A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

01 juin 2006

Leroy des vins de Loire!

Comme les dégustations "Rhône" précédemment décrites, celle-ci s'est faite dans le cadre des REncontres VEndéennes autour du VIN à Saint-jean de Monts.

En ce dimanche matin, nous avons donc découvert les vins de Richard Leroy. Celui-ci était arrivé la veille, et nous avions passé avec lui une soirée mémorable. Ce matin-là, il nous a parlé de ses vins et de son domaine avec passion et humour. Les anecdotes ont fusé, drôles ou tendres, parfois vachardes, mais jamais méchantes. Un bien beau final à ces dégustations vendéennes!

2006_0528fleurs0198

Nous démarrons d'abord par les secs:

Clos des rouliers 2004: robe or pâle. Nez délicat sur l'orange et le miel. Bouche assez ample, toute en douceur. L'ensemble est soutenu par une acidité sous-jacente peu perceptible. Jolie finale sur des notes miellées. ***

Noëls de Montbenault 2004: robe un peu plus dense. Nez plus puissant avec des notes d'agrumes, de miel, d'épices et de fumée. Bouche plus ample, avec plus de moelleux et même une légère impression de sucrosité. Belle finale persistante. ***(*)

Noëls de Montbenault 2003: robe or pâle. Nez sur le miel de bruyère, les épices et un léger toasté. Richard nous explique que le toasté provient des raisins ayant subi la canicule et non de l'élevage. La bouche est ample, moelleuse, intense aromatiquement. La matière est belle, mais souffre d'un léger manque d'acidité. Finale longue. ***

Noëls de Montbenault 2002: robe quasi identique. Nez sur le miel d'acacia, la fleur d'oranger et des notes fugaces d'élevage. Bouche de plus grande ampleur. Beau mariage en bouche entre moelleux et minéralité. En final, le minéral l'emporte largement. ***(*)

Noëls de Montbenault 2001: or plus prononcé. Nez confit de liquoreux, avec des notes d'agrumes et de pierre fumée (sol volcanique). Léger beurré. Bouche de belle ampleur, onctueuse avec un bel équilibre entre gras et acidité. Grande puissance aromatique, et finale à l'avenant. Un beau vin! ****

Noëls de Montbenault 2000: robe idem. Nez vif sur l'abricot, la verveine et des notes fumées. Bouche très ample, confite, riche, soyeuse mais totalement équilibrée et marquée par une forte minéralité. Très belle persistance. Mon vin sec préféré! ****(*)

2006_0528fleurs01941

Puis nous passons aux liquoreux (issus exclusivement de raisins botrytisés):

Noëls de Montbenault 2004:robe dense d'un beau doré. Nez assez discret sur l'orange confite et la pierre fumée. Bouche liquoreuse, soyeuse, avec un bel équilibre entre sucre et acidité. Grande persistance. ****

Noëls de Montbenault 2003: robe plus dense encore (larmes très importantes). Bouche ample, fraîche, soyeuse (un vrai taffetas en bouche!), d'un superbe équilibre et d'une finesse aromatique étonnante. Grande finale. Bluffant pour un 2003!!! *****

Noëls de Montbenault 2001: robe or dense. Nez terpénique, vif, avec des notes de pomelos. Attaque vive, fraîche, bouche suave, acidité tranchante, équilibre magistral. Finale immense. Que c'est beau! *****(*)

Noëls de Montbenault 2000: Robe idem. Nez très frais sur le miel de sapin et les agrumes confits. Bouche fraîche, soyeuse, très bel équilibre. Arôme de nougat prononcé. Belle finale.****(*)

Noëls de Montbenault 1997: robe presque cuivrée d'une grande intensité. Nez marqué par l'acidité sur la thérébentine et l'abricot confit. Bouche très vive, avec une acidité un peu envahissante. Paradoxalement, le sucre se fait sentir et on tombe dans un excès de suavité. La matière est "énaurme' mais pas encore en place. Il faudra encore du temps pour que tout cela se fonde. Grand vin en devenir. **** à ****(*)


Noëls de Montbenault 1996: robe or intense. Nez plus discret sur des notes terpéniques. Acidité moins marquée. Bouche fraîche, harmonieuse, d'un grand équilibre. Belle finale. Son seul défaut est de passer après un monstre... ****

2006_0528fleurs01961

Merci aux organisateurs pour ce bouquet final!

Merci à Richard pour ses vins et ce grand moment de partage

2006_0528fleurs0199



Commentaires sur Leroy des vins de Loire!

  • C'est vrai que ce que fait Richard Leroy est vraiment excellent. Nous avons eu l'occasion de goûter plusieurs fois et à chaque fois c'est un vrai plaisir.
    Le Noël de Montbenault 2004 était entre autres remarquable...

    Posté par mamina, 01 juin 2006 à 20:54 | | Répondre
Nouveau commentaire