A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

10 août 2007

Sur une bruschetta à l'houmous, une effilochée de raie aux câpres & algues

DSCF6443

Mais où va-t-il chercher des trucs pareils? doivent se demander certaines personnes. En l'occurence, pour cette idée: ICI. Le problème, c'est que je ne la sentais pas la cuisson à la poêle: peur d'une cuisson irrégulière. Et puis, je n'avais pas de haricots de paimpol sous la main, alors que des pois chiches, oui. Par contre, même si j'adoooore le sésame, je ne suis pas fan du tahin - trop d'amertume - ce sera donc sans un houmous allégé. Enfin voilà le cheminement dans mon esprit de cette recette qui s'avère, malgré les modifications nombreuses, très bonne :o)

L'houmous

Ne m'envoyez pas de commentaires me disant comment on fait le VRAI houmous. J'en ai déjà fait. J'ai même du tahin au frigo. Mais je trouve pas ça terrible...

Mon mien, il faut un mixer, des pois chiches, de l'huile d'olive, de la purée d'ail confit, du jus de citron, du persil et un trait de tabasco vert. Je préfère la purée d'ail à l'ail cru, car ce dernier est trop fort pour la préparation, et vous laisse en plus une haleine de cow-boy...

Vous mixez tout, et c'est prêt!

L'effilochée de raie

Sur toutes les recettes, il était indique de pocher la raie environ 15mn dans un court bouillon. Pas de bol: plus de court-bouillon. Par contre, j'ai des cubes de bouillons de légumes bio et des algues en paillettes. Ca le fera.

Au bout de 4mn, je voie mes deux p'tites ailes de raie qui commence à ramolir grave. Je les enlève de leur bouillon: ça m'a l'air bien assez cuit. Ca se décompose carrément. Il ne reste plus qu'à séparer totalement la chair des arêtes. C'est un vrai boulot, parce qu'il y en a un sacré paquet, d'arêtes! Je rajoute les algues que j'ai récupéré avec une passoire, et quelques câpres au vinaigres. Sel, poivre, évidemment.

Final

Il ne reste plus qu'à griller deux tartines de pain maison (made in MAP). Je les tartine d'houmous, puis je répartis mon effilochée sur les deux assiettes. Quelques câpres en déco. Et le tour est joué!

DSCF6444

Olivier, qui abhorre normalement la raie, a adhorré et m'a lâché le compliment suprême: "tu m'en refais quand tu veux!" ;o)



Commentaires sur Sur une bruschetta à l'houmous, une effilochée de raie aux câpres & algues

    Cette bruschetta est vraiment appétissante! Un beau mariage...

    Posté par Rosa, 10 août 2007 à 09:42 | | Répondre
  • Oh que j'aimerais croquer dedans!!

    Posté par mayacook, 11 août 2007 à 10:16 | | Répondre
Nouveau commentaire