A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

06 mars 2007

Cru/cuit d'asperges, jambon fumé & écume d'orange

DSCF5069

Les premières asperges arrivent. Et pas du Pérou: elles viennent de chez mon maraîcher préféré. Des "maison". Toutes fraîches. Comment résister, d'autant qu'elles n'étaient même pas chères (2€50 la botte). L'occasion d'essayer une recette de François (encore lui!) mêlant asperges crues et cuites. J'y ai ajouté ma touche perso en mettant ce que François appellerait un air d'orange et que je préfère appeler écume ;o) Pourquoi de l'orange. Parce que j'avais vu un jour une recette mêlant asperge et orange. J'avais aimé: j'ai adopté!

DSCF5070

Pour 2 personnes

  • 1 (petite) botte d'asperge

  • 1 tranche de jambon cru fumé

  • 1 orange

  • du bouillon de poule

  • 30g de beurre

  • sel & poivre

  • 2g de lécithine de soja

Séparer pointes et queues. Faire revenir les pointes dans un peu de beurre, rajouter du bouillon poule (env 10cl), couvrir et faire mijoter.

Eplucher les queues. Les émincer à la mandoline ou à l'économe. Couper le jambon cru en petits morceaux.

Presser l'orange. Verser le jus dans la poêle des asperges en fin de cuisson.

Retirer les têtes. Jeter les queues émincées et le jambon cru dans la poêle sur le feu éteint pour qu'ils s'imprégnent du jus de cuisson.

Filtrer. Ajouter la lécithine dans le jus d'orange, 15g de beurre. Faire fondre dans une casserole. Mixer par à coups pour former de l'écume.

Dans deux assiettes répartissez les asperges crues et cuites, le jambon et l'écume d'orange. Servir de suite.

DSCF5072

Au final, c'est pas mal, mais je crois que la prochaine fois, on sera plus classique: on fera cuire entièrement les asperges ;o)



Commentaires sur Cru/cuit d'asperges, jambon fumé & écume d'orange

    Woaw, j'adore! Ces couleurs! C'est magnifique! Je n'ai jamais osé l'asperge crue, rien qu'en pensant aux queues des asperges (cuites) qu'on fait peu cuire sinon les têtes tomberaient en puurée ça ne me fait pas envie d'avoir l'asperge entiement crue ou presque! lol!
    Je retiens la méthode de l'écume d'orange, je suis en essais écumes, mousses, siphon, etc... donc ça tombe à pic.

    Posté par lacath, 06 mars 2007 à 08:58 | | Répondre
  • Superbe réalisation et en plus j'adore les asperges...cela me redonne des idées

    Amitiés
    Claude

    Posté par Claude-Olivier, 06 mars 2007 à 09:00 | | Répondre
  • c'est un plat magnifique et une très belle réalisation.

    Posté par Doria, 06 mars 2007 à 09:05 | | Répondre
  • Délieuce salade, j'attends les premières asperges avec impatience.

    Posté par hélène, 06 mars 2007 à 09:42 | | Répondre
  • j'adore!

    Quelle joli photo...c'est très beau!
    ..et ça doit être aussi très bon..

    Posté par lory, 06 mars 2007 à 12:22 | | Répondre
  • tout ce que j'aime...les asperges justes poelees....

    Posté par veronica, 06 mars 2007 à 19:24 | | Répondre
  • Merci pour cette jolie recette annonciatrice du printemps !

    Posté par Fabienne, 06 mars 2007 à 20:44 | | Répondre
  • Asperges orange, quel mariage heureux! on est dans notre période écume en ce moment...

    Posté par chantal33, 06 mars 2007 à 23:29 | | Répondre
  • Une merveille !

    J'adore ta recette et tes photos, surtout !
    J'y verrais bien quelques jolis pétales de Parmesan...
    Et du tout cuit pour moi, aussi !

    Posté par Emmanuèle, 08 mars 2007 à 20:50 | | Répondre
  • Z'avez de la chance. Pas encore d'asperges autochtones par ici. Très joli.

    Posté par Estèbe, 09 mars 2007 à 15:50 | | Répondre
  • ouah la chance!!!

    C'est vrai, moi aussi je me disais, quel veinard, des asperges du cru et à ce prix-là en plus... C'est où?

    Posté par Nicole, 18 mars 2007 à 16:55 | | Répondre
Nouveau commentaire