A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

05 février 2007

Odyssée vinesque (1): Montlouis & sa cave insolite

DSCF4542

Ma première étape se situe à Montlouis, petite bourgade se situant à quelques kilomètres à l'Est de Tours. Longtemps dans l'ombre de Vouvray (juste de l'autre côté de la Loire), cette appellation nous montre depuis une quinzaine d'année qu'elle est capable de produire de grands vins blancs.

L'un des acteurs de ce renouveau, le Domaine Chidaine, tient boutique au bord de la Loire: il y vend les vins de la propriété mais aussi les vins de vignerons voisins et amis. Une adresse incontournable pour les amateurs des vins de Loire.

Manuela Chidaine me reçoit pour me faire découvrir les vins du millésime 2005.

Vins secs

Montlouis Clos du Breuil: le nez est plutôt discret, tout en finesse sur des notes de fleurs blanches et d'agrumes. Bouche sphérique très pure, sans aspérité, et qui contraste avec une finale crayeuse marquée par la tuffeau.  Il vaut mieux attendre quelques temps pour en profiter pleinement.

Vouvray les Argiles: nez plus expressif sur la poire et l'acacia. La bouche est plus incisive que la précédente: une acidité ciselée apporte une véritable colonne vertébrale à ce vin de l'attaque jusqu'à la finale,  longue et persistante. Une jolie preuve que l'on peut avoir des raisins bien mûrs et un grand équilibre.

Vouvray le Clos Baudoin: le nez paraît plus encore; la poire est ici confite. La bouche est d'une belle ampleur, riche, savoureuse avec cependant une profondeur et une fraîcheur remarquable. Finale gourmande.

Vins demi-secs

Montlouis Clos Habert: nez fin, très floral. Bouche ronde, mûre, ample, de belle longueur. Un vin demi-sec d'un grand équilibre.

Montlouis les Tuffeaux: nez sur la poire confite et les fruits secs. Bouche de grande intensité, avec une matière riche et une texture remarquable. Longue finale épicée. Superbe!

Vouvray le bouchet: nez plus en finesse, mais plus mûr encore avec des notes de raisins secs et d'abricot confit. On pourrait s'attendre à un vin un peu épais, lourd. Du tout: la bouche est cristalline avec une très belle fraîcheur et une grande expression aromatique. Un très beau vin à l'équilibre magistral.

Vin moelleux

Montlouis les Bournais: nez enthousiasmant sur des notes exotiques (ananas, mangue). Bouche admirable conjuguant gras, intensité et complexité aromatique, grande profondeur et équilibre. Finale exubérante sur les fruits mûrs et les épices. Waoh!... Ce vin issu de jeunes vignes est  un vrai coup de coeur!

DSCF4541

Merci à Manuela Chidaine pour son accueil :o)



Commentaires sur Odyssée vinesque (1): Montlouis & sa cave insolite

  • C'est sympa de découvrir les bonnes petites adresses merci!A+
    Maud
    http://www.a-la-louche.com

    Posté par noeud de cravate, 05 février 2007 à 11:46 | | Répondre
  • La caviste a-t-elle un email ?

    Posté par Tiuscha, 05 février 2007 à 12:52 | | Répondre
  • Et bien maintenant je n'ai envie que d'une chose, déguster tout ca !!! Bravo pour ta passion que tu transmets dans ces quelques lignes

    Amitiés
    Claude

    Posté par Claude-Olivier, 05 février 2007 à 14:01 | | Répondre
  • J'ai vécu 3 ans à côté de Tours et j'ai découvert ces vins étonnants j'ai encore quelques adresses sympas. Certains vins vieillissent bien d'autres moins
    A bientôt

    Posté par Edith, 05 février 2007 à 14:09 | | Répondre
  • Connais-tu une cave au nom voisin, 30 rue de la Folie Mericourt à Paris, "Les caves de l'Insolite", tenues par mon pote Michel Moulherat. Grand choix en vins naturels!

    Posté par Patrick CdM, 05 février 2007 à 15:27 | | Répondre
Nouveau commentaire