A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

29 juin 2007

Vendredi du vin n°4: le vIn sans Interdit

vendredisduvinC'est la quatrième fois que les bloggers oenophiles se donnent rendez-vous le dernier vendredi du mois. Cette fois-ci, le thème avait été choisi par Olif, le terroiriste jurassique. Ceux qui le connaissent ne seront pas surpris d'apprendre que le thème est "oxydatif, et alors?". La règle du jeu: tout est permis, sauf les Bourgognes blancs oxydés prématurément. C'est dommage, ça, j'en avais quelques uns qui auraient parfaitement convenu ;o)

Le vin que j'ai choisi n'en est pas vraiment un ;o) L'intitulé exact du breuvage est moût deDSCF6038 raisin fermenté issu de vendanges passerillées. "Qu'est-ce qu'il raconte, le monsieur?" entends-je murmurer ici et là. Ce nom barbare est la résultante de la volonté de l'INAO de mettre les vins dans des petites cases. Si tu n'utilises pas le cépage qu'il faut au bon endroit, tu te retrouves illico vin de table, et accessoirement vin étonnant ;o) Autant dire que même si tu as vendangé tardivement, tu n'auras pas droit à la jolie mention "vendanges tardives", réservé aux crus nobles, alsacien de préférence. On t'accorde au mieux passerillé.  Et si ton vin de table, il ne correspond pas aux critères normalement admis (genre 15.9° d'alcool), eh bien, tu finis moût de raisin fermenté! Mais, vous allez me dire, un moût de raisin fermenté, c'est du vin! Ben non, vous seriez recalé à l'examen d'entrée de l'INAO: vous faites du mauvais esprit!!!

Bref, vous comprendre mieux pourquoi Ferrer & Ribière ont finalement appelé ce vin (oups, ce moût de raisin fermenté), sans interdit... Dans les faits, c'est du Maccabeu en vendanges tardives passerillé vinifié en bonbonnes (élevage oxydatif) et qui a mangé tout son sucre. D'où ce degré naturel élevé de 15.9°.

DSCF6040

Et à quoi ça ressemble? Vous pouvez le voir sur les photos. Ce moût a une jolie robe dorée. Son nez évoque le melon bien mûr, la paille séchée, les fruits secs grillés et le miel de garrigue. En bouche le vin moût vous emplit le palais avec une matière douce, carressante, et intensément parfumée. La fin sèche et intense est presque abrupte après cette grande douceur. Mais si l'on aime ces finales oxydatives qui n'en finissent pas, on est comblé!

DSCF6041

J'avais préparé pour déguster ce vin des quenelles de polenta aux lardons fumés, parmesan et noix grillée qui se sont bien mariées avec le vin. Mais on peut tenter aussi un dessert aux fruits secs, un vieux comté ou peut-être même du roquefort?...



Commentaires sur Vendredi du vin n°4: le vIn sans Interdit

    Et en plus, la recette qui va avec! On n'en attendait pas moins de toi, Eric! Merci pour ta contribution!

    Posté par olif, 29 juin 2007 à 09:01 | | Répondre
  • Bravo

    Fallait éviter le "piège" du Jura, c'est réussi.

    Posté par Baraou, 29 juin 2007 à 11:06 | | Répondre
  • Génial domaine, qu'on vénère depuis des années, sans encore connaitre cet oxydatif. Nouveauté ou cachotterie? Joli post, alléchant. Comme d'hab'.

    Posté par Estèbe, 29 juin 2007 à 22:18 | | Répondre
  • Je viens de boire l'"Abandon 2" de Sarda-Malet, et sur la contre-étiquette figurent étonnamment les deux mentions : "moût de raisins partiellement fermenté issu de raisins passerillés" ET "vin de table". Bizarre, non ?

    Posté par Eric C., 30 juin 2007 à 13:15 | | Répondre
  • Tiens ? Quand l'ami Ribière est passé dans ma région la dernière fois, il m'avait dit que son sans interdit avait acquis son caractère oxydatif après un élevage en bonbonne et non en fût non ouillé. Cela dit, c'était la fin du salon, la fatigue aidant, j'ai peut-être mal entendu.
    Joli compte-rendu.

    Posté par Jocelyn, 01 juillet 2007 à 22:53 | | Répondre
  • Ces petites quenelles de polenta étant à priori sans gluten, est-il possible d'avoir un peu de précisions pour les réaliser. Merci par avance.

    Posté par provence, 15 juillet 2007 à 19:23 | | Répondre
Nouveau commentaire