A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

29 mai 2006

De la découverte du poisson cru japonais et de la réforme qui s'ensuit

Il a fallu que j'aille à Saint-Jean-de-Monts pour découvrir la cuisine japonaise! Nous échappant d'une heure de l'enfer de l'alcool, nous sommes allés dans un restaurant japonais, un vrai, tenu par un couple sympathique de japonais.

2006_0528fleurs0043

Nous avons commandé un plateau de poissonades diverses. Pendant que monsieur travaillait le poisson au couteau, Madame nous a servi la traditionnelle soupe au miso, ainsi qu'une assiette de crudités.

2006_0528fleurs00471

Pour ce qui est de la soupe au miso, je pense avoir identfié certains ingrédients: eau, miso, kombu et tofu. Après il y a au moins un alliacé: mais est-ce de l'oignon nouveau, de la cébette ou du poireau japonais? Bien malin qui pourra le dire... En tout cas, elle était bonne, et c'est parfait pour ouvrir l'appétit (mieux qu'un Ricard et des cacahuètes, toujours...).

2006_0528fleurs0046

En ce qui concerne l'entrée dite "japonaise", elle doit l'être surtout par les ingrédients qui trônent sur celle-ci: laitue de mer, sésame, et certainement la sauce, à base de vinaigre de riz et de sauce soja. Pour le reste: chou blanc, chou rouge, carotte, feuille de chêne et tomate, ça m'a pas l'air trop "jap"... Quoique je repère par-ci par là du daïkon, le radis blanc japonais. Tout va bien, donc ;-)

2006_0528fleurs00451

Monsieur a apparemment achevé son travail, car madame nous amène le riz et la sauce d'accompagnement (apparemment de la sauce soja pure).

2006_0528fleurs0048

Et arrive enfin un bateau entier de sushis et Cie:

2006_0528fleurs0054

Vous pouvez remarquer en bas à droite du gingembre en lanières qui je suppose doit sa couleur rose au vinaigre d'umebosis. C'est un régal! Je n'ai jamais mangé un gingembre aussi bon. Il est très parfumé, intense, mais "n'arrache pas la gueule".  Il va devenir le compagnon favori de mes p'tites bouchées de poisson...

2006_0528fleurs0052

Par contre le wasabi, c'est violent... A priori, c'est ici du vrai wasabi et pas du raifort coloré comme cela arrive souvent (paraît-il), parce que ça n'a pas du tout le goût de raifort! Mais attaquons notre bateau...

1ère prise: un maki de saumon

2006_0528fleurs0055

2ème prise: un sushi de thon

2006_0528fleurs0058

3ème prise: sashimi de daurade (je crois?...)

2006_0528fleurs0059

Et v'là un tir groupé:

2006_0528fleurs0061

Mes impressions? C'est très joli, mais ne satisfait pas vraiment le gourmet que je suis. Tout seul, c'est un p'tit peu fade. Avec le gingembre, c'est beaucoup mieux, mais on sent plus le gingembre que le poisson. Avec la sauce soja, on ne sent vraiment que la sauce soja... Et c'est dommage :-(

2006_0528fleurs0051

Je propose donc ce jour une réforme des restaurants japonais pour qu'ils nous fassent des sauces dignes de ce nom: par ex: citron/aneth, ume-su/gingembre, genmai-su/shiso, etc... Et je ne sais quoi encore... Mais enfin des sauces qui subliment le poisson et non pas des trucs lourdingues qui les gachent. Et je m'avoue super surpris que personne n'ait jamais râlé. Je me demande si je ne vais pas lancer une pétition ;-)

Ce que j'ai préféré dans le restau? La serviette chaude et humide de la fin du repas. Ce que c'est agréable!!! Ca devrait être obligatoire dans tous les restaus du monde! Par contre, le saké servi en même temps ressemblait étrangement au Mei kwu lu des restaurants chinois... Contrebande, falsification? Je n'ai pas creusé plus loin la question, car déjà nous devions repartir: l'aventure continuait au Chai Carlina...

2006_0528fleurs0062



Commentaires sur De la découverte du poisson cru japonais et de la réforme qui s'ensuit

Nouveau commentaire