A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

06 septembre 2008

Dégustations matinales en Bergeracois (1)

Hier matin, profitant de mon jour de repos, je suis allé chez deux producteurs bergeracois avec un collègue de travail. Le premier, devant chez qui je passe deux fois par jour depuis trois mois, m'était complétement inconnu. Il faut dire qu'il ne fait pas partie des "pontes" de l'appellation dont on parle dans tous les guides et les magazines (même s'il obtient des médailles d'or dans tous les concours où il participe). Et que personne ne m' en avait parlé jusqu'à aujourd'hui.

DSCF1102

L'erreur est réparée, et j'espère que mon petit article participera à la reconnaissance de Serge Gazziola. Car l'homme mérite d'être aussi connu que ses vins. Fils de viticulteur, il crée son propre domaine de toute pièce car il ne s'entend guère avec son père. Petit à petit, le succès venant, il rachète des parcelles ici et là, toujours par coup de coeur. Il en est aujourd'hui à plus de trente hectares, et il n'est pas dit qu'il s'arrête là ;o)

Cet homme est un véritable bourreau de travail. Il n'a aucun employé sur son domaine, exceptées deux saisonnières qui l'aident ponctuellement. Et il trouve encore le temps à faire des travaux dans son chai (carrelage, pose de passerelles...). Nous n'avons pas eu le temps d'aller visiter ses vignes, mais elles sont apparemment bichonnées afin qu'elles donnent le meilleur d'elles-même (taille courte, pieds surbaissés, grande surface folaire, effeuillage...).

DSCF1101

Mais passons aux vins. Nous avons goûté les vins de son domaine, Seigneuret les Tours, mais aussi le domaine familial, Les Plaguettes, qu'il a fini par reprendre.

Château Plaguette "Fleur de cuvée Blanche" 2007: nez très expressif sur des notes florales. Bouche ronde, fraîche, gourmande. Bonne persistance.

Château Seigneuret les Tours "Révélation" 2007 (100% sauvignon gris): nez de fruits confits, d'épices. Bouche d'un très bel équilibre, à la fois grasse et vive, d'une grande intensité aromatique. Longue et belle finale. Ce qui est étonnant, c'est qu'il réussit à  avoir une très grande maturité du raisin (14,5° affiché) tout en ayant une grande fraîcheur. Le secret est un peu le même qu'à Tirecul la Gravière : côteaux argilo-calcaires exposés nord (et des rendements raisonnables, évidemment). En tout cas, ce vin porte bien son nom de "révélation"!

Château Seigneuret les Tours "perle de rosé" 2007: robe et nez de framboise. Bouche gourmande, fruitée, légèrement perlante. Très sympa!

Château les Plaguettes "l'ancêtre" 2006 (Merlot 70%, Cab. Franc 30%): nez de fruit rouge bien mûr, légèrement épicé. Bouche ronde, charnue, juteuse. Finale un peu sèche. Dommage, car il frôle la perfection dans le style "vin de soif". Ceci dit, en mangeant, ça doit passer tout seul...

Château Seigneuret les Tours "cuvée tradition" 2005 (Merlot 60%, Cab. Franc 40%): nez sur les fruits noirs (mûre, myrtille) et les épices grillés. Bouche pulpeuse, gourmande, très fruitée. Une petite bombe! Et ce coup-ci, la finale est à la hauteur, tendre et épicée. Remarquable rapport qualité/prix (5€!!!).

Château Seigneuret les Tours "cuvée séduction" 2003 (Merlot 60%, Cab. Franc 20%, Malbec 20%): nez plus en finesse, plus sur les fruits rouges que noirs. Bouche ronde, sensuelle, avec des tannins d'un grand soyeux. C'est fin et sans lourdeur, d'un grand équilbre. Finale sur les épices. Beau.

Château Seigneuret les Tours "cuvée séduction" 2006 (Merlot 60%,  Malbec 40%): l'homme est joueur et a osé une proportion inhabituelle de Malbec dans cette cuvée. Mais du bon : rendements faibles, maturité (très) élevée. Sûrement l'un des meilleurs du Sud Ouest, cahors inclus. D'où un vin au nez d'une grande complexité, mûr et épicé. La bouche est riche, d'une grande sensualité, ce qui n'exclue pas une structure et un équilibre remarquable. Grande et belle finale. Ce vin ne ressemble à aucun vin français que je connaisse. Il me rappelle plutôt les malbec argentins, à la maturité plus poussée que les Cahors. Le prix est cadeau (10€).

Nous finissons par les liquoreux (je passe sur les moelleux, qui ne m'ont pas trop plu):

Saussignac liquoreux "Cuvée Coup de coeur" 2002 (pur sémillon): robe d'un beau doré. Nez confit, complexe, sur des notes d'abricot, de miel et de caramel. Bouche suave, gourmande, équilibrée par une bonne acidité. Finale d'une bonne persistance.

Saussignac liquoreux "Cuvée Coup de coeur" 2003 (pur sémillon, 40 mois en fûts de chêne neufs): nez d'une grande beauté sur le tofee, l'orange confite. Bouche vigoureuse et sensuelle à la fois, d'une grande intensité, tombant moins dans la suavité que le millésime précédent. Finale expressive sur des notes épicées et confites.

Autant vous dire que j'ai été séduit par les vins de ce producteur. La façon dont il m'a parlé de sa vigne et de ses méthodes de vinification m'ont donné envie d'en savoir plus. J'y retournerai donc prochainement, équipé de chaussures de marche pour gravir les côteaux ;o)

DSCF1103



Commentaires sur Dégustations matinales en Bergeracois (1)

    Cette année à Volterra j'ai vu pour la première fois des propriétaires esclaves du travail. Ça commençait à 5h30 et ne finissait qu'à 10h du soir. Une horreur!

    Posté par maloud, 06 septembre 2008 à 14:37 | | Répondre
  • prix

    bonjour et merci de vos commentaires sur les vins, quels sont les prix?
    Je serais intéessé par la cuvée Révélation ainsi que les moelleux, donner mon email au viticulteur
    bien a vous
    DOMALAIN

    Posté par georis, 06 septembre 2008 à 21:40 | | Répondre
  • prix

    bonjour et merci de vos commentaires sur les vins, quels sont les prix?
    Je serais intéessé par la cuvée Révélation ainsi que les moelleux, donner mon email au viticulteur
    bien a vous
    DOMALAIN

    Posté par georis, 06 septembre 2008 à 21:40 | | Répondre
  • prix

    bonjour et merci de vos commentaires sur les vins, quels sont les prix?
    Je serais intéessé par la cuvée Révélation ainsi que les moelleux, donner mon email au viticulteur
    bien a vous
    DOMALAIN

    Posté par georis, 06 septembre 2008 à 22:24 | | Répondre
  • superbe commentaire

    Bjr ERIC, tu as superbement commenté les vins de serge gazziola qui est un PERSONNAGE qui gagne a être connu !! Comme toi d' ailleurs !!
    ton collègue saisonnier de travail....

    Posté par daniel, 15 septembre 2008 à 21:57 | | Répondre
Nouveau commentaire