A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

28 décembre 2008

Sur la route du retour... de belles découvertes

victor

En revenant de mon petit voyage, j'ai écouté France Inter en voiture. Entre 18h15 et 19h00, il y avait l'émission habituelle "Et pourtant elle tourne"; mais son contenu l'était moins. C'était le résultat des votes des auditeurs sur les meilleurs albums étrangers de l'année (de musique, évidemment).

Je me suis senti un peu largué au niveau des noms car je ne connaissais pas les 3/4 des chanteurs, mais je n'ai entendu que des petites perles pendant 45 minutes, dont certaines franchement jubilatoires. Je ne pouvais pas prendre de notes, mais j'ai retenu certains noms. Mais il m'en manquait d'autres. J'ai donc profité du miracle de la radio moderne : j'ai réécouté l'émission (disponible en cliquant ICI) et j'ai cherché les noms au fur et à mesure sur Deezer.

Contrairement à l'animateur, je ne vais pas cacher plus longtemps le nom du  vainqueur (photo de l'album ci-dessus) : c'est Victor Démé. ll vient du Burkina Faso. Sa mère est une célèbre griotte qui lui a transmis son don du chant. Son père lui, c'est la couture. Et ce n'est pas rien, car ça lui a permis de faire vivre sa famille car le chant ne rapportait guère. Son album est écoutable ICI. En voici un extrait:


Découvrez Victor Démé!

Il y avait d'autres très bons chanteurs dont Amadou & Mariam. Apparemment, même Obama les apprécie puisqu'ils sont invités à chanter lors de son investiture en janvier prochain. Mais il ne faut pas croire qu'il n'y avait que de la musique africaine. Il y avait aussi Marianne Faithfull, Emiliana Torrini, ou Portishead. Mais aussi un groupe "tout fou" au doux nom de Vampire Weekend : une musique atemporelle, un brin déjantée, et qui met la pêche dès le matin :o)


Découvrez Vampire Weekend!

Pour chanter avec eux, voici les paroles disponible sur leur site:

Who gives a fuck about an oxford comma?
I've seen those english dramas too
They're cruel
So if there's any other way
To spell the word
It's fine with me, with me

Why would you speak to me that way
Especially when I always said that I
Haven't got the words for you
All your diction dripping with disdain
Through the pain
I always tell the truth

Who gives a fuck about an oxford comma?
I climbed to dharamsala too, I did
I met the highest lama
His accent sounded fine
To me, to me

Check your handbook
It's no trick
Take the chapstick
Put it on your lips
Crack a smile
Adjust my tie
Know your boyfriend, unlike other guys

Why would you lie about how much coal you have?
Why would you lie about something dumb like that?
Why would you lie about anything at all?
First the window, then it's to the wall
Lil' Jon, he always tells the truth

Check your passport
It's no trick
Take the chapstick
Put it on your lips
Crack your smile
Adjust my tie
Know your butler, unlike other guys

Why would you lie about how much coal you have?
Why would you lie about something dumb like that?
Why would you lie about anything at all?
First the window, then it's through the wall
Why would you tape my conversations?
Show your paintings
At the united nations
Lil' Jon, he always tells the truth

La bonne journée à vous tous!



Commentaires sur Sur la route du retour... de belles découvertes

  • Vive le hors sujet alors !
    J'en profite donc pour me faire un peu de pub et te diriger vers un autre recoins du web qui m'appartient...
    C'est par la : http://www.jazzysud.book.fr

    Mais surtout j'en profiter pour te souhaiter de continuer à passer d'excellentes fêtes de fin d'années.

    Posté par Francois, 28 décembre 2008 à 21:12 | | Répondre
Nouveau commentaire