A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

28 mai 2006

Côtes d'agneau à la fleur de thym, pois gourmands & grenaille

La réalisation a été faite à quatre mains.

2006_0524fleurs0075

Les deux à Olivier qui ont fait cuire les côtes sur le barbecue

2006_0524fleurs0060

et mes deux mimines qui ont fait l'accompagnement...

2006_0524fleurs0061

Pour les côtes, il faut aller chez le boucher, allumer le barbecue et faire cuire les côtes (impératif de suivre ces instructions dans l'ordre, sinon ça ne marche pas...).

Pour le reste, j'ai fait cuire des grenailles 20mn à la vapeur que j'ai ensuite épluchées.

J'ai fait cuire les pois gourmands et les oignons nouveaux 5mn à la vapeur, et je les ai rafraîchis à l'eau froide (pour arrêter la cuisson).

Puis je suis allé au jardin chercher les fleurs de thym (essentiel, la fraîcheur des produits!).

2006_0524fleurs0062

J'ai séparé les fleurs des inflorescences.

2006_0524fleurs0063

J'ai haché menu ces dernières et les ai mises avec l'oignon nouveau cuit et haché.

Pendant qu'Olivier lançait la cuisson des côtes, j'ai lancé celles des grenailles(enfin, la "recuisson"). Je les ai mises à revenir dans un mélange d'huile d'olive, de beurre, d'ail nouveau (1 gousse entière) et de branches de thym. Au bout d'un petit quart d'heure, elles étaient joliment dorées, j'ai rajouté alors les pois gourmands, les oignons et le thym, et bien sûr sel/poivre.

Olivier, de son côté a mis la fleur de thym sur les côtelettes après les avoir retournées.

2006_0524fleurs0072

Les côtes sont cuites, le reste est chaud. Il n'y a plus qu'à servir...

2006_0524fleurs0073

carignator2Vin d'accompagnement: Carignator 1er, Jean-marie Rimbert (languedoc, 100% carignan). La couleur est pourpre avec des débuts d'évolution. Le nez est sur la prune, la tapenade, le lard fumé et la garrigue. En bouche, il y a une belle ampleur, la stucture est affirmée, mais les tannins sont parfaitement fondus, ce qui en fait un vin puissant (15°) mais gouleyant. Malgré le degré, le vin n'est pas lourd pour un sou. Il témoigne même d'une bonne fraîcheur. Vin hors du commun à ne pas laisser entre toutes les mains (déroutant pour les non-initiés).



Commentaires sur Côtes d'agneau à la fleur de thym, pois gourmands & grenaille

  • C'est sublime et ça me rappelle mon enfance ah, les grillades ....

    Posté par Fabienne, 28 mai 2006 à 11:32 | | Répondre
  • vous n'avez pas besoin d'une bouche en plus pour dévorer ces magnifiques grillades?

    Posté par Alhya, 28 mai 2006 à 12:20 | | Répondre
Nouveau commentaire