A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

18 février 2009

Salade tiède au Romanesco, prosciutto & oeuf dur parfait

P2150476

En fait, il y a dans la recette deux choux différents : du Romanesco comme le titre l'indique, mais aussi du chou-fleur dans une version naine. Sur le marché de Bergerac, il y a en effet un producteur qui pense au personnes esseulées et qui fait des p'tits légumes. Le p'tit chou fleur comme le p'tit romanesco coûte 0,50€ pièce. Ce qui fait que pour 1€, vous avez les deux, et ça fait pile poil un repas ;o)

Le Romanesco, j'en ai déjà parlé ICI, c'est ce véritable hommage aux fractales.

P2150474

Le plus long est de couper le trognon des choux et de détacher les fleurettes. Pendant ce temps-là, faites chauffer le cuit-vapeur : il va servir. Vous pouvez mettre aussi une pomme de terre ou deux épluchées et coupées en cubes. Lorsque l'eau bout, vous mettez vos fleurettes  et vos pommes de terre dans le cuit vapeur avec le nombre d'oeufs qui vous plait. Et top chrono, c'est parti pour 6 minutes, pas une de plus.

Cela vous laisse le temps de faire des "copeaux" de jambon cru. De sortir le beurre du frigo. Voire de vider le lave-vaisselle si ce n'est pas fait.

Six minutes! Stop, on arrête tout. On passe le panier sous l'eau froide pour tiédir le tout. Puis dans un saladier, on verse les fleurettes, on rajoute un peu de beurre, de sel, de poivre. C'est tout. Pendant ce temps-là, l'oeuf finit tranquillement sa cuisson...

Vous disposez la salade dans l'assiette, quelques copeaux de jambon, et l'oeuf. Vous le coupez en deux, et .... c'est la cuisson parfaite!

P2150478

Bon appétit!



Commentaires sur Salade tiède au Romanesco, prosciutto & oeuf dur parfait

  • Oeuf parfait ou oeuf mollet?

    Je suis actuellement célibataire et c'est bien vu que cuisiner pour "un" ne permet pas la même approche qu'une cuisine de couple ou familiale.
    Merci donc pour ces "douceurs" esseulées.
    Par contre, je m'interroge sur la cuisson 6 minutes au cuit vapeur d'un œuf qui soit "parfait". N'obtient on pas plutôt un œuf mollet (parfait).
    Pour moi "l'œuf parfait" c'est l'œuf a 65/66° dans une eau frémissante pendant une bonne quarantaine de minutes : on obtient alors un blanc moelleux (et je ne doute pas que le tien ne le soit pas) mais surtout un jaune moelleux mais qui ne coule pas....
    Serait ce une autre façon qu'Hervé This ,n'aurait pas encore découverte?
    Je teste ta recette dès ce midi, et
    encore une "recette d'esseulé pour demain please!

    Posté par Pascal, 18 février 2009 à 08:42 | | Répondre
  • Mon déjeuner est toujours esseulé. J'essaierai ton oeuf vapeur. Par contre les légumes miniatures sont trop chers chez-nous.
    Rien à voir. J'écoute un êveque qui me met en colère. Le "sujet" est dans l'agenda.

    Posté par maloud, 18 février 2009 à 13:03 | | Répondre
Nouveau commentaire