A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

24 août 2008

Epaule d'agneau à la cuillère "côté sud"

DSCF0605

Certains habitués du blog risquent de se dire à la lecture de cette recette : encore de l'agneau! Ben oui, je n'ai pas su résister à une belle épaule lovée dans un rayonnage, alors que toutes les autres viandes me rebutaient.

Poursuivant mon travail d'explorateur, j'abandonne ma cuisson de 14 heures pour une version beaucoup plus courte : 6 heures seulement!  En gros, il faut la préparer le midi pour le soir. Ce que j'ai fait. Ou alors se lever tôt le matin, tout en acceptant que les effluves de l'agneau se mêlent à celle de votre bol de café ;o)

Pour le reste, c'est une recette de fainéant. J'ai presque honte de la publier. Il suffit de faire revenir l'épaule dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive. De rajouter un oignon émincé. Puis de verser 1 litre d'eau bouillante accompagnée de thym, de romarin, de quelques gousses d'ail en chemise, de baies de genièvre, d'olives noires émincées, de tomates séchées, et d'un peu de sel et de poivre, mais très modérément. De couvrir et de mettre le tout au four pendant 6 heures à 120°, en retournant la viande toutes les deux heures.

Pour l'accompagnement, autant faire simple. Rajouter des pommes de terre dans la cocotte une heure avant la fin, en les recouvrant bien de jus. Bête et bon.

Le résultat est remarquable : il n'y a vraiment besoin que d'une cuillère pour découper l'agneau. Et le dentier semble inutile tellement il est fondant en bouche. C'est en presque irréel.

DSCF0608

Lorsqu'on a un plat pareil, il faut lui faire honneur. Et quel plus bel hommage à la cuisine du Sud que cette Côte rousse 2002 du domaine de l'Aiguelière? C'est du bonheur en bouteille! Robe sombre et impénétrable. Nez d'une grande intensité sur le poivre, l'olive noire, la viande fumée et la garrigue. Bouche ample, veloutée, d'une énergie et d'une fraîcheur incroyables. Vous êtes emportés dans un maëlstrom de saveurs qui persistent longuement en bouche. Autant vous dire que le mariage avec l'agneau est un joli moment de gastronomie, et que vous voyez un paquet d'anges passer. Un aperçu du paradis?



Commentaires sur Epaule d'agneau à la cuillère "côté sud"

  • J'adore l'agneau! Bien que la recette soit simple, le mélange d'épices et la longue cuisson doivent en faire un plat succulent.

    Posté par Lydia, 24 août 2008 à 12:30 | | Répondre
  • J'aime beaucoup l'agneau mais j'avoue n'avoir jamais cuisiné d'épaule ! ta recette me plait beaucoup, je la garde au cas ou

    Posté par Carole, 24 août 2008 à 13:14 | | Répondre
  • Les effluves d'agneau avec le bol de café, je connais ! Et ça ne me fait même pas peur !

    Posté par Tiuscha, 24 août 2008 à 13:50 | | Répondre
  • Bonjour,
    Je cuisine souvent l'agneau et notamment cette recette ; c'est tout simplement sublime.
    Bravo pour toutes vos recettes toujours très originales et tous vos conseils pour les vins.
    Bon dimanche
    Lylouanne

    Posté par lylou.anne, 24 août 2008 à 15:21 | | Répondre
  • Moelleux et parfum", un vrai bonheur !!!
    Bises

    Posté par Edith, 24 août 2008 à 21:05 | | Répondre
  • je suis commetoi l'agneau j'adore et jamais de me lasse...
    avec ton superbe cheese cake...de quoi etre heureux pour un petit moment...

    Posté par veronica, 29 août 2008 à 10:45 | | Répondre
Nouveau commentaire