A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

02 mars 2009

Qui a dit que le Beaujolais Nouveau devait se boire rapidement?

BVN_THULON_06_2Il est peu de dire que certains ont fait une mauvaise réputation au Beaujolais nouveau. Non seulement beaucoup ne sont pas terribles, mais en plus, il vaut mieux les boire assez rapidement sous peine de se retrouver avec un liquide insipide et de peu d'intérêt.

Heureusement, certains domaines sauvent l'honneur de cette belle région viticole. Celui de Thulon est de ceux-ci. J'avais représenté leur vin dans la région bordelaise en 2007, et organisé une soirée autour du beaujolais nouveau. Ayant été optimiste sur mes estimations de vente, il m'en était resté un peu sur les bras. Depuis, je m'en bois une bouteille de temps en temps. Non seulement il ne décline pas, mais il est de mieux en mieux.

Mais on en arrive au plus étonnant. Je m'étais servi de 20 cl de ce vin pour fait mon crumble au boudin virtuel. Je m'en étais également servi deux verres avec. Et puis je l'ai oublié dans un coin de la cuisine. Une semaine plus tard, je revois la bouteille. Je me dis "bah, on va voir ce que ça vaut". Je m'en sers un verre. Le nez est d'une netteté incroyable, sans la moindre déviation (oxydation ou volatile), sur un fruit très pur. En bouche, c'est un merveille. Ca ne ressemble plus du tout à un Beaujolais, mais plutôt à un beau bourgogne. C'est très ample, d'un velouté d'une finesse rare et surtout d'un fruit éclatant. Une vraie p'tite bombe! Ce n'est pas d'une longueur infinie, mais vraiment goûtu, chaque gorgée appelant la rapidement la suivante, sans aucune satiété!

Ne voulant pas tomber dans l'enfer de l'alcoolisme, je me suis arrêté avant la fin de la bouteille et l'ai finie le lendemain. Il n'avait pas quasiment pas bougé (peut-être un peu moins net?).

Voilà encore une leçon supplémentaire indispensable à l'humilité de l'amateur de vin. La surprise vient souvent d'où on ne l'attend pas. Et je ne pensais vraiment pas prendre autant de plaisir à boire un fond de bouteille de Beaujolais Nouveau 2007 ayant traîné une semaine dans la cuisine à température ambiante!



Commentaires sur Qui a dit que le Beaujolais Nouveau devait se boire rapidement?

Nouveau commentaire