A boire et à manger

Quand deux passions se rejoignent pour n'en faire qu'une: la gastronomie

EntréesPoissonsViandesVolaillesDessertsVins

06 novembre 2005

Repas sympa

Ce midi, ma soeur et sa petite famille sont venus nous rendre visite. Le menu du dimanche s'est un peu étoffé en plats et en vins. Je vous passe l'apéro qui a consisté en la trilogie blinis/crème   (+citron +aneth  +poivre +sel +échalotte)/saumon avec un R de Ruinart (délicieux) et arrivons directement à l'entrée: un pain au thon.

Pour 6 personnes

  • 3 oeufs
  • 75 g de farine
  • 20 cl de lait
  • 5 cl huile d'oilve
  • 100 g de gruyère rapé
  • 2 boîtes de thon
  • 1 C.a S de levure chimique
  • 15 olives vertes dénoyautées
  • sel, poivre
  • graines de toutes sortes - facultatif (tournesol, sésame, lin...)

Battre les oeufs entiers.

Incorporer la farine, le lait, la levure,le gruyère, le thon, les olives et les petites graines (grillées de préférence). Goûter et saler et poivrer en conséquence.

Mettre dans un moule à cake et cuire au four à 220°C 40 mn.

Laisser refroidir et démouler.

000_0373

J'ai fait une petite vinaigrette avec huile d'olive, basilic, vinaigre balsamique et de tomates, et sel et poivre, et j'en ai arrosé les tranches au dernier moment. J'ai découpé ensuite des feuilles de basilic que j'ai réparti sur le plat, puis un peu de salade en déco... Ca a beaucoup plus.

Vin d'accompagnement: un Riesling 1999 de Louis Sipp GC Kirchberg. Nez de citron confit, d'aiguille de pin et une p'tite pointe de pétrole. Bouche d'une bonne ampleur, avec un petit côté résineux. Belle finale, et bon accord.

Suivait ensuite un gigot d'agneau accompagné de pommes de terre grenailles.

Je me suis inspiré de cette recette, que j'ai un peu transformée: au lieu de ne mettre que du romarin, j'ai fait un mélange d'ail, de baies de genièvre, de romarin, de poivre de séchan, de poivre noir et de sel. J'ai broyé le tout, et j'en ai badigeonné l'extérieur du  gigot, et l'intérieur (je l'ai fendu en deux comme la recette).

Pour la cuisson, rien n'a changé. J'ai par contre remplacé les tomates (pas terribles à cette saison) par des pommes de terre grenaille que j'ai précuites 10 mn. Puis re-cuisson 1 heure (avec arrosage régulier du gigot et des pommes de terre. Délicieux!

   000_0376

Vin d'accompagnement: Mas (z') au schiste 2003 du domaine Rimbert, Saint-Chinian. Nez de cerise noire, de garrigue et de pierre fumée (schiste). Bouche gourmande, riche, avec une petite amertume en finale pas désagréable... Bel accord :-)

Puis suivit le fromage (camembert/fromage de brebis/beaufort/fourme d'ambert) et le dessert:

GATEAU AU CITRON, CREME ANGLAISE VERVEINE-CITRON

La recette du gâteau au citron, je l'ai trouvée sur Florilège gourmand. La crème anglaise est de composition classique. J'ai seulement fait infusé des feuilles de verveine dans le lait et rejouté le zeste d'un demi-citron dans le mélange jaune/sucre. Au moment de présenter, j'ai saupoudré un mélange sucre glace/thé vert sur le tout pour un meilleur visuel et une touche de fraîcheur amenée par le thé vert.

000_0379

Vin d'accompagnement: Côteaux du Layon Saint Aubin, Philippe Delesvaux. Belle robe dorée. Nez intense d'agrume confit et  de verveine. Bel équilibre sucre / acidité en bouche, avec une bonne persistance. Bon vin et très bel accord.

Je ne mangerais pas autant tous les dimanches, mais de temps en temps, c'est bien agréable...



Commentaires sur Repas sympa

  • Un beau repas de famille. Et se faire éclater la panse de si belle manière de temps en temps, aucun scrupule à avoir.

    Posté par Mijo, 06 novembre 2005 à 19:58 | | Répondre
  • et ben on ne s'embête pas ! Ca avait l air bien bon tout cela

    Posté par Papilles&Pupille, 06 novembre 2005 à 21:12 | | Répondre
  • Un repas de famille comme je les aime......

    Posté par Colette, 06 novembre 2005 à 22:53 | | Répondre
  • accompagnement

    Pour accompagner, je vous propose le coteaux du layon du DOMAINE PERCHER (www.domainepercher.com).il est très bien adapté!mais allez sur le site pour plus d'infos

    Posté par floflo, 16 mai 2008 à 22:28 | | Répondre
Nouveau commentaire