A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

07 février 2009

Souffrir (plus jamais?) en silence...

2006_1129eric0038


Je me rappellerai longtemps du 30 décembre dernier. En fin d'après-midi, je me suis rendu compte que j'avais un léger sifflement dans l'oreille droite qui ne s'arrêtait pas. J'avais déjà eu des acouphènes sporadiquement (genre quelques minutes), mais là, ça avait l'air persistant. Le lendemain, il fallait que je me fasse une raison :  il était encore là! J'ai évidemment songé à appeler mon médecin traitant. Injoignable. Deux autres amis médecins. Idem. Il ne faut pas avoir de problèmes le 31 décembre...

J'ai finalement pu voir un médecin la semaine suivante. Qui a détecté une otite dans l'oreille droite. Ce ne serait que ça? J'ai donc eu un traitement antibiotique local. Qui m'a soigné l'otite. Mais pas l'acouphène, toujours bien là. Le médecin a avoué son incompétence et m'a dirigé vers un ORL. Rendez-vous 15 jours plus tard. Il m'a tout de même prescrit un médicament - le Vastarel - qui me semble briller par son inefficacité (dans mon cas, peut-être qu'il est bien pour d'autres...).

Finalement, je vois l'ORL (le jour de la fameuse tempête où j'ai explosé mon parapluie). Qui constate que j'ai un problème de déficience auditive - ce que je savais déjà. Pour l'acouphène, il ne peut rien faire. Fin de l'histoire.

Il suffit de se ballader un peu sur la toile pour s'apercevoir qu'il y a des millions de personnes qui souffrent du même problème que moi, avec toujours ce constat d'impuissance de la médecine traditionnelle. Il existe apparemment des solutions alternatives, mais l'on sent vraiment que la détresse humaine est exploitée en en tirant autant d'argent que possible (et évidemment pas remboursé par la sécu).

Pour l'instant, c'est relativement supportable, même si le phénomène s'est étendu à l'oreille gauche (un sifflement beaucoup plus grave). J'espère ne pas en arriver comme certains à prendre des anti-dépresseurs ou autres cochonneries du genre - style Rivotril - qui ne résolvent rien mais en plus vous abrutissent totalement.

Le mieux est que je trouve toujours une occupation: dans la majeure partie des cas, j'arrrive à ne plus y penser. Le soir, pour m'endormir, je mets un CD qui émet des bruits blancs (on dirait les crachottis d'une radio GO entre deux stations). C'est très monotone et couvre complètement mes sifflements. Ca marche plutôt bien.

J'espère trouver une solution un jour. En attendant, je commence à me faire l'idée de vivre avec le reste de ma vie...

Je voudrais tout de même conseiller aux mères de famille d'enquiquiner leur fils afin qu'ils limitent l'utilisation de casques pour écouter la musique. De leur faire mettre des "bouchons d'oreille" lorsqu'ils vont en discothèque ou en concert (et qu'ils évitent de se mettre près des baffles...). Je reconnais n'avoir pris aucune de ces précautions et j'en paie le prix maintenant. Je crois avoir lu qu'un jeune sur quatre avait des problèmes auditifs. Je crains que ce ne soit que le début...



Commentaires sur Souffrir (plus jamais?) en silence...

  • Je connais bien ce problème ...
    Je souffre depuis 15 ans d'une maladie congénitale (merci maman et mamie).
    Je me suis fait opérée 2 fois et il faut que je recommence...
    Pour les acouphènes, malheureusement, il n'y a rien à faire !
    bon courage !
    Bizzzzzzzz
    Barbichounette

    Posté par Barbichounette, 07 février 2009 à 10:26 | | Répondre
  • la nuit n'est jamais compléte...

    Bon, mon associé a eu plusieur épisodes d'accouphénes traité par perfusion de corticoïde et autres. je lui demande lundi les références de son orl d'exception (chacun sa spécialité )

    Posté par lapogne, 07 février 2009 à 13:56 | | Répondre
  • Les décibels (c'est comme ça?)dans les discothéques sont insuportables. L`'État s'occupe de tout et de rien, sauf de ce problème qui rend les nouvelles générations sourdes.
    António a le même problème que toi depuis son service militaire. Les ORL sont impuissants pour le résoudre.

    Posté par maloud, 07 février 2009 à 14:16 | | Répondre
  • Les acouphènes sont bien souvent héréditaires et dans ce cas ils "restent" je comprends votre problème moi j'avais des sifflements ( ma tante également) dues a une suite d'otite ( nous en avons souvent dans la famille )voir sinusite qu'il a fallu soigner a la cortisone au bout de quinze jours je n'avais plus rien. Pourtant mon otite d'après le medecin était guerie ..........donc peut etre que
    Bon week end

    Posté par Liliane, 07 février 2009 à 16:41 | | Répondre
  • j'espère que tout cela va s'arranger et ton mail ne fait qu'accentuer ma rage contre le manque de médecins, de kinés..... en un mot de professions médicales
    Chez moi il faut 1 an pour un rendez vous chez l' ophtalmo ou avoir perdu un oeil , quant au gynéco il faut être jeune ou sérieuse malade sinon not possible.....

    Posté par Marie, 07 février 2009 à 19:03 | | Répondre
  • Réponse aux acouphènes

    Je me décide à vous faire une suggestion malgré que mon cas n'était pas le même que le votre mais je soufrais de violentes douleurs dans la machoire et personnes n'avait pu me dire à quoi cela était dû, malgré le dentiste, les radios, échographie, spécialiste ds glandes salivaires ....enfin, cela venait et repartait c'était très très douloureux quand cela se manifestait. mais ce n'était pas continuel. Après une cure de "Echinéa angostifolia"cela faisait plusieurs mois que ne n'avais plus rien ressenti. et je n'y pensais plus. Mais voilà il y a 15 jours cela c'est remis à me faire très très mal et en plus pour ainsi dire sans arrêt. J'ai donc repris mon petit remède miracle qui entre nous ne coûte que 5€61 et quelques heures après le calme était revenu. Bien sûr, dans la journée j'en ai pris au moins 3 à 4 fois mais quel bonheur ! J'ai continué à en prendre pendant quelques jours 2 fois par jour et maintenant je suis à 1 fois que je vais continuer pendant encore 2 semaines.
    Vous pouvez vous renseigner sur Internet, et vous aurez tous les renseignements concernant ce produit. Ce serait trop long à vous expliquer ici. Je me soigne par homéopathie et il ne m'a pas été contre indiqué donc, de toute manière pas nocif.

    je serais tellement heureuse de pouvoir vous soulager !

    Bon courage

    Georgette

    Posté par gbdmc, 07 février 2009 à 20:01 | | Répondre
  • Deux ans d'acouphènes pour ma mère, et une très nette baisse de l'audition (mais à 70 ans, quoi de plus normal ?).
    Deux ans de traitements divers et variés, tous infructueux.
    Deux ans à en être réveillée la nuit, à faire répéter ses interlocuteurs, à mettre la télé à plein volume.
    3 ORL plus tard... "mais madame, vous avez un bouchon de sérumen tout au fond de l'oreille droite !".
    Bouchon enlevé, plus jamais d'acouphène, audition de jeune fille retrouvée. C'était il y a 3 ans.
    (no comment sur les ORL qui avaient "vérifié" le conduit auditif auparavant).
    Courage !

    Posté par Nathalie, 09 février 2009 à 22:19 | | Répondre
  • Très bon article. Mon fils, pour ne pas avoir suivi nos conseils avisés souffre aujourd'hui d'acouphènes.... Ca peut arriver à tout le monde !

    Posté par eglantine, 11 février 2009 à 12:54 | | Répondre
  • salut éric,
    désolé pour toi, sincèrement
    j'ai toujours écouté le balladeur à fonds les manettes avec ce que tu sais comme musique et je n'ai pas de problème alors que je fais ça depuis plus de 20 ans
    je pense que c'est certainement plus ou moins une faiblesse que l'on a comme au départ, certains sont plus sensibles que d'autres
    mais ceci dit, il est vrai que prendre des précautions est mieux
    amicalement
    FRED

    Posté par fredlevilain, 11 février 2009 à 18:56 | | Répondre
  • hello a tous, je reprends avec retard ce message pour dire que nous pouvons nous interesser a d'autres disciplines , notre medecine est devenue mercantile parfois les cliniques privees et autres labos s'y entendent pour enrichir leurs actionnaires sur notre dos , hélas !
    Tout d'abord , s'ouvrir l'esprit a une autre approche celle d'un homéopathe voire d'un ostéopathe
    et si vous avez de la chance, un praticien de medecine chinoise .
    Il y a quelques années je suis allé voir à Albi un medecin d'origine chinoise qui etait capable de retracer toute votre histoire medicale par simple examen de votre plante des pieds .
    Les chinois ont juste quelques milliers d'années de pratique , par exemple chez eux la chirurgie est rarissimme, on ne taille pas dans le corps humain , chef d'oeuvre de la création , sauf en toute extrémité (cancer ou infection galoppante je suppose).
    Enfin voilà mon humeur du jour, amitiés, laurent
    ps un peu affolé de voir le prix des cornas , bien sur ça fait envie, mais au fait le brechet 2006 n'est pas encore en vente, me trompé-je ?

    Posté par laurent, 11 février 2009 à 20:16 | | Répondre
  • Bonjour Eric,

    j'ai lu avec attention votre témoignage.
    Je ne peux que vous comprendre...
    Puis-je me permettre de publier une partie de votre message (que je trouve intéressant pour la prévention) sur mon blog ? un lien pointera vers le vôtre naturellement.

    Courage.

    Posté par Nono, 25 février 2009 à 15:35 | | Répondre
Nouveau commentaire