A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

23 septembre 2008

Margherita: historique, coup de gueule et variations

 

DSCF1190

plaqueLa pizza Margherita est née en 1889 à Naples pour fêter la venue du Roi Umberto et de sa femme Margherita. Comme vous pouvez le remarquer, cette pizza porte haut les couleurs de l'Italie: rouge, blanc et vert. Même si elle a changé de nom, la pizzeria existe encore, et une plaque remémore cet événement.

Pour ma recette, je n'ai pas utilisé de sauce tomate, mais plutôt tapé dans ma réserve de tomate confites.

La pâte à pain a été faite à la MAP. Fainéant de nature, j'ai tout simplement utilisé le mélange Ciabatta de Lidl (paquet bleu) qui convient parfaitement (500g pour 35cl d'eau). J'en profite d'ailleurs pour pousser un coup de gueule au cas où un responsable de Lidl lirait ces lignes (va savoir...). Ce serait bien que vous vendiez des cartons où les différentes variétés ne sont pas panachées. Trois fois sur quatre, vous avez une montagne de paquets jaunes, verts, rouges ... et plus un seul bleu! Des petit(e)s malin(e)s ont pillé tous les mélanges ciabattas avec un courage et une adresse impressionnants. Imaginez l'intrépide personne qui s'est embêtée à prendre les paquets bleus à l'étage le plus bas de la palette. Elle a carrément risqué sa vie en prenant le risque de se prendre toute la palette sur la figure! Alors SVP, ne faites une palette rien qu'avec des paquets bleus (et une autre avec tous les autres). Je vous assure, elle partira!

Ma pâte faite sans effort en 1H50, il ne me reste presque plus qu'à mettre mon four en marche à 260° (vous avez bien lu!). Si je ne mets à pas à plus, c'est que ma feuille de silicone n'est garantie que jusqu'à cette température).

Vous étalez ensuite la pâte, de préférence à la main (le rouleau est proscrit chez les pizzaioli). Puis vous mettez de la tomate confite, de la mozarella tranchée. Et c'est tout: j'ai tenté plusieurs formes différentes, afin de multiplier les textures en les mangeant.

Il suffit ensuite d'enfourner. Huit minutes ont suffi pour que mes pizzas soient bien cuites. Il n'y plus qu'à rajouter les feuilles de basilic qui se mettent à distiller leur parfum sur la mozarella... C'est vraiment un régal!

DSCF1194



Commentaires sur Margherita: historique, coup de gueule et variations

  • miam!
    faut que je m'y remette!

    Posté par chrisos, 23 septembre 2008 à 10:00 | | Répondre
  • p'tite question

    Je m'en vais essayer tout de suite! Mais je ne trouve plus votre recette pour les tomates confites....

    Posté par damienne, 23 septembre 2008 à 10:26 | | Répondre
  • mmmm...ça doit être trop bon!!!

    Posté par Miss Gourmandise, 23 septembre 2008 à 11:42 | | Répondre
  • il est midi et en ouvrant ton blog je vais défaillir ... ces petites pizzas sont à tomber ,je me laisserais volontiers tenter et par les aubergines qui suivent aussi .

    Posté par Nanoud, 23 septembre 2008 à 12:00 | | Répondre
  • Gracianne a été plus efficace que Rome, Naples...Elle a réussi à me faire aimer la pizza.
    Le cauchemar de Lidl pour moi c'est fini. Une marque portugaise a lancé des superbes mélanges disponibles partout.

    Posté par maloud, 23 septembre 2008 à 14:31 | | Répondre
  • très sympa

    Elle est vraiment trsè sympa cette recette.
    Merci.
    Yann

    Posté par Yann, 23 septembre 2008 à 19:06 | | Répondre
  • Miam

    A mettre au programme de mon calendrier culinaire!

    Posté par Mathilde, 26 septembre 2008 à 15:14 | | Répondre
  • Miam

    A mettre au programme de mon calendrier culinaire!

    Posté par Mathilde, 26 septembre 2008 à 15:16 | | Répondre
Nouveau commentaire