A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

22 juin 2008

Ballade instructive dans quelques châteaux médocains

DSCF0002

Comme je l'ai déjà signalé, je co-écris un livre sur les châteaux médocains. Ainsi, une fois par mois, je passe une journée dans ce vignoble avec mon co-auteur. Nous avons eu beaucoup de chance. C'est la première fois depuis 4 mois que nous n'avons pas de pluie ;o)

DSCF9944

J'avais prévu d'être bloqué dans les bouchons bordelais. Aussi étais-je parti à 6h25 à la maison. En fait, ce fut (relativement) fluide. Lorsque je suis arrivé à Margaux, il était 8h15. Alors que j'avais rendez-vous quelques kilomètres plus loin à Saint-Julien à 9h00. J'avais donc de la marge. Aussi ai-je fait un petit détour au château de Lamarque situé entre les deux villages.

DSCF9956

Ne faisant pas partie des crus classés, il n'est pas très connu des amateurs de vin. Il a par contre une importance historique.  Le Médoc ayant été envahi à de nombreuses reprises, ce château fort fut édifié au XIVème siècle. Le Duc d'Epernon, favori de Henri III et propriétaire de Beychevelle, possédait également ce château qu'il rénova au XVIIème siècle.

DSCF9951

Il était un peu tôt pour faire une dégustation, mais je repasserai un jour dans ce château pour en savoir plus sur les vins de cette propriété.

DSCF9954

Je ne me suis pas éternisé: nous avions rendez-vous avec le chef de culture de Léoville Poyferré. Je ne vais pas m'étaler ici sur la carte pédologique du domaine ou ses pratiques culturales. Et n'ayant pas pris de photos cette fois-ci, je vous en remets une prise lors de notre précédente visite.

DSCF8122

Deux heures plus tard, nous sommes avec Jean-Michel Comme, régisseur de Pontet-Canet. Si vous êtes un lecteur attentif de ce blog, ce nom vous dira quelque chose (sinon, voir ici ou ). Nous commençons par une visite au hangar, où il nous montre ses nouvelles acquisitions. Des enjambeurs d'une trentaine d'années, remis à neuf! Ils offrent l'avantage de ne pas tasser le sol et de consommer 15 fois moins de gasoil que les modèles actuels! Lorsqu'on voit la flambée des prix des produits pétroliers, cela semble un bon choix ;o)

DSCF9967

Mais l'obsession de Jean-Michel, c'est le tassement du sol. Même si ces enjambeurs sont un "plus", la traction animale lui paraît encore mieux adaptée. Aussi des essais ont-il été lancés depuis le début de l'année avec trois chevaux. Vous remarquerez que la charrue n'a rien d'old fashion. Elle est équipée aux dernières normes, et peut même rouler sur la route. L'électricité est fournie par un panneau solaire.

Au niveau vitesse, c'est assez impressionnant. Le cheval ne traîne pas dans les rangs. Il faut dire que le poids qu'il tire est relativement ridicule. Même un homme réussit à le tirer (mais pas trop longtemps, quand même...).

DSCF9984

L'autre "cheval" de bataille de Jean-Michel, c'est d'éviter le rognage. Sa femme m'avait expliqué pourquoi lors de ma visite au Champs des Treilles. Lorsqu'on coupe le bourgeon apical situé à l'extrémité du rameau, cela libère les entrecoeurs qui se mettent à  pousser, augmentant rapidement le nombre de feuilles. Aussi est-on ensuite obligé de rogner et d'effeuiller. Afin que les rameaux résistent mieux au vent, ils sont entremélés, créant ainsi des "ponts" (ci-dessus).

DSCF9990

Passage rapide au chai où tradition et modernité se côtoient. D'un côté, un cuvier traditionnel en bois. De l'autre, un imposant cuvier en béton, offrant l'avantage d'une plus grande inertie lors des fermentations (et un entretien plus aisé).

DSCF9993

DSCF9998Pour finir, une dégustation pas vraiment innocente ;o) Jean-Michel veut nous montrer que le travail entrepris se retrouve dans le produit final. Pas besoin d'intellectualiser quoique ce soir, ou de chercher midi à 14 heures. Ses vins sont d'une franchise, d'une pureté, d'un fruit étonnant pour des Pauillacs élevés dans 50% de barriques neuves! Et dur à croire en buvant le 2007 que nous sommes dans une année en demi-teinte...

DSCF0021Sans prendre le temps de déjeuner (il est 13h30!), nous filons à la Lagune où nous avons rendez-vous avec Caroline Frey. Cette propriété rachetée par son père en 2000 connaît dès lors une véritable renaissance. La superbe chartreuse du XVIIIème siècle a été rénovée, et un nouveau cuvier, moderne et respectueux de l'environnement, est sorti de terre.  Tout juste sortie major de sa promotion, notre jeune oenologue a vinifié son premier millésime en 2004. Celui-ci a fait sensation, et depuis, la Lagune mérite pour le moins son rang de troisième cru classé. Nous tenterons durant deux heures de percer les secrets de cette réussite.

DSCF0005

DSCF0014

DSCF0027

Il est 16h30: nous remontons sur Beychevelle pour prendre des photos.  Il faut dire que depuis janvier dernier, il pleut à chaque fois que nous montons dans le Médoc :o(  Il est difficile de ne pas tomber sour le charme de cette demeure hantée de statues...

DSCF0064

DSCF0072

DSCF0047

DSCF0061

DSCF0075

DSCF0049

DSCF0050 

Comme vous pouvez le voir, une journée bien remplie, aussi riche en informations qu'en émotion. Lorsque l'on rencontre de tels professionnels, on s'aperçoit que la passion n'est pas réservée aux petites exploitations. Derrière ces impressionnantes façades, il y a plein de petits coeurs qui battent...



Commentaires sur Ballade instructive dans quelques châteaux médocains

  • Merci Eric pour ce superbe reportage, vraiment très instructif. Bravo !
    Alain

    Posté par AlainT, 22 juin 2008 à 09:50 | | Répondre
  • Belle ballade

    Belle ballade, un peu hors du temps, surtout quand nous sommes bercés par la musique d'Anouar Brahem. Merci.

    Posté par hub, 23 juin 2008 à 22:13 | | Répondre
Nouveau commentaire