A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

10 novembre 2006

Tarte tatin aux pommes, coing et verveine

2006_1104fleurs0027

Dans les vendanges tardives de chenin, comme les côteaux du Layon, on retrouve souvent conjointement des arômes de pommes au caramel, de coing et de verveine. C'est cette alliance de saveur que j'ai voulu retrouver ici...

Pour une tarte de 20cm environ, il faut

  • environ 200g de pâte brisée ou feuilletée, selon les goûts

  • 2 coings moyens ou 1 gros

  • 4 pommes (ici reine des reinettes)

  • 1 branche de verveine (ou une dizaine de feuilles)

  • 50g de beurre

  • 150g de sucre

Faire un sirop avec 75cl d'eau, 150g de sucre et la verveine.

Couper le coing en 4 et faites des tranches de 3-4mm. Les faire cuire 30mn dans le sirop.

Eplucher les pommes, les couper en 4 puis en 3-4 morceaux. Les rajouter au coing à mi-cuisson.

Récupérer les coings, la verveine et les pommes à l'écumoire. Faire réduire le sirop au caramel. Lorsqu'il en est là, rajouter le beurre.  Mélanger et en enduire le fond d'un moule à tarte et y poser les fruits. J'ai mis les tranches de coing autour et les pommes au milieu. Poser dessus la pâte à tarte et mettre au four à 200° pour 25/30mn.

Retourner et servir chaud ou tiède avec de la crème ou de la glace. Ou rien pour les personnes au régime (c'est dèja calorique...)

2006_1104fleurs0030

2006_0724eric0069Vin servi: le Très' Or de Laroque 2004 (100% Muscadelle). Robe or prononcé. Nez intense sur la pomme cuite, le coing, la mirabelle et les épices.  La bouche est assez ample, liquoreuse mais équilibrée par une acidité marquée. Bonne complexité aromatique. Finale persistante et vivifiante sur le coing.

Le mariage fonctionne bien, l'acidité et la fraîcheur du vin étant bienvenue avec ce dessert au sucre assez prononcé.



Commentaires sur Tarte tatin aux pommes, coing et verveine

  • Je viens de la faire et nous nous sommes régalés. Une belles façon d'utiliser les bons fruits d'automne.
    Je suis heureuse d'avoir découvert ton très agréable blog.

    Posté par Françoise, 16 octobre 2010 à 10:45 | | Répondre
  • Elle est magnifique, la tarte aux coings, ce que c'est bon.

    Posté par mamina, 10 novembre 2006 à 08:21 | | Répondre
  • Dis moi, l'étiquette de ce vin est superbe et originale Sais- tu qui l'a faite ?

    Posté par Gildas, 10 novembre 2006 à 13:13 | | Répondre
  • Tu ne vas le croire... Moi , tout simplement ;o) Il y a 6 mois environ. Ils avaient avant un vin qui s'appelait "jeu d'ambre et de lumière" qui correspondait bien au 2002 qui était ambré. Mais avec le 2003 qui était doré, ça collait pas trop. j'ai donc proposé le nom, puis une étiquette. Et voilou...

    Posté par Eric, 10 novembre 2006 à 13:26 | | Répondre
  • C'est bien ce qui me semblait : il sait tout faire ce Eric ! Il doit exister je pense une contre étiquette, car je ne vois pas beaucoup de mentions légales dessus (degré alcolique, mise en bouteille...)

    Posté par Gildas, 10 novembre 2006 à 13:47 | | Répondre
  • Elle est vraiment superbe, et sûrement très bonne.

    Posté par Elvira, 10 novembre 2006 à 14:35 | | Répondre
Nouveau commentaire