A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

10 décembre 2007

Ravioli croustillants à la crevette, nashi & curry vert

DSCF7696

eurasie_batiment2Je suis enfin allé l'autre jour au magasin Eurasie à Bordeaux (un supermarché chinois NDLR). Pour tout dire, c'est assez hallucinant au niveau du choix. Une profusion d'articles rarement rencontrée, avec des milliers de produits dont je n'ai pas la moindre idée de leur utilisation!...  Vous avez des rayons immenses de farines, de soupes, de sauces, d'épices, et même un rayon "fruit frais" très complet, durian compris (ça ne pue pas tant que ça, d'ailleurs) ;o)

J'y ai acheté des pâtes de toutes sortes (dont des udon et des soba), mais aussi du kumbawa, de l'essence de pandan, de la pâte de sésame noir, des bâton de citronnelle, du curry vert ... et de la pâte à ravioli!

La pâte de curry vert est assez exceptionnelle (à un prix ahurissant: 1€60 les 400g!!!): il contient du piment vert, de la citronnelle, de l'ail, des échalotes, du galanga, du cumin,du kumbawa et de la coriandre. Je ne vous raconte pas l'odeur: c'est magique. Par contre, au goût, c'est assez fort (35% de piment, tout de même!).

J'ai donc fait avec une marinade en la diluant avec du vinaigre balsamique blanc (en gros 1 cuillère à café pour 8cl de vinaigre).

J'ai décortiqué intégralement les crevettes, épluché un nashi, puis coupé tout ça en petits morceaux et mis à mariner 20mn dans le mélange précédent.

Je les ai ensuite égouttés afin de ne pas trop humidifier la pâte à beignet.

Ma pâte à ravioli était à base de blé et non de riz. Je n'ai donc pas fait des ravioli vapeurs mais frits à l'huile.

La pâte se présente sous la forme de fin feuillets de forme carrée d'environ 10X10cm. J'ai d'abord tenté de mettre de la farce au milieu et de les refermer en formant une petite bourse. Mais ça ne ressemblait à rien :o(

J'ai donc changé de tactique; j'ai mis de la farce au milieu d'un feuillet puis j'ai posé un deuxième feuillet dessus. Puis j'ai découpé le tout avec un emporte-pièce (fait avec une petite boite de concentré de tomate). J'ai bien soudé les bords en appuyant. Et c'était nickel!

J'ai ensuite fait chauffer de l'huile dans une casserole (pas de friteuse à la maison), puis j'ai fait frire mes beignets jusqu'à ce qu'ils soient dorés (2mn en tout?).

Puis je les ai servis sur un lit de mâche juste assaissonnée de la marinade précédente (sans huile, donc).

C'était vraiment délicieux! On sentait bien le curry: ça chauffait légèrement, mais c'était tout à fait supportable!

DSCF7698



Commentaires sur Ravioli croustillants à la crevette, nashi & curry vert

    J'adore ces raviolis asiatiques ! Miam...

    Posté par Choumie, 10 décembre 2007 à 10:29 | | Répondre
  • Hmmmmm j'adore ca ... tu me donnes trop faim !!!

    Posté par Jess, 10 décembre 2007 à 12:58 | | Répondre
  • Bordeaux c'est un peu loin et ne figure pas sur ma prochaine virée en France.

    Posté par maloud, 10 décembre 2007 à 13:22 | | Répondre
  • Je n'irais pas jusqu'à Bordeaux ! mais ils ont peut être un site internet ? tes raviolis sont dorés à point, je croque ah zut ce n'était qu'un rêve ! bonne soirée

    Posté par Marie-Thé, 11 décembre 2007 à 19:39 | | Répondre
  • Je suis autant surprise que vous quand je vais dans un magasin chinois. Je trouve qu'il y a trop de choix et trop d'articles. Au final on n'arrive pas à choisir et on dépense plus que l'on aurait du. Concernant la recette, je ne l'ai jamais essayé. Mais j'ai le bon pressentiment que ce plat sera un véritable délice.

    Posté par Vanessa, 20 novembre 2014 à 15:32 | | Répondre
Nouveau commentaire