A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

18 août 2009

Terrine de rougets à la roquette et au poivron, crème anglaise au basilic et parmesan

P8163797

J'avais au congélateur une quinzaine de petits filets de rougets qui commençaient à faire triste mine. Dans leur emballage d'origine, non fermés hérmétiquemen, une partie était se desséchée et me paraissait difficile à utiliser "normalement". Je les ai donc fait décongeler et décidé de les utiliser en terrine (il me restait du lait, des oeufs et de la crème de mon anniversaire).

Ingrédients

200g de rougets
20 cl de crème liquide
2 blancs d'oeufs
100g de roquette
1 poivron rouge
sel, piment d'espelette

Préchauffer le four à 150°.

Mixer ensemble la crème bien froide, les rougets et les blancs d'oeufs. Diviser en deux la préparation.

Faire suer vite fait la roquette. La hacher très grossièrement et l'ajouter à une moitié. Saler.

Eplucher et couper le poivron rouge en brunoise. Ajouter à la seconde moitié. Saler et pimenter (d'espelette).

Mettre successivement les deux couches dans un moule puis mettre au four au bain-marie pendant 50mn. Laisser refroidir. Puis placer au frigo une douzaine d'heures (ou un peu plus).

P8163801

Crème anglaise au basilic et parmesan

Il me restait deux jaunes d'oeufs inutilisés, et il me paraissait bien de faire un sauce pour accompagner ce plat. J'avais un vague souvenir d'une recette entrevue dans le blog de Philou avec une crème anglaise salée. Je n'ai pas été revérifier et j'ai fait ma recette à moi.

J'ai juste mis mes deux jaunes d'oeufs dans 20 cl de lait et je leur ai ajouté une grosse poignée de basilic haché. Puis j'ai chauffé en remuant jusqu'à atteindre 82° (il faut que ça nappe). J'ai alors rajouté environ 50g de parmesan rapé. Je n'ai salé qu'ensuite, car le fromage est salé. Puis j'ai mis dans un récipient et recouvert d'un film pour éviter la formation d'une peau. Une fois refroidi, je l'ai mis au frigo.

P8163802

Résultat

La terrine est bonne. La crème anglaise est divine. A se rouler par terre. Je voudrais inviter tous mes lecteurs à venir à la maison rien que pour la leur faire goûter ;o)

Pour le vin, je conseillerai un blanc du sud à base de Rolle, complété éventuellement d'autres cépages autochtones. Si vous avez du Vermentino, ça peut le faire : c'est le même cépage !



Commentaires sur Terrine de rougets à la roquette et au poivron, crème anglaise au basilic et parmesan

  • J'arrive au grand galop...mais je vous soupçonne d'avoir tout mangé!!!

    Posté par celadon, 18 août 2009 à 09:14 | | Répondre
  • cette terrine a l'air délicieuse!!

    Posté par seve, 18 août 2009 à 10:01 | | Répondre
  • Merci pour ce clin d'oeil très sympa !

    Voici une bien belle manière de rendre le sourire à tes rougets qui étaient bien tristes dans ton congélo !!!

    Je trouve la recette très aboutie dans la recherche des ingrédients où tout rappelle le sud

    Bravo

    Posté par Philou, 20 août 2009 à 07:43 | | Répondre
  • Terrine de rougets à la roquette

    Bonjour,
    Je vous félicite pour votre blog qui est superbe , très original , riche et plein de vie et d'enthousiasme.
    J'ai essayé votre recette de terrine au rouget et ai suivi scrupuleusement votre démarche, même pour la sauce d'accompagnement qui est très goûteuse et indispensable à la saveur de ce plat. Mais la terrine elle-même après cuisson était un peu raplapla, je l'aurais aimée plus gonflée et d'une texture plus légère et onctueuse. Ne serait-il pas judicieux de monter les blancs d'oeuf en neige avant de les incorporr au reste? Qu'en pensez-vous? J'aimerais avoir votre avis. merci de me répondre.

    Posté par MINOS, 15 décembre 2009 à 22:55 | | Répondre
Nouveau commentaire