A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

16 août 2009

Sorbet et chantilly à la myrtille, coulis au chocolat amer et cassis

P8093794

Tout a démarré une semaine plus tôt. Il y avait une promotion chez mon marchand de fruits et légumes : une barquette de myrtilles offerte pour une achetée. J'ai trouvé cela intéressant : j'ai pris. Restait à utiliser 500 g de myrtilles...

Vu qu'il faisait chaud, l'idée du sorbet est vite arrivée ;o) J'ai mis mes myrtilles dans une casserole, versé environ 150g de sucre, 1 trait de jus de citron et 1/2 gramme de guar. J'ai laissé fondre le sucre, les myrtilles perdre un peu de jus, puis j'ai mixé le tout. Versé le tout dans une boite hermétique, attendu que ça refroidisse complètement et mis au congélateur. Comme je n'ai pas de sorbetière, une fois que ça s'est solidifié , j'ai remis un coup au mixer pour casser les cristaux et incorporer de l'air au mélange, et remis au congel. Le plus dur fut de ne pas y toucher durant une semaine...

Pour la chantilly aux myrtilles, j'ai repris la recette faite il y a 6 mois, plutôt en moins bien (trop mis de myrtilles en proportion). Faites donc l'ancienne recette.

Pour le coulis au chocolat amer, j'ai mis dans une casserole 50g de chocolat amer, 5cl  d'eau et 30g de confiture de cassis. Puis fait chauffer très doucement le tout.

J'ai également poêlé une bonne poignée de myrtilles surgelées vite fait, histoire d'avoir des fruits entiers dans le dessert.

Il n'y a plus qu'à faire le montage : sorbet, fruits, coulis, et enfin chantilly. C'est prêt !

Le Vintage Privilège 2002 du Mas Amiel s'est parfaitement marié avec le dessert. Ses arômes de fruits noirs et d'épices, sa texture soyeuse et veloutée étaient un pur délice. Le froid du dessert (et le fait qu'il soit peu sucré) faisait qu'il n'y avait aucune sensation de lourdeur et d'écoeurement. Vraiment parfait !



Commentaires sur Sorbet et chantilly à la myrtille, coulis au chocolat amer et cassis

  • Technique du mixeur ?

    A quel moment passes-tu le mixeur? Dès que c'est solidifié ou peu importe? Est-ce que ça fonctionne si la préparation est très dure?

    Cette méthode est ,effectivement, intéressante à connaître quand on n' a pas de sorbetière, ou lorsque la sorbetière n'est pas suffisante pour le nombre de convives!

    Bises
    Véro

    Posté par VeroB, 16 août 2009 à 09:40 | | Répondre
  • Je découvre ton blog qui est très chouette. J'ai repris ta recette du chaud-froid croustillant d'endives au jambon. Je t'envoie le lien dès que je l'ai mis sur mon blog.

    Posté par EmelineEcologie, 16 août 2009 à 13:20 | | Répondre
  • Joli dessert et le coulis est TRES intéressant... Je note le vin sur un accord de ce genre...

    Posté par Tiuscha, 16 août 2009 à 16:35 | | Répondre
  • dessert

    Ne me dis pas qu'après ce dessert, ce somptueux diner est fini... Il resterait un mot pour épicer le fromage.

    Posté par Gwen, 16 août 2009 à 21:08 | | Répondre
  • mixeur

    bonjour Eric, je veux bien aussi ta reponse à la question de vero
    sinon en parcourant les archives, j'y ai vu que tu repondais auparavant directement, de maniere à ce que totu le monde puissent profiter des reponses, plus possible?

    Posté par jull, 17 août 2009 à 11:40 | | Répondre
Nouveau commentaire