A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

05 juillet 2007

Piquillos farcis à l'agneau & aubergine, écrasée de pomme de terre à l'huile d'olive, thym et basilic, jus d'agneau

DSCF6072

Toujours à la recherche de viande pas trop chère, je suis parti d'une barquette de morceaux divers de gigot (environ 400g). Il y avait tout de même pas mal de viande à récupérer dessus, et surtout, il y avait des os, ce qui m'a permis de faire un super jus d'agneau!

Le premier travail a consisté à dépiauter les morceaux pour séparer la viande des os, mais aussi de la peau, du gras, etc... Rien n'a été jeté (d'autant que Zoë, la chienne, est passé à la fin du repas faire la quête...)

La farce

La viande est parti dans un sac de cuisson avec une aubergine en gros dés, un oignon, un trait d'huile d'olive, du thym, une gousse d'ail, du sel et du poivre. Et au four à 180° pendant 30 minutes! J'ai passé le contenu du sac au chinois pour récupérer le jus de cuisson. Puis mis la partie solide au mixer pour obtenir une farce avec des petits morceaux.

DSCF6071

Le jus d'agneau

Les "déchets" ont été revenus 20 mn dans une poêle avec un peu de graisse de canard,  un oignon et une gousse d'ail puis recouvert d'eau. Et mis à réduire une bonne heure, jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un liquide épais. J'ai ensuite enlevé les os et morceaux divers de la poêle et les ai réservés pour notre chienne favorite, et "allongé" le jus d'une noix de beurre salée, pour la gourmandise ;o)

L'écrasée

Des pommes de terres ont été mises à cuire à la vapeur. Après les avoir épluchées, je les ai épluchées à la fourchette dans une casserole. Sur feu doux, j'ai rajouté un trait d'huile d'olive, le jus de cuisson de la farce, et des feuilles de thym et de basilic émincées. Et bien sûr sel et poivre.

Les Piquillos farcis

J'ai pris un bocal de piquillos, j'en ai pris 8 dedans. Les ai passés sous l'eau pour enlever les pépins, puis remplis précautionneusement avec la farce ci-dessus. Puis mis au four à 150° pendant 10mn pour qu'ils soient bien chauds.

Il n'y a alors plus qu'à servir les piquillos farcis avec deux quenelles d'écrasée aux herbes et arroser d'un peu de jus d'agneau bien parfumé. Et à table!

DSCF6076

Ce plat a été accompagné divinement d'une Espérance 2004 du Château de Valflaunes (Côteaux du Languedoc, Pic Saint-Loup). Le nez hume bon la framboise, la myrtille et le poivre blanc. La bouche est pulpeuse, toute en rondeur, avec des tannins veloutés. Finale douce, presque sucrée, qui fait un clin d'oeil aux piquillos, dont la douceur contraste avec la saveur typée du gigot.



Commentaires sur Piquillos farcis à l'agneau & aubergine, écrasée de pomme de terre à l'huile d'olive, thym et basilic, jus d'agneau

  • pimentos farcis

    excellent!
    je n'avais pas d'agneau, j'ai utilisé du porc
    le jus a été réalisé avec des cailles
    superbon!!
    a+++
    charline

    Posté par charline, 25 avril 2010 à 15:56 | | Répondre
  • Ton titre est appétissant!

    Posté par Minouchka, 05 juillet 2007 à 14:11 | | Répondre
  • ça fait très envie (pas seulement le titre!), bonne idée le jus de cuisson!

    Posté par lili violette, 05 juillet 2007 à 17:19 | | Répondre
  • Oui bien sûr pas que le titre, l'assiette aussi pleines de couleurs et de saveurs
    Merci pour ces explications.

    Posté par Minouchka, 06 juillet 2007 à 11:00 | | Répondre
Nouveau commentaire