pour la version "volaille". Pour le "coquillage", vous pouvez forcer sur l'eau, car il est très parfumé. En ce qui me concerne, un sachet a suffi pour ma recette, car je suis célibataire. Pour une famille, il en faudra sûrement un peu plus.

J'ai donc fait cuire en premier lieu mes 70g de pâtes papillons dans le bouillon (environ 50cl). DDès qu'elles furent al dente, je les ai retirés en ne jetant pas le bouillon. J'ai fait réduire celui-ci de moitié. J'ai ajouté 5cl de lait de soja, 10g de beurre. Et j'ai mixé. Et ça a moussé de feu de dieu !

Pendant que mon bouillon réduisait, j'ai fait un beurre noisette (une obsession depuis quelques temps). J'ai d'abord mis à cuire mon sandre, puis les pâtes, histoire de les colorer. Et puis j'ai mis dans une assiette creuse les pâtes, le sandre, le bouillon, et c'était BOOOONNN!

047



Commentaires sur Sandre rôti & bouillon mousseux aux coquillages

  • Oh, ça a l'air très bon!
    ca m'intéresse de savoir ou on peut trouver ces bouillons, j'ai vu l'adresse mais sont ils commercialisés?
    Amitiés
    Elisabeth

    Posté par Elisabeth, 05 décembre 2009 à 11:13 | | Répondre
  • je ne connais pas ces bouillons mais est ce que l'on peux utiliser les bouillons du commerce ?
    Sinon,la recette est très belle.. je retiens
    Bon week end

    Posté par Aromatic Elixir, 05 décembre 2009 à 14:48 | | Répondre
  • Les bouillons

    Coucou Elisabeth,
    Je suis complètement fan de ces bouillons à infuser, ils sont en vente dans tous les monop' de France, sur le site Madeleine Market et dans quelques Lafayette Gourmet.
    En plus je viens de voir qu'il y avait un bouillon aux légumes qui allait sortir bientôt !
    A moi les infusions détox après les fêtes.
    Sinon effectivement, la recette à l'air délicieuse !

    Posté par Matlau, 29 décembre 2009 à 14:24 | | Répondre
  • magnifique recette !! merci !

    Posté par cecile, 23 juin 2010 à 17:14 | | Répondre
Nouveau commentaire