A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

15 janvier 2006

Ris de veau cuisson basse température

Je me dis que quelque part mes expériences en la matière font école, puisque c'est Olivier qui ce midi nous a préparé des ris de veau avec cette méthode. Un peu par hasard et instinctitivement, mais le résultat est là...

100_2380

Il a blanchi les ris de veau pour enlever l'enveloppe.

Il les a fait revenir quelques minutes dans le beurre chaud.

Puis mis au four à 80°C pendant une heure et à 90° pendant un quart d'heure.

Puis un aller retour dans la poêle avant de servir dans des assiettes chaudes.

Résultat: des ris de veau tendres, savoureux, cuits à la perfection, et accompagnés de champignons sylvestres, d'une julienne de poireau et de lardons... MMmmmm!!!...

100_23811

aligreVin d'accompagnement: Olivier voulait un vin rouge. J'ai fait donc le choix d'un Bordeaux déjà évolué: Un Margaux Bel Air Marquis d'Aligre 1990. Ce Margaux fait encore "à l'ancienne" faisait plutôt plus que son âge. La robé était tuilée, le nez sur l'humus, le rose ancienne et le bois humide, la bouche faisant plutôt dans la finesse avec un petit manque de complexité. La finale était un peu fuyante. Au total, pas mauvais, mais pas gégé non plus... Sinon, l'accord fonctionnait plutôt bien et le vin en sortait grandi. C'est toujours çà :-)



Commentaires sur Ris de veau cuisson basse température

  • Ah les ris de veau! Qu'est-ce que j'aime ça!

    Posté par Choupette, 15 janvier 2006 à 18:02 | | Répondre
  • Magnifique!

    Et la petite recette de la sauce???

    Posté par Rita, 07 septembre 2012 à 23:18 | | Répondre
  • défendu d,en laisser
    pour ce grand vin de tradition,toujours surprenant ds une dégustation....

    Posté par Joel, 16 juillet 2007 à 04:37 | | Répondre
  • défendu d,en laisser
    pour ce grand vin de tradition,toujours surprenant ds une dégustation....

    Posté par Joel, 16 juillet 2007 à 04:37 | | Répondre
Nouveau commentaire